Fiché banque de france [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 25 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2010
-
 Gerard -
Bonjour,
Quelle est la différence entre avoir été fiché pour incident de paiement à la Banque de France et être effectivement en interdit bancaire ? Est ce que d'avoir été fiché pour incident de paiement empêche aussi d'obtenir une réponse favorable auprès des organismes de crédit ?

5 réponses

Un interdit bancaire a émis des chèques sans provision. Un client fiché au FICP est un client dont un certain nombres d'échéances de prêt (immobilier, conso etc...) donc des prélèvements, ne sont pas honorées.
En général, l'un ne va pas sans l'autre mais ça peut arriver.
je vux savoire jesuis fiche a la banque france
Bonjour Jeanfrey,
Conformément à l’article 39 de la loi modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978 « relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés », toute personne physique justifiant de son identité peut obtenir communication des informations la concernant.
Les demandes peuvent être formulées par écrit ou présentées verbalement aux guichets de la Banque de France en justifiant de son identité.
Adresse de la Banque de France : 31 rue Croix des petits champs 75001 PARIS.
Bon courage !
je voudrais savoir quand mon interdiction bancaire se leve merci
je voudrais savoir quant mon interdictiont bancaire se leve de pui 2007
Quel fichier : chèques (FCC) ou prêts (FICP) car souvent sur ce forum il y a confusion ?

disons que c'est préjudiciable pour vous car l'organisme de crédit se servira de cet argument contre vous. ceci dit, il y a des organismes qui sont prêt à vous donner l'argent quelque soit votre situation mais le résultat final est désastreux (crédit revolving)
Toute personne peut exercer son droit d'accès au fichier FICP en s'adressant à un guichet de la Banque de France qui pourra lui communiquer oralement (pas de copie possible) les informations la concernant.
Il est donc préfèrable de s'y rendre.


Article 333-4 du code de la consommation

"Il est interdit à la Banque de France et aux établissements de crédit, aux établissements de paiement et aux organismes mentionnés au 5 de l'article L. 511-6 du code monétaire et financier de remettre à quiconque copie, sous quelque forme que ce soit, des informations contenues dans le fichier, même à l'intéressé lorsqu'il exerce son droit d'accès conformément à l'article 39 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 précitée, sous peine des sanctions prévues aux articles 226-22 et 226-21 du code pénal."
Dossier à la une