Besoin d'aide pour rachat de crédit [Résolu]

- - Dernière réponse :  lalyne - 29 oct. 2009 à 13:28
Bonjour,
Je reviens encore une fois vous demander de m'éclairer de vos lumières.
Pour ceux qui n'ont pas suivi mes péripéties, petit résumé:
-j'ai contracté 2 crédits (un de 2000, et un de 3000 en février 2009 à la caisse d'épargne), je touchais à l'époque 1100 euros net par mois.
-début mai, je tombe en chômage partiel avec une paie nette de 600 euros, et 200 euros de crédits à rembourser par mois, l'enfer commence...
-je demande un regroupement de crédit pour ne payer qu'une seule mensualité: refusé!!!!

Aujourd'hui, je me retrouve chaque milieu de mois à -500 euros, même si je touche à nouveau ma paie "normale".
J'ai décidé d'opter pour le rachat de crédit de la GMF, je vais emprunter 4500 euros (rachat de mes 2 crédit+remise à niveau de mon compte), pour ne payer que 75 euros de mensualité par mois.

Comment dois-je procéder pour que le rachat soit immédiat, et ne plus être prélevée.
Aucune discussion n'est possible, ni avec mon conseiller, ni avec le directeur d'agence. Ils ne répondent ni à mes appels, ni à mes courriers (pourtant en AR). Je ne peux même pas changer d'agence, car je suis trop mal noté à cause de mes découverts de compte.

Merci d'avance

Lalyne
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Assurez-vous déjà d'avoir l'accord de la GMF pour le prêt. Faites virer le montant du prêt (ou remettez le chèque de la GMF) sur votre compte. Votre découvert est ainsi immédiatement résorbé.
Ecrivez en recommandé avec AR à votre agence en demandant le remboursement par anticipation avec effet immédiat. (il est possible qu'une échéance résiduelle passe encore sur votre compte tout dépend de la manière dont le remboursement aura été passé) et vérifier avec vos tableaux d'amortissement si vous en avez.
Commenter la réponse de Germain
0
Merci
Moi j'ai l'habitude de contacter mon conseiller qui me renseigne et qui m'aide.

Etes-vous sûr de ne pas pouvoir dialoguer ? c'est la solution la plus simple qui peut trouver sa solution.
Non, je ne peux vraiment pas dialoguer, pour lui, si on ne vient pas en haillons, on n'est pas crédible. La dernière fois que je l'ai vu, au mois de mai, il me disait "je sais que c'est le printemps, qu'on s'achète tous plein de choses, mais il faut vous rédimer!!!!" Il se prend pour qui? Il me montrait des sommes (chèques) correspondant au prix mensuel de la crèche de mon bébé, et de courses chez Carrefour.

J'essaie de régler mes problèmes, je l'appelle, laisse 10 messages, non seulement on ne me rappelle pas, mais rien n'est fait pour moi.
J'ai besoin de vrais conseils, et non de doutes sur mes propos.

Merci
Commenter la réponse de Célavi
Dossier à la une