Refus des banques pour ouverture d'un cpt pro [Fermé]

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 25 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juillet 2009
- - Dernière réponse : louvanne
Messages postés
5471
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2019
- 22 oct. 2014 à 20:13
Bonjour,
je n'arrive pas à ouvrir un compte professionnel auprès des banques , je ne leur demande pas de crédit !
j'ai besoin de déposé mes Statuts !?

Même ma banque ou je suis un bon Client depuis des années avec un bon portefeuille ce décharge ! En a -t-il le droit .
Cordialement.
Afficher la suite 

12 réponses

Meilleure réponse
36
Merci
Hello Sudand,

Eh bien, on a connu la même galère il n'y a pas si longtemps pour l'ouverture d'un compte pour notre SARL en formation et au final, le dépôt a été fait auprès de la Caisse de Dépôts et Consignations qui remet une attestation et avec ça on a pu déposer le dossier en immatriculation et c'est gratuit.

Alors, tu peux voir auprès de la Caisse des Dépôts du département où tu vas monter ta société. Comme ça, ce sera quelque chose de fait et après tu chercheras une banque pour ouvrir un compte pro.

Dire « Merci » 36

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24632 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
7
Date d'inscription
mardi 13 mars 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2012
12
8
Merci
Bonjour,

Tout le monde à un droit au compte, autant la personne physique que morale.

Pour faire valoir votre droit, il suffit simplement de demander à la banque qui vous refuse d'ouvrir votre compte une "attestation de refus". Avec elle, vous vous rendez à la Banque de France de votre département et vous demander à remplir une demande de "droit au compte professionnel". C'est tout !

Une fois le dossier déposé, vous recevrez un courrier de la BDF qui ordonnera à une banque de vous ouvrir un compte pro avec un minimum de fonctionnalités.

Et voilà ! problème résolu ;-)

1er blog d'information gratuit pour les entrepreneurs du social et des SAP ! http://www.creer-dans-les-services-a-la-personne.com
1
Merci
Merci Jessy
je passe voir mon expert comptable demain pour trouver une solution.
Bonne soirée
ton cotable il va ta lumia
1
Merci
Bonjour,

Je suis conseiller pro dans une banque et tout comme un client peut choisir sa banque, la banque peut choisir ses clients.
Perso je n'ouvre pas de comptes aux personnes fichés ou aux personnes que je ne sens pas.
Je suis responsable de mes clients vis à vis de ma hiérarchie et aussi pénalement donc je veux pas d'histoire ni d'emmerde...!!
Légalement je n'ai pas à motiver le motif de mon refus et la banque non plus.
C'est juste un droit.


Reste à faire le tour des banques.

Après c'est possible d'ouvrir un compte sans siren mais ce sera uniquement un compte sans carte ni chéquier (car la structure n'existe pas légalement) en attendant que tu remettes à ta banque ton KBIS.

documents minimum à fournir pour une ouverture de compte pro:
- pièce d'identité du gérant et / ou de tous les associés
- statuts (sauf en nom propre)
- KBIS (à donner par la suite si pas encore immatriculé)

après plus d'éléments c'est toujours mieux (justif perso de domicile du gérant et / ou de tous les associés; avis d'imposition, 2 derniers bilans, prévisionnel, photos de l'activité...)
-
bonjour, j'ai eu un accord pour crée un compte pro . et il ma demander un avis d'imposition en sachant que c 'est en cour? est ce que ca sera bloquer pour l'ouverture du compte et d'un pret ?
nous somme des marionnette pour les banque
les conseillers comme toi fonds les grands yeux et regarde avec mépris quelqu'un de fiché même pour quelque centaines d'euro, mais quand c'est les banques qui fonds perdre des millions au gens et même couler des boites comme en 2008 et 2009, la c'est tout à fait normal.

