Jeune artisan en difficultés. Arrêt entrepris [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 moi -
Bonjour,
Il y a deux ans, j’ai créé une entreprise en nom propre (artisan). Malheureusement, les choses ne se déroulant pas comme prévu, mon entreprise va de difficulté en difficultés. (Accentué par de gros problèmes personnels)
Sans revenir sur les impasses faites, ni sur les causes de ces difficultés, je vais devoir cesser mon activité afin de ne pas la faire sombrer plus.
Malgré des efforts pour sortir d’une situation que je pensais passagère, je commence à avoir quelques impayée auprès de mes fournisseurs, assurances et caisses (certes, pour une entreprise, ce ne sont pas sommes très élevées, mais je ne vois pas comment faire face, vue que l’activité est en déclin)
Je souhaite limiter cette casse, je ne sais pas comment m’y prendre pour cesser mon entreprise.

Si je n’avais aucunes dettes, le simple fait de rendre sa carte à la chambre de métier, mettrai fin à mon entreprise, mais ce n’est pas le cas, et je ne sais plus comment faire face.

Merci de vos réponses.

10 réponses

bonjour a tous ,
moi je suis dans le meme cas que Romuald
je suis artisan macon depuis 2001 jusqu'a present tout allait bien.l'hiver 2008 2009 avec les pluies incessantes qui ont durer a peu près 4 mois , j'avoue que j'ai pris un coup financierement .
a ce jour je recois des recommandés de tous les cotés .
en gros je doit avoir environ 40 000€ de dettes envers les fournisseurs ,RSI , assurances etc....
les gros chantiers se font rares ,j'ai encore des ptts chantiers mais cela ne suffit pas a couvrir tous les frais .
ceci dit je viens de construire ma maison j'ai passer 15mois de galere week end jours feriés etc.. et je n'est pas envi de voir un huissier me la saisir .
je suis exactement dans le meme cas que romuald , je n'arrete pas de me dire que cela va s'arranger ,mais je consatae que la dette s'allonge de plus en plus .
j'ai pensé a mettre l'entreprise en sommeil ,et aller travailler en interim ou autre ,mais est ce la bonn decision?
si quelqu'un peut m'eclairer et me donner quelques tuyaux sur ce que je pourrais faire .
merci d'avance pour vous reposes
24
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,
Je connais la même situation et le fait de mettre l'entreprise en sommeil ne résoudra pas les problèmes de charges sociales qui elles continueront à courir.
Ce qu'il nous a été dit par le tribunal lorsque nous y sommes allés pour info est deux solutions
- continuer à cravacher et peu à peu payer ce qu'on peut (ne pas hésiter à faire des plans d'apurement avec les fournisseurs ou les huissiers)
- demander un redressement avec gel des dettes et mandataire ad hoc mais cela se paye...
J'ai décidé de continuer à bosser dur car j'ai des chantiers donc tant qu'il y a de la demande il y de l'espoir... si seulement la banque pouvait me laisser un peu tranquille ou m'aider au moins, que je puisse me faire un peu de salaire pour payer ma maison...
Voilà pour mes infos, bon courage
Messages postés
4395
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
2 108
Bonjour,

Meme avec des dettes vous pouvez parfaitement arreté votre activité.

Mais elle resterons du.

Il faudrat donc vite retrouver un travail pour faire face a ces impayés.

Vous pouvez deja commencé a travaillé en interim par exemple meme en etant pas radié.

On peut avoir une entreprise et travaillé a l'exterieur l'un n'empeche pas l'autre.

Vous avez tout a fais raison d'arreté si les difficultés ne font que s'accumulée et que vous ne voyez pas d'issus.

Il ne faut pas attendre d'etre au fond du gouffre pour remonté

La cessation d'activité doit être déclarée dans les 30 jours suivant la cessation d'activité auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) dont dépend l'entreprise.

La déclaration peut se faire soit directement en ligne (voir les téléservices des CFE), soit au moyen d'un formulaire (déclaration P4 pour les exploitants individuels et les professions libérales, ou déclaration M4 pour les sociétés).

Plusieurs cas se présentent au dirigeant :

soit il cède son entreprise en l'état à un repreneur (voir le dossier sur la cession et la transmission ),

soit il arrête totalement l'activité sans revente du fonds de commerce (notamment lorsque la cessation est liée à un problème financier, à un décès...). La liquidation du fonds est alors à effectuer.

La cessation d'activité d'une entreprise entraîne l'exigibilité immédiate de l'imposition de ses résultats (dans un délai de 60 jours, à partir de la fermeture définitive du ou des établissements où l'activité était exercée) et de la TVA (dans un délai de 30 jours pour le régime d'imposition au "réel normal" ou de 60 jours pour le régime d'imposition "réel simplifié").

