Charges locatives et justificatifs ? [Résolu]

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 5 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2010
-
 Moly -
Bonjour,

Ma question repose sur les charges locatives que je viens de recevoir.

Apres quelques recherches sur internet je n'ai pas trouvé de réponses tres claires.
Ma question est simple, le propriétaire doit-il nous fournir les justificatifs du detail des charges.
Quand je dis justificatifs, je veux dire la photocopie des factures qui nous sont demandés, car nous avons bien reçu le détail mais sur un papier ecrit de leur propre main.

Nous avons la possibilité de consulter ces documents mais seulement chez eux.
Est-ce normal que cela se passe ainsi ?

Merci d'avance.

35 réponses

Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Certes, c'est moi qui l'écris mais ce n'est pas de l'interprétation : c'est un argumentaire recevable par un juge. Il n'y a effectivement ni texte de loi ni jurisprudence, car ce cas n'a sans doute jamais été plaidé jusqu'à présent (bien étrangement d'ailleurs vu le nombre de discussions sur ce sujet).

Si le propriétaire devait par la loi disposer d'un double des clés pour quelque raison, il aurait été interdit au locataire de pourvoir changer la serrure ou du moins empêcher l'accès au logement dans certaines conditions. Or ce n'est pas le cas.

Il n'y a pas de loi obligeant le locataire à remettre un double de ses clés au propriétaire. Il n'y a pas non plus de loi introduisant un droit au propriétaire d'exiger de conserver un double des clés.

Par contre, le fait que le propriétaire ai signé le bail l'oblige à remettre l'intégralité des jeux de clés qui font partie du bien loué. Le locataire décidera ensuite de s'il souhaite laisser une clé à son propriétaire, mais s'il refuse, le propriétaire ne pourra pas l'exiger, et il ne peut pas non plus conserver un double de son propre chef.

Quoi qu'il en soit, à moins d'arguments qui légitimeraient la possession d'un double par le propriétaire, il est fort peu probable qu'un juge donne raison au propriétaire de conserver un double de clés dont il ne peut de toutes façons pas faire usage sans autorisation.
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Re,
Par contre, le fait que le propriétaire ai signé le bail l'oblige à remettre l'intégralité des jeux de clés qui font partie du bien loué
ça non plus on ne le retrouve nul part.
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Il n'y de toutes façons pas à discuter plus loin : si c'était un droit du propriétaire d'avoir un double des clés, il serait tout bonnement interdit au locataire de changer le canon de la serrure sans fournir de double au propriétaire.

Or ce n'est pas le cas.

De toutes façons, quel intérêt de garder un jeu de clé ? Et si vous vous faites cambrioler et que le double disparaisse ? Vous imaginez votre responsabilité par rapport à vos locataires ?
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Re,
désolé, mais vous continuez à donner des réponses comme si vous étiez un juge ( ce que vous êtes peut-être), et vous vous persuadez de vos réponses. Quand vous dites " c'est un argumentaire recevable par un juge", vous avez déjà décider à sa place. Je me fais personnellement une autre idée de la justice en général.
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Non, par recevable, j'entends que ce sont des arguments formant des raisons suffisantes pour refuser le droit à un propriétaire de conserver un double du bien qu'il loue. Cela ne veut absolument pas dire que c'est ce que le juge va décider.

Par contre, il me semble effectivement plus que probable que le juge tranche pour la situation qui génèrera le moins de conflits dans le futur : à savoir que le locataire peut décider de donner un double de son logement aux personnes qu'il choisit, et prévenir que les intrusions intempestives de certains propriétaire indélicats.