arrête ton discours
tartemppion
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 25 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2014
-
Hello,
Je découvre ce post, avec pas mal de messages dans tous les sens, donc, je ne veux pas faire figure de donneur de leçon ni rien, juste apporter mon expérience.
J'ai créé ma société, sarl ou eurl plus précisément. j'ai ouvert un compte perso dans une banque et de là, montant ma société, ma conseillère m'a d'elle même orienter vers sa collègue et le compte pro était ouvert en... finalement même plus vite que prévu ! De là, ma conseillère m'a dis que, logiquement, j'allais devoir trouver un financement. Elle m'a donc demandé de lui fournir un prévisionnel, la condition était de le faire faire, ou au moins valider par mon comptable (je n'en avais pas encore). Bref, la société monté, entre temps bien sur, j'apporte les documents, le dossier en constitution chez le comptable, etc. Quelques semaines après, le comptable, qui a pris son temps, mais bon, c'est pas encore grave, me demande de passer prendre le doc et dans la foulé, je prends rendez-vous avec ma conseillère. J'apporte donc tout ça, à peine sortit du four, directement à ma banque, à quelques centaines de mètres à peine. Et là... l'air embarrassé, ma conseillère me dit qu'ils n'ont plus intérêt (je ne me rappelle plus du terme exact, désolé), à tenir mon compte dans leur livre... Du coup, je repars, j'ai même pas cherché à discuter, d'autant que j'avais bataillé ferme avant mais, je ne savais pas que ce n'était que le début...
Partant de là, j'ai fais le tour, sans aucune exception, bon peut-être que j'en ai oublié une ou deux... mais j'ai tourné, j'ai fais presque toutes les agences, pas seulement les banques, hein, toutes les agences de ma ville plus, un peu au delà. Rien, nada... alors, pourquoi je dis ça ici, en réponse à ce monsieur. Il dit qu'il ne veut pas prendre de risques... certes. Dans mon cas, dans certaines agence, je ne suis même pas entré dans le bureau. Donc, connaissance du projet... nada. Je me suis présenté en costard, ce qui n'était pas dans mes habitudes, donc, qu'on en me dise pas que c'est ma présentation qui péchait.
Faire le tour des banques, mine de crayon, ça prend du temps... Donc, un ou deux mois après, je ne sais plus mais au moins un mois et demi, toujours rien. Je choppe, in extremis, un client, qui a l'air très intéressé et va même jusqu'à me relancer, mais problème, d'une je n'ai pas de compte mais, je me dis, avec un client, ça passera mieux... je prépare le contrat et tout ce qu'il faut, je me pointe, en gros avec un contrat dans la banque que je sentais le mieux... et idem, il a tout fais pour me casser la baraque... est-ce que vous êtes sûr que le client est solvable ? Et vos fournisseurs, vous les connaissez bien ? Vous avez réellement l'expérience, vous êtes jeune, vous avez quel age ? En gros, je restais 2 minutes de plus il me faisait un prélèvement adn et pourquoi pas, un touché rectal aussi non ?
Dois-je le dire, j'ai perdu le client, qui a été vraiment cool, parce qu'il était en droit de me réclamer des pénalités... J'ai parlé avec lui, il m'a dis de passer par la banque de france. Ce que j'ai fais mais, j'ai dus faire encore 4 banques pour qu'une accepte de me faire le papier de refus. Alors, qu'ils ne se mouillent pas, ok, mais ne pas me faire un torchon... là, halte à la connerie. Bref, finalement j'ai mon papier et la BF m'ouvre un compte... Mais attention le compte... C'est vrai, un pro sans compte, c'est... comme une voiture sans les roues... vous pouvez y mettre un moteur de boeing, double pont et tout le turlututu, ça va pas aller loin. Mais avec un compte BF... quand on dit le minimum (je l'ai vu par là), c'est vraiment le minimum... Pas de carte, certes, pas de chèque... admettons ! Mais pour faire des virements, faut prendre rendez-vous ! Si j'ai du personnel, je fais comment ? J'en ai 10, c'est rendez-vous tous les mois ! On peut pas mettre de prélèvement régulier. Si je dois payer quelque chose, idem, et je dois apporter la facture aussi ! Et je paye 35 € par mois, certains me diront, pas cher, ben pour ça... merci !

