Frais de mutation suite vente appartement [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 Batirunos -
Bonjour,

Je vais vendre mon appartement dans les prochaines semaines, mon notaire m'a informé que je devrai des frais de mutation au syndic gérant la copropriété ( d'un montant de 350 euros).
Après quelques recherches sur le net, j'ai pu lire plusieurs versions différentes concernant ces frais.

Sont ils légaux et légitimes? Puis-je avoir accès à un texte législatif les justifiant? Sont ils dans le contrat liant le syndic à la copropriété?

Je trouve ce tarif disproportionné pour un simple changement de nom sur quelques papiers.

Merci de votre réponse.

Cordialement.
A voir également:

12 réponses

Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
655
Les frais de "mutation" ne sont à priori pas légitimes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Frais_de_mutation
9
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

A PRIORI c est le mot de trop c est oui ou c est non !!!
Si cela peut encore vous être utile, peu importe ce qui est dans le contrat : acceptation d'un contrat ne vaut pas acceptation d'une clause abusive : vous pouvez étayer votre refus de payer en vertu du jugement du TGI de Grenoble : www.clauses-abusives.fr/juris/tgig090202.pdf.
Cordialement.
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 201
Cela confirme bien ce que nous vous disions. Sincèrement ne perdez pas trop d'énergie avec cela car je peux vous dire que les tarifs affichés par les syndics professionnels sont compris entre 25 et 500 euros pour cet état daté. Le votre est donc loin d'être le plus cher.
D'où aussi mon conseil d'origine : bien relire le contrat avant d'aller voter en AG.
Messages postés
3101
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2016
848
Bonjour,


Une enquête « éclaire »

Comme nous vous l'avions annoncé, nous avons décidé de revenir sur les prix abusifs et les pratiques illégales repérés chez de nombreux syndics à l'occasion des ventes de lots de copropriété.

Rappelons que les syndics exigent très souvent, à l'occasion de ces ventes, des honoraires tant de la part du vendeur que de la part de l'acheteur.

Suite à une première enquête éclaire portant sur une centaine de contrats de syndics récents transmis par nos adhérents, nous sommes en mesure de dresser un tableau très affligeant de la situation, tableau qui va justifier, évidemment, des réactions et actions de notre part
http://www.unarc.asso.fr/site/abus/1006/abus873.htm
« Frais de mutation » :

des syndics un accord par l'intermédiaire du notaire qui n'a aucune valeur légale

http://www.unarc.asso.fr/site/abus/0906/abus833.htm

Les frais de mutation imputés aux acquéreurs : abusifs ET illégaux

Il faut donc le redire avec force : non seulement cette pratique est abusive mais elle est parfaitement illégale et ceci pour au moins deux raisons :



Même si le contrat de syndic contient une clause prévoyant des frais pour l'acheteur, le contrat de syndic - non voté par l'acheteur - lui est sur ce point (charges privatives) totalement inopposable.



Mais il y a PLUS : la Cour de Cassation, a rappelé à plusieurs reprises que de tels frais - même s'ils étaient prévus dans un contrat de syndic - ne pouvaient en AUCUN CAS être imputés privativement, ces frais étant des frais d'administration, donc des charges collectives.


http://www.unarc.asso.fr/site/abus/1104/abus274.htm

Rappel



Grâce à notre action, la Cour de Cassation a confirmé (le 11 octobre 2005) l'illégalité des honoraires prélevés par les syndics sur les vendeurs ET les acquéreurs en cas de vente de lots.


http://www.unarc.asso.fr/site/abus/0506/abus759.htm


Cordialement
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 201
En fait c'est certainement l'état daté ici.....ils sont dans le contrat liant la copro au syndic et vous avez probablement voté la reconduction du contrat lors de votre précédente AG.....comme quoi il est intéressant de lire tout le dossier avant le vote en AG.

J'aurais bien aimé lire tout le dossier avant le vote en AG, mais j'ai acheté après l'AG de 2008 et vendu avant celle de 2009... je n'ai donc pas eu mon mot a dire, merci d'éviter vos préjugés ...

J'ai été voir la présidente du conseil syndical qui vend elle même sont appartement et qui n'était pas au courant de ces frais de mutation.
Le syndic peut il me montré le dossier ou sont cité ces frais de mutation ou plus précisément cet état daté?
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 201
?? Pourquoi parler de préjugé ? Savez vous la signification de "probablement". N'oubliez pas que vous n'êtes pas le ou la seul(e) à vous poser ce type que question et ma remarque reste généraliste.

Si la présidente du conseil syndical n'est pas au courant du contrat de syndic alors là il y a souci et elle n'assume pas son rôle. Le conseil syndical est le donneur d'ordre du syndic et le premier acteur, représentant les copropriétaires, pour négocier les contrats.

Lorsque l'on vend (ou achète) un bien en copropriété le compte rendu d'AG est fourni au moment du compromis ou dans le pire des cas lors de l'acte authentique. Dans ce compte rendu vous avez la résolution concernant la reconduction du contrat de syndic. Il est donc assez légitime de se renseigner sur la teneur de ce contrat. Avez vous eu ce PV d'AG ?