Je interroge toujours sur l'intérêt pour un propriétaire d'avoir des clés dont il ne peut de toutes façons pas se servir.
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034 >
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010

Bonjour,
pas s'en servir ? Je peux vous dire que j'ai un double de chacun de mes locataires et que cette année dans les départs, pas un seul ne m'a pas demandé de faire visiter en son absence pour la re-location. En général je les préviens au moins 48 heures à l'avance et leur demande soit un papier écrit, soit au moins un mail, m'autorisant à faire visiter le logement tel jour entre ...et ... heure. Tous les bailleurs ne sont pas de vilains curieux qui vont voir chez leurs locataires. Ce procédé comme la location sans visite directement par internet se pratique de plus en plus et croyez moi j'en suis le premier gêné, car je préfèrerais de loin la présence du locataire partant, ne serais que pou n'avoir pas à montrer ma bonne foi en présentant le papier du locataire aux visiteurs qui d'entrée me regardent d'un drôle d'air. La location ne s'improvise pas c'est un véritable travail ou il faut savoir à la foi se montrer ferme, mais souvent faire la part des choses, là dessus je pense assez bien m'en sortir car j'entretiens d'excellentes relations avec mes locataires. De plus je n'ai jamais eu avec aucun de problèmes insurmontables.
Je l'ai souvent écrit, c'est comme pour le travail : Un bon patron fait un bon ouvrier, un bon bailleur fait un bon locataire, il suffit de savoir se respecter et éventuellement s'apprécier.


Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656 >
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018

Ce cas est différent : vous avez l'accord du locataire pour une période où il commence à ne plus occuper le logement. D'ailleurs, ils auraient très bien pu vous donner la clé juste avant que vous commenciez à faire des visites, la situation aurait été exactement la même.

Il n'y a donc toujours aucune justification pour le bailleur de disposer des doubles du logement.
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Bonjour,
Ce cas est différent : vous avez l'accord du locataire pour une période où il commence à ne plus occuper le logement
Parce que vous pensez que sans l'accord du locataire ou en cas de force majeur et avec l'accompagnement de la police (cela aussi m'est arrivé une fois), on peut s'introduire chez un locataire ? vous avez vu des pompiers ouvrir une porte ? à la hache ou au pied de biche, tout en douceur, 500 euros de dégât mini pour une porte anti feu.

D'ailleurs, ils auraient très bien pu vous donner la clé juste avant que vous commenciez à faire des visites
Non car je n'habite pas au même endroit aujourd'hui à 25 km avant à 196 km. De plus cette année j'avais une jeune locataire en fin d'études commerciale qui était absente du lundi matin au vendredi après-midi. Un autre qui était marchand forain et qui souvent ne revenait pas avant la fin de l'après-midi . Il faut s'adapter au locataire, aux visiteurs qui souvent ( pour les meublés) viennent de très loin et visitent 5/6 logements dans la même journée. C'est trop facile de raisonner et faire des déductions lorsque l'on est pas sur le terrain. Tout n'est pas ou carré ou rond. Pour moi la discussion est terminée. Je sais ne pas être contre la loi et surtout d'avoir ma conscience pour moi.
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Attendez, je n'ai jamais dit que vous étiez contre la loi.

Pour votre premier commentaire, vous avez raison et c'est exactement ce que je dis : Quoi qu'il arrive vous n'aurez pas l'autorisation de faire l'usage de cette clé. Soit il sera nécessaire d'avoir un huissier qui aura un serrurier avec lui, soit ce sera les pompiers qui défonceront la porte sans devoir attendre le propriétaire pour avoir la clé (surtout si vous habitez à 200km). Nous sommes donc d'accord que la clé ne vous est donc pour ces cas là d'aucune utilité, et pour les éventuels dégâts vous avez une assurance pour couvrir les frais.

Pour votre second commentaire, ce n'est pas au locataire de s'adapter au fait que vous habitiez à 500m ou à 500km. Et une clé ça se poste. Cela ne justifie donc pas que vous ayez une clé en votre possession durant toute la durée de location.