Plusieurs années après, il va de soit que, j'ai laissé choir leur compte de merde. Je l'ai même pas fermé, je l'ai laissé comme ça. Ils l'ont fermé tout seul, sans prévenir, alors qu'ils le devaient, mais bon... Aujourd'hui, je vais en choquer plus d'un, mais j'ai 2 comptes pro, un en autriche et un à londres. Et merde. Alors moi j'entends maintenant la chasse à l'évasion fiscale, parce que, oui, on m'a emmerdé pour ça, les impôts m'ont pas loupé et c'est tout le temps idem. Depuis je ne travaille même plus en France parce que... Bref, je passe les détails. En tout, ce sont 6 années de galère que j'ai traversé. On va dire 5, parce que ça fait un an que j'ai claqué la porte, je ne fais plus rien en France. Mes activités s'y prêtent, donc, je dis ça, je le sais, ce n'est pas la solution pour tout le monde, encore que, un compte à l'étranger, si vous en avez un, service minim en France, avoir un compte à l'étranger pour faire vos transactions plus facilement, que quelqu'un vienne me dire que c'est interdis... C'est faux. La loi dit que, si vous avez un compte à l'étranger, vous êtes tenu de le déclarer. Point final.

Mon coup de gueule à moi, ce n'est pas tant sur ce point. C'est sur les banques, ici en france. Mais aussi sur l'administration !! Les impôts m'ont emmerdé, systématiquement, à cause de ce compte (je n'en avais qu'un à l'époque) Alors que je le déclarais, j'ai eu un contrôle, certes j'avais fais quelques boulettes, sans gravité, de toutes façon ils en trouveront toujours... mais ils ont rien trouvé à me reprocher de plus, pas d'amende, même pas d'avertissement rien. Ils ont voulu aller voir sur le compte (aujourd'hui je sais que, du moins avec le sepa maintenant, ils n'ont qu'à demandé, avant... ils pouvaient se lever de bonheur, avant d'avoir ça), mais bon, j'ai fournir les relevé du compte, rien à cacher, j'ai été jusqu'à me connecter en direct, sous le nez du type, sur le compte, via internet. L'année d'après, rebelote, les questions à la con.

Se cacher derrière des "ah je connais pas ou je le sens pas", ça s'appelle délit de faciesse, monsieur, c'est puni par la loi. Alors certes, oui, vous avez le droit de refuser un client, donc, c'est bien un problème administratif ou de loi, de droit en somme. Dans la mesure où la loi nous oblige à avoir, in fine, un compte en banque, c'est pour la traçabilité, les banques devraient avoir le devoir d'ouvrir un compte. Sans avoir à passer par la BF. Je ne parle pas de financement, parce que si vous êtes responsable de quelque chose, ça ne va pas être d'ouvrir un compte en banque, monsieur là, c'est vraiment du foutage de gueule, pour rester gentil. Ouvrir un compte vous engage à quoi ? Vous posez des limites, c'est tout ! Pas de découvert, pas de crédit, etc, ne me dites pas que vous prenez un risque !

Le projet qu'on porte, il est déjà assez difficile, surtout comme dans mon cas, quand on a une gueule de jeune bitos. Parce que ça, ça m'a pas aidé. Pour mon malheur, à 30 ans, j'en faisais encore 25... Les banques sont les seules et uniques responsable de bien des problèmes, aujourd'hui dans notre pays. Ça je tiens à le dire. On a prêté de l'argent pour les sauver, en gros on s'est fait entubé... Je vois que ça fait déjà long donc je vais couper court mais, là vraiment c'est se foutre de la gueule du monde... Prendre des risques à ouvrir un compte, quand quelqu'un est interdit bancaire, sincèrement, ça protège qui ?? La banque ? Ou celui qui se retrouve dans la merde, sans carte, sans chéquier ? Et quand on vous ferme le compte, étant dans cette situation, encore une fois, ça protège qui ??? C'est honteux !! Lamentable, scandaleux !! Et après ça vient faire les donneurs de leçons, régulateur de marché, mais... de qui se moque t'on !?!!