Il est vrai que votre remarque est généraliste...
Cela m'inquiète que la présidente du conseil ne soit pas au courant alors qu'elle vends elle même dans les semaines qui viennent.
J'ai eu le pv de l'AG de 2008, mais je ne me suis as renseigné sur la teneur de ce contrat à proprement parlé. Mais je suppose que tout les contrats liant un syndic à une copropriété se ressemble, par conséquent qua faire? Ne pas acheter? Il est deja difficile de trouver bien correspondant a ses goûts, alors en trouver un sans syndic, ça ne doit pas courir les rues. De plus, je ne pensais pas vendre aussi vite.

Cependant, si je devais racheter, je me renseignerai plus concernant ce contrat.

Je vais des demain voir le syndic pour tenter de voir ce contrat et voir ainsi si un paragraphe existe concernant ces frais liés a cet état daté.
Est il dans leur droit de refuser de me le montrer?
J'ai pu lire plusieurs cas de jurisprudence obligeant le syndic à rembourser un vendeur par rapport a ces frais, me confirmez vous cette possibilité?

Je vous remercie de votre aide.
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 201
Rassurez vous (si l'on peut dire) il n'y a pas de corpo sans syndic. Maintenant les contrats sont différents entre les syndics professionnels et il faut en lire toutes les lignes (elles sont nombreuses !).
Votre "présidente" devrait avoir ce contrat pour le moins, celui-ci est joint normalement aux convocations d'AG pour le vote de renouvellement.
Je ne suis pas assez informé de la jurisprudence en la matière mais je pense que cela rejoint les posts 2 et 3, probablement pour des questions de qualification des frais demandés. A vérifier donc.

Je suis allé voir le syndic, j'ai pu avoir accès à ce fameux contrat, ou il est bien stipulé qu'il existe des prestations variables non incluses dans le forfait annuel payé au syndic ( Contentieux, relance, LRAR, ... établissement de l'état daté....) d'une valeur de 350 euros TTC pour cet état daté.

Je lui est donc dit que je m'étais renseigné sue cet état daté, et que je trouvais ces 350 euros extrêmement cher pour ces quelques feuilles. La personne du syndic m'a répondu que cela englobé également le questionnaire du notaire, toutes les questions auxquelles il faut répondre... Je lui ai signalé que le questionnaire du notaire n'a pas à être payé, que ce n'est pas prévu dans le contrat. Sa réponse est que c'est ensemble, et que de toute façon, sur le contrat c'est écrit état daté: 350 euros, on n'a rien a dire.
La loi de l'ENL du 13 juillet 2006, art 90 joue en leur faveur.
J'ai également été voir un avocat pour un conseil gratuit, même si le tarif est abusé, on ne peut pas faire grand chose.
Dès demain, j'écris à La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui s'est deja penché sur le sujet

Pour toutes prestations payé, on peut demander une facture détaillée? Je compte bien leur demander une facture complète et détaillé de ces 350 euros ( coût en heure de travail, feuille, encre...). Avec un peu de chance, sur cette facture il détaillerons le temps mis pour répondre au questionnaire du notaire, chose qu'il n'ont pas le droit de facturer ( cf l'art 90 de l'ENL du 13 juillet 2006).

Je ne lâche pas!

merci de votre aide
Je suis excatement dans la même situation, à part la dernière jurisprudence à ce sujet de janvier 2008 (vous n'êtes pas signataire du contrat entre syndic et syndicat), il ne reste qu'entamer une procédure contre le syndic. Avez-vous eu une réponse de la DGCCRF ?

J'ai entamé une procédure contre le syndic (sur la base de la jurisprudence Jan. 2008) après 1 an des échanges infructueux avec le syndic. La décision du juge de proximité sera intéressante.....
L'affaire a t-elle été jugée, soleildesete? La vente de mon appartement est en cours, et j'ai bien envie d'engager une procédure contre mon syndic sur le fondement de l'arrêt de la C. de cass.

un courrier et un coup de tel à DGCCRF ne me feront pas perdre trop d'énergie. je n'irai pas plus loin de toute façon.
J'irai également voir la présidente du conseil syndical pour la tenir informé, c'est la moindre des choses puisqu'elle ne l'est pas...

Je garde en mémoire votre conseil d'origine qui me servira pour un prochain achat.
Je suis dans ce même cas où sur la vente de mon appart, le notaire vient de m'avertir sur la facturation de ces frais de mutation pour 299 E.Je pense, à partir de plusieurs infos sur internet que c'est illégal. Que faut'il que je fasse vis à vis de cette situation ?
Merci pour votre réponse.
Bonjour,

Je suis dans la même situation que vous, avez vous eu gain de cause ? quels ont été les réponses qui vous ont été données ? a-t-on un recours pour ne pas payer la totalité même si ces frais ont été votés en AG ?

Merci pour votre réponse.
je suis dans le mem cas qu'avez pu faire ?
je paie aujourd'hui le syndic car le notaire a bloque l'argent !
le syndic est passe de 310€ a 155€ pour un parking vendu 12000€ c'est honteux !
merci de votre reponse
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 201
Les réponses vous les avez tout au long de ce forum !
Dossier à la une