Maintenant, ne vous méprenez pas. Je n'ai rien contre vous et de ce que j'ai pu lire de vous, j'en déduis que vous êtes quelqu'un de sérieux et respectueux de la loi. Mais aucun arguments que vous avez avancés ne justifient que le propriétaire conserve un double des clés de ses locataires.
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Re,
aucun argument que vous avancez justifie que je ne dois pas conserver un double des clés de mes locataires.
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Bon, finalement vous semblez de mauvaise foi. Je ne vais pas répéter plusieurs foi la même chose.
Bonjour,

Je voulais savoir je suis étudiante et je loue une chambre meublée. Il y a eu révision de la part de mes bailleurs qui disent que je leur dois 14 euros de plus à cause du chauffage. Pas grand chose en soi, cependant si on multiplie ce chiffre par 5 ou voir par 9...

Ils ne peuvent pas me fournir de justificatifs de un parce qu'il n'y a pas de chauffage individuel et de deux parce qu'il non pas préciser le montant des provisions de charges....

Sur les quittances, ils indiquent que :

Loyer : 280 euros
Provision de charges : comprises...

Heu, il faut qu'on m'explique là car pour moi ils marques charges comprises et en meme temps il disent sur provision... Je pense leur envoyer une petite lettre pour demander à justifier mais ils en seront incapables...vue que c'est la première fois qu'ils louent. Ils ont pas prévue deux personnes en plus.... Je trouve ça scandaleux. Pourriez vous me donner une loi ou deux qui regroupperait donc le fait qu'ils doivent preciser et le fait que le locataire paie sous condition d'avoir les justificatifs.

Je n'ai pas signé leur lettre et je ne pense pas les payer. Feriez vous de meme à ma place ou meme si c'est illégal je suis dans l'obligation de les payer ? Dans le cas, où je paie pas pour cause de non justificatifs quelles demarches ils peuvent appliquer?

(ps: j'ai donné mon preavis je quitte bientot le logement)

Merci d'avance !
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Bonjour,
les charges comprennent l'enlèvement des ordures ménagères, l'électricité, l'eau et le chauffage pour l'essentiel.
S'ils veulent vraiment établir des charges à peu près justes, ils peuvent déjà répartir ces choses là par la surface utilisée par chaque locataire exemple total pour l'habitation de 150 m2, 3000 euros surface utilisée par vous WC et salle d'eau incluse 25 m2, ce qui ferait : 3000 divisé par 150 multiplié par 25 égal 500.euros, soit 41.66 euros par mois de moyenne. On peut toujours faire un calcul se rapprochant au plus juste de la réalité.
Messages postés
2791
Date d'inscription
dimanche 29 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juillet 2016
739
Bonjour
Ça devient brouillon cette succession de post de sujets différents
N'hésitez pas à ouvrir un post nouveau et posez votre question
En haut à droite "posez votre question"


En location seul le proprio peut consulter les factures chez le syndic sur RDV
de même tout membre du conseil syndical
ou une délégation de locataires dument mandatés par lui
Le proprio reçoit chaque année du syndic un liste de dépenses récupérables sur les locataires
"Le décompte des charges doit être adressé au locataire un mois avant la régularisation annuelle et les justificatifs doivent être tenus à sa disposition durant un mois."
Messages postés
132
Date d'inscription
dimanche 10 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2018
97
Bonjour,

Une petite question : est-il possible de demander ces fameux justificatifs de charge APRES avoir quitté le logement, et si oui, dans quel délais ?
Pour ma part, je payais 30€ de charge par mois, alors qu'aucun entretien des parties communes n'était fait. Puis-je réclamer quelque chose maintenant ou est-ce trop tard ?
Messages postés
12756
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 208
La prescription est de 5 ans pour ce type d'action.
Bonjour,

Ces fameux justificatifs de charges récupérables auprès des locataires et qui sont consultables au cabinet, chez le syndic ... peut-on se les faire envoyer ?

Ma fille occupe un studio dans une amiénoise divisée en 4 appartements : pas de chauffage dans les parties communes, pas de gardien, encore moins d'ascenseur, pas d'espaces verts à arroser, 3 ampoules en guise d'éclairage réparties sur 2 étages ....bref le gros minimum

jusqu'à présent les régularisations de charges ayant toujours été à notre avantage je n'ai pas creusé le sujet (la provision de charges mensuelle était de 25 € et est passée à 40 € en décembre 2009)

Par contre, sur la régul. 2008, on nous demande une somme de 139 €. Je cherche donc à avoir des explications sur la répartition de celles-ci en sachant que "les justificatifs" fournis se limitent à 3 lignes : entretien des communs, eau, EDF, tout cela répartis aux tantièmes.