Même aujourd'hui, pour finir, avec des activités en bonne santé, on me refuse l'ouverture d'un compte, sous prétexte que je travaille à l'étranger... Vous ne voulez pas de mon argent ? Vous en faites pas, je le garde. Les impôts peuvent venir gueuler, je ne me déplace même plus, si c'est pour me faire humilié en plus, franchement, faites votre contrôle, rien à battre !

Dernière petite chose, si vous estimez prendre trop de risques, faut changer de boulot peut-être non ? Parce que vous êtes les premiers à nous dire que, si on ne prend pas plus de risque pour notre propre projet, c'est qu'on ne croit pas dedans... Si j'avais assez d'argent je ne serais jamais venu en demander ! Et par contre quand l'argent est là... alors là, vous êtes les premiers à venir mendier pour faire des placements !!
Cher Tous,
Ma première réflexion est "Depuis quand un conseiller de banque se place au dessus des professionnels" ? Nous sommes entrés peu a peu dans un système cloisonné qui travaille dans son intérêt exclusif, pas dans celui de ses clients.

Généralement l'évolution des règlements bancaires est organisé par les politiques, car il a fallut prendre des précautions vis à vis de ces mêmes politiques qui ont abusé de leurs pouvoirs.
(les valises de SDK, les doubles comptabilités du Gaz de France, les comptes truqués des partis politiques, les folies des Sociétés Générales, Crédit Lyonnais et BNP...)

Ceux qui payent ces situations, c'est vous tous et moi-même, ce sera de pire en pire, l'état et les banques dans chaque pays, vont s'autoriser à ponctionner vos comptes, et les opérations qui ne coûtent presque rien, devenir de plus en plus élevées jusqu'au titre de "dissuasives".

Ainsi sont apparus un peu partout des "Patriotes Acts", en fait des prétextes pour limiter votre indépendance et vos libertés. L'interdiction de sortir votre propre espèce au delà de montant sans corrélation avec la vie. Les banques sont devenues des boites vides.

Vous ne trouvez pas amusant d'avoir une Carte Bancaire limitée au prix d'une nuit dans un grand hôtel ? En voyageant il est facile de se rendre compte que tout cela c'est de la fumisterie.

Le premier service - rendu indispensable par la société elle même, comme pouvoir disposer d'un compte et d'une carte de débit sans laquelle toute vie devient impossible - va disparaître, car il ne s'agira bientôt plus que d'un privilège de disposer d'un compte et ou d'une carte de paiement, de façon privée ou professionnelle.

En France on continue de rêver donc personne ne réagit vraiment à cette forme "communiste" de gérer, ici, dans les pratiques bancaires, mais en fait votre vie, en totalité, va être ordonnée et dirigée, c'est l'objectif des pays socialistes... (Il y a de bons livres a lire...AYN RAND, Frédéric BASTIAT - plus connu aux USA que chez lui en France)

Le conseiller ci-dessus n'est pas un entrepreneur, il ne connait pas l'entreprise et place son confort personnel devant les services qu'il devrait dispenser en exerçant son métier. Cette personne est tout simplement inutile à la société et vous allez pourtant la payer en entrant dans son lieu de travail, beaucoup plus que pour sa valeur réelle.

Une banque c'est comme une femme, plus elle parait belle et élégante, plus il faut la connaître avant de la choisir pour épouse, savoir ce qu'elle va coûter, pourquoi et comment. Les choses cachées. En gros, à quoi vous allez vous engager une fois la nouveauté des frivolités envolée...

Les banques gagnent en prêtant votre argent, à moi par exemple, c'est une obligation sinon elles ne feront plus de profits, même si elles sont déjà sur protégées par les lois en vigueur.
Donc ce jeu ne peut cesser, il doit absolument continuer et il vous faut juste trouver les personnes réceptives à votre style, votre activité, vos besoins et vos capacités.