Bon courage
Bonjour Erina, je vous contact aujourd'hui pour l'un de mes proches en grandes difficultés pour lui et même et son entreprise. Suite à l'annulation de son permis de conduire, il ne peut plus exercer son activité pro, artisant vitrier poseur. A ce jour, les impayés s'accumulent. Je ne sais pas de quelle façons je peux l'aider dans les démarches qui dopit effectuer pour mettre un terme à son activité, seule solution réaliste pour mettre un frein à l'hémorragie qui le guette. Pouvez-vous m'indiquer celles-ci, car pour le moment il veut garder l'anonymat et nbe souhaite pas contacter les "officiels". Merci pour votre réponse rapide, ça urge !!!
bonjour mois aussi je suis artisan et j' ai de grosse difficultés il faut que tu tel a la ccsf sa se trouve a la direction générale des finances publiques tu demande un dossier de demande de délais en faveur des entreprise affectées par la crise financiere .bon courrage a toi
bonjour moi aussi je suis artisan depuis 3 ans et la je cherche a arrété mon entreprise j'ai pris contact avec le greffe du tribunal de commerce.appel les il vont te donner les réponse
bonjour,
si vraiement tu vois que les commandes ne rentres plus, que tu as des dettes fait une cessation de paiement au tribunal du commerce
si tu n as aucun bien, le liquidateur nommera un commissaire priseur qui fera un recapitulatif de ton materiels qu il vendra aux encheres Si tu as plus de dettes que leur valeur on ne pourra rien te faire et tes dettes seront effacer mais pour cela faut rien avoir en bien ni maison ni voiture rien de rien
si tu as moins de 5 employes et que ton ca est en dessous de 350000€ le liquidateur fera une liquidation judiciaire simplifie
apres tu peux travailler ou re ouvrir une entreprise sans que l on te fasse une saisie pour tes anciennes dettes
bon courage mais n attends pas trop
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2009

Bonsoir,

Malgré la difficulté du dossier de cessation des paiements, celui ci se finalise... Je n'ai plus vraiment le choix et il faut savoir être raisonnable quand toutes les possibilités de remonter l'affaire on été essayés...

Coté bien personnel et professionnels, cela se limite vraiment au strict minimum ( des difficultés personnels étant déjà passé par là, il ne reste plus grand chose à "prendre") Pas de maison, plus de voiture, et un outillage minimum...

Encore moins d'employés et je suis bien loin des 350 000€ ( Heureusement !!! Déjà que cela me rends malade de ne pas pouvoir "payer" )

ré-ouvrir une entreprise, ce n'est vraiment pas pour demain. Quand je vois ce que cela m'apporte aujourd'hui!

Par contre une autre question se pose. J'ai bénéficier étant sans emploi, de l'aide aux créateur d'entreprise. J'ai reçu des Assedic ( à l'époque ) le maintient des allocations en deux versements correspondant la moitie de mes droits en cours aux Assedic. En gros, il dois me rester quelques mois de droit aux allocation chômage. Est-ce perdu ou puis-je dans le cas ou je ne retrouve pas d'emploi demain, re-prétendre aux Assedic?
pourait n avoir plus d information sur la démarche .?
rejoindre les artisans de trappes
Messages postés
4395
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
2 108
Bonjour,

Oui, c'est une bonne idee.

La dette n'est pas enorme mais elle l'est quand on a plus de client et que l'argent ne rentre plus.

Vous avez fait ce que vous pouviez (boulot exterieur, varié l'activité...)

Helas avec regret fermé est la meilleurs solution.

Bon courage
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2009

Bonjour et merci de cette réponse rapide.

Pour le travail en intérim, je suis déjà passé par cette étape tout en étant encore inscrit (sans clients à cette époque)

C’est vrai aussi, que dans l’urgence, j’essaye de trouver une autre activité, même complémentaire. Le problème, c’est que si je ne cesse pas mon entreprise au plus vite, les «charges » elles, continuent le temps que dure l’entreprise (RSI, Assurance décennale etc.…) Ce qui représente une «belle somme » tous les mois !

Le passif est d’environ 8000€, et l’actif est de zéro (avec une tendance continuant dans ce sens)

Aujourd’hui, je suis dans l’impossibilité de régler toutes ces sommes… Les lettres recommandées arrivent et j’avais pensé à faire une procédure de « cessation de paiement » auprès du tribunal de commerce pour commencer par geler les dettes, quitte à rembourser en fonction des possibilités si je trouve un autre emploi. Est-ce une bonne idée ?
Messages postés
50
Date d'inscription
lundi 2 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2009
7
Une restructuration financiaire serais le plus .
Par ailleurs les entreprise ou artisans on acces au appel d'offres.
Votre mairie peut vous venir en aide.
De toute maniére une etude et nécessaire pour aller au fond du dossier,et je n'et pas assez d'element.
Bilans ........
Cordialement
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2009

bonjour,

Pour restructurer, il faut quand même avoir un carnet de commande viable, ce qui n'est pas le cas. Dans le cadre des appels d'offres, certaines comportent des conditions de sélection des entreprises. Rares sont celles qui sont réalisable par une petite entreprise (délais, mise en œuvre etc...)

L'étude est relativement rapide à faire. Plus de passif que d'actifs à ce jour. Et le prévisionnel n'est pas plus clément.

Cordialement
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 12 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2009

Re...

J'avais aussi une autre question.

J'ai en cours un "chantier" pour lequel j'ai reçu un acompte de 30% correspondant à la commande des travaux. (Juillet 2008)
Le Client faisant beaucoup par lui même, ce chantier s'éternise. Pour le moment, j’ai réalisé à peine 1/3 des travaux.
Vu que les soucis n’arrivent pas seul, je ne suis plus couvert par mon assurance décennale depuis le 20 avril, mais ce chantier est loin d’être fini…
Comment cela se passe dans le cas d'une cessation d'activité ?
NBonjour,
la garantie décénale est validé pour tout le chantier à partir du moment ou vous étiez assuré à l'ouverture du chantier même si à la fin de celui-ci vous n'avez plus de décénale.

Le chantier est assuré jusqu'à sa fin.

Artisan du 13 depuis 1984