N'habitant sur place je demande que les factures me soient envoyées par par courrier ou par mail, car les "explications" fournies par courrier n'expliquent absolument rien et qu'avant de régler je veux comprendre.

Alors là on m'oppose : la loi n'autorise pas cela, ce à quoi je répond : la loi oblige les syndic à tenir à disposition les factures mais n'interdit pas leur envoi si demande.

Qu'en est-il exactement ? et si une jurisprudence existe à ce sujet, un lien serait le bienvenu.

Merci pour vos réponses.
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Bonsoir,
la loi n'interdit pas d'envoyer les factures mais elle autorise à ne pas les envoyer, mais à venir les consulter.
>
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018

Donc si elle autorise à ne pas les envoyer, elle autorise également à demander leur envoi
>
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018

..... et bien sûr à l'obtenir !!!
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6 034
Bonjour,
vous n'avez rien compris, les factures ou avis d'imposition doivent doivent à votre demande et selon la loi vous être donné en lecture seule, mais la loi n'oblige pas à vous envoyer les originaux ou même des des photocopies.

En effet les avis d'imposition ,hormis la TEOM (taxe d'enlèvement des ordures ménagères) ne vous regardes absolument pas.
Donc en clair, ou vous allez les consulter, ou vous restez dans l'ignorance
Si vous obtenez par un tribunal l'envoie de tels documents ce serait une première ...et une dernière. Car les services fiscaux seraient obligé d'envoyer 2 avis : Un pour la taxe foncière qui ne vous regarde pas et un pour la TEOM qui vous regarde.

Bonjour,

Entendons nous bien.
Il ne s'agit nullement de documents fiscaux. Il s'agit uniquement de factures concernant l'entretien courant d'un immeuble : ménage, réparation, etc ... permettant de savoir si le montant de la régularisation des charges correspondant effectivement à ce qui vous est demandé.
A signaler que le propriétaire lui-même n'arrive pas à les obtenir !!!!
Pour la personne, qui met au défit l'un des rédacteurs, de donner un texte de Loi interdisant à un propriétaire de détenir les clés d'un bien lui appartenant loué, dont tout porte à croire, qu'il s'agit d'un PROPRIETAIRE...

S'il n'y a pas de textes en relation avec le bail de location, qu'il soit ou non meublé, je lui rappelle, que s'il s'aventurait à pénétrer dans un appartement loué, avec les dites clés, il y aurait violation de domicile.

Faits extrêment graves, qui relève du pénal !!!

Un propriétaire (bailleur) ne peut donc en aucun cas pénétrer dans un bien lui appartenant, quand il est loué.

Un bailleur ne peut pénétrer dans un bien loué, qu'avec l'accord express (écrit) de son locataire, et selon des modalités fixées par lui...

Sauf, en cas de conflit traité devant la Justice, où muni d'une décision de Justice, devenue définitive, (ordonnance ou juement non susceptible d'appel ou de cassation), et accompagné d'un commissaire de police, il peut faire ouvrir le bien loué. Dans ce cas spécifique, il ne peut même pas y pénétrer seul !

Bon courage à tous.
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
656
Nous sommes tous d'accord ici sur le fait que le propriétaire n'a pas le droit de pénétrer dans le logement loué, en dehors des dispositions légales.

Le débat portait ici sur le fait de pouvoir posséder ou non un double qui ne sert à rien.
bonjour
oui et en plus legal
je viens de recevoir un état de répartition des charges pour 9 mois de location: je vais avoir un rappel de 200 euros sur la quittance d'avril et les charges vont passer de 130euros /mois à 180 euros par moi soit une augmentation de près de 40% !!!
Dossier à la une