C'est un jeu, il faut prendre cela réellement comme un jeu. Les petits ronds de cuir vous n'avez pas de respect à avoir, c'est ce qui manque aujourd'hui pour beaucoup, la force de les envoyer paître. La peur de rater une chose qui ne vous sera de toute façon pas donnée.

Eviter les personnes comme le conseiller ci dessus, avant de commencer une collaboration vous savez déjà que les choses se passeront mal.

La loi prévoit des issues rapides et efficaces, demandez un certificat de refus de façon instantanée, allez à la banque de France et dans les trois jours vous aurez un compte et des moyens de paiement.

Souvenez vous aussi de cette observation de Napoléon Bonaparte qui disait : "Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le retire quand il pleut",

Bon courage, vous ne pouvez compter que sur vous même, nous sommes en guerre déjà depuis un bon moment.

Cordialement à tous

Christian Brunet Levitan
1
Merci
j'ai le meme probleme impossible d'ouvrire un compte pro
donc pas de compte galere pour le boulot
c'est gros .................... nous bloque
alors qu'on veut juste travailler
mais pour faire rentrée sa dans leur tete
bonne chance.
les banques ont trop de pouvoir
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 13 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 février 2012
1
Merci
Allez à la Banque de France et vérifiez les fichiers personnels d'interdiction de banque de chaque associé et gérant

Pour les sociétés, les banques refusent d'ouvrir un compte bancaire pour l' entreprise quand l'un des associés est en interdiction bancaire.

Bien à vous
Messages postés
4396
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
1615
0
Merci
Bonjour,

Votre entreprise est elle deja cree?

Si non c'est normal que la banque refuse il vous faut d'abord avoir votre numéro siret.

Si vous avez deja vos statuts et numéro siret et que personne ne veut vous ouvrir un compte pro, contacter la banque de france, il obligeront une banque a vous acceptez comme client.

Bonne continuation
Merci Jessy

J'ai mon Statut en Main ,mais je dois déposer mon capital auprès d'une banque pour présenter mon dossier.
Les banques sont très retentissantes en ce moment pour les créateurs, surtout quand on leur demande une aide de prêt! avec pourtant un Prévisionnel qui est bien ficelé. Puis-je ouvrir un cpt Particulier pour déposer mon Capital ?
Cordialement.
0
Merci
Merci Bque de ces précisions .
je vois que le bon partenariat est important avec son conseiller.
Le conseiller de ma banque qui gère mon cpt particulier est étonné que ces confrères ne joue pas le jeux car je suis bon client avec une bonne côte et que mon projet est viable.
Cordialement.
0
Merci
En effet, je connais bien la frilosité des banques en ce moment, je demande un financement à hauteur de 18 000 €. je viens de recevoir mon deuxième refus, après le manque d'expérience voici que l'on m'a sorti aujourd'hui, que mon projet est infinançable car je n'ai pas enormément de besoins en investissement matériel.


Je vais me rabattre vers les aides et autres ADIE.

Amicalement

Vincent
0
Merci
Courage et perseverence !!!
0
Merci
Ah ben tiens c'est nouveau ça !! Une société n'a strictement rien à voir avec la situation de ses actionnaires. Il s'agit d'une personne en tant que telle et si elle n'est pas interdit bancaire alors la vie de ses actionnaires n'a absolument aucun droit d'être prise en compte. Je parle bien entendu pour les societes par actions.
louvanne
Messages postés
5471
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2019
558 -
Oh silvercup, tu apparais sur le forum, un petit nouveau, on dirait, dégage, remballe tu réponds avec un peu de retard...2009 et 2012
Messages postés
4396
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
1615
-1
Merci
Bonjour,

Ca depend du type d'entreprise que vous avez.

Si vous allez payé l'impot sur le revenu vous avez le droit d'ouvrir un compte particulier par contre si vous allez payé l'impot sur les societes le compte pro est de rigueur.

tu dis n'importe quoi
Dossier à la une