Pension alimentaire avec effet rétroactif

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 19 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2009
-
Bonjour,
J'ai trois enfants d'un premier mariage qui vivaient avec moi jusqu'à noël 2008. Ils sont à présent chez leur mère et nous venons de passer devant le jaf. Elle a demandé une grosse pension (400 euros par enfant) avec effet rétroactif et j'ai proposé une pension alimentaire à la baisse (300 euros par enfant) alors que je ne peux pas les payer. En effet, mon avocate m'a fortement déconseillé de diviser par deux la proposition de mon ex femme.
1 - Que peut décider le juge? Peut il décider d'une pension inférieure à celle que j'ai proposé moi?
2 - L'effet rétroactif de la pension : si je suis condamné à payer admettons 1200 Euros de pension sur 6 mois, puis-je déduire ce que j'ai déjà versé pour l'éducation de mes enfants durant ces 6 mois, c'est à dire mutuelle, école, cantine, abonnement portable, transports en commun?
3 - Elle demande 1200 Euros en tout alors qu'après retrait des charges de mon salaire il ne me reste que 1000 Euros pour vivre (nourriture, essence, vêtements, loisirs, vacances). Que peut il se passer???
Merci d'avance
Afficher la suite 

2 réponses

0
Merci
Bonjour,
Pour avoir une idée approximative du montant que vous devez verser, vous pouvez utiliser le barème des pensions alimentaires (voir la fiche).
Il tient compte de vos revenus, de votre nombre d'enfants, etc. et peut servir de grille de référence pour le juge. Cordialement.
Commenter la réponse de debo
-1
Merci
bonjour,

vous ne dite pas si elle travailles , avez vous des prets ? il est clair que si elle demande 1200 euros alors qu'il vous en reste 1000 euro ca va pas le faire.
Je ne comprend pas pourquoi l'avocat vous a deconseillé de diviser la somme par 2 si vous n'avez pas les moyens.
Je ne sais pas votre salaire ni votre situation et celle de madame mais generalement pour des travailleurs modestes c'est 100 euros par enfant je sais je suis passé par la.
Par contre quand je suis passé je n'ai pas fait de proposition pour la pension j'ai juste deboutté celle de madame et ca a marche.
Le juge a fait les calculs, a deboutté madame et ma assigné a payer autant par mois et je n'ai pas eu d'effet retro actif. Donc ca me parait bizarre votre situation ou alors vous avez un bon sallaire avec une bonne situation !
-
J'ai une très bonne situation mais qui dit très bonne situation dit beaucoup de dépenses aussi. Je gagne 5000 Euros par mois mais j'ai 4000 Euros de charges fixes par mois entre l'emprunt maison, l'emprunt voiture, les impots et les factures de l'habitation principale. Pas de chichi dans les dépenses. Elle, elle a des revenus de 2000 Euros (ou plutôt son conjoint) madame n'a pas de salaire... Elle n'a fourni aucunes preuves de charges devant le jaf...
> vincentlopez33 -
Bonjour,

Tout d'abord, il n'y a pas de rétroactivité dans la fixation de la pension alimentaire, la décision prise par le JAF n'a de l'effet que pour l'avenir. Le rétroactivité existe mais uniquement dans le cadre d'une pension alimentaire déjà fixée et non payée (arriéré de 6 mois).
Concernant vos ressources (5000 €), elles sont d'un bon niveau. Vous arguez du fait que vous avez des charges fixes importantes. C'est votre choix et votre mode de vie. La priorité reste toutefois l'éducation et l'entretien de vos enfants. A vous de réduire vos charges pour pouvoir participer à l'entretien de vos enfants. Le choix inverse est trop facile et il est très facile d'augmenter ces charges pour ne pas payer de pension alimentaire.
Quant aux ressources de votre ex conjointe (2000 € de son époux), vous ne dites pas si elle travaille ou pas. Si elle travaille avec son nouveau mari avec un statut de conjoint collaborateur, il est fort possible qu'elle ne puisse pas travailler à l'extérieur. Dans ce cas avec des revenus de 200 € pour le couple, il faut comprendre qu'ils ont eux aussi des charges fixes et que la marge de manoeuvre après avoir payer ces charges fixes est encore plus étroite que la votre.
Si par contre, elle a fait le choix de na pas travailler, c'est son choix et elle doit en tirer les conséquences financières. On ne peut pas toujours avoir le beurre et l'argent du beurre.
Commenter la réponse de jeff62
Dossier à la une