Départ anticipé démission

bloup - 8 déc. 2008 à 19:53 - Dernière réponse :  bloup
- 9 déc. 2008 à 19:39
Bonjour,

J'ai démissionné de mon poste actuel. J'ai normalement un préavis de 3 mois à effectuer. Mais j'ai demandé à mon employeur de raccourcir mon préavis en indiquant dans ma lettre de démission la date de départ souhaité. Je n'ai pas eu pour l'instant de réponse écrite de la part de mon employeur sur ma date de départ. Je n'ai eu qu'une réponse à l'oral. Dois-je considérer cette réponse orale comme valable ? Que se passe t-il si à la date de départ souhaitée, je n'ai toujours pas de réponse écrite ? Dans ce cas, peux-t'on considérer la date de départ anticipée comme étant valable ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
Vous avez prévenu votre employeur de votre demande de départ anticipé! Si vous quittez à cette date ,je vois mal votre direction vous attaquer pour démission abusive !!Il est très rare qu'un employeur prenne ce genre de sanction!
Tout d'abord, merci pour votre réponse !
Le problème c'est que connaissant mon employeur actuel, il serait capable de m'attaquer pour démission abusive ! Et très franchement, je n'ai pas envie de porter l'affaire aux prudhommes. Que dit le droit du travail là dessus ? Est-ce qu'il existe des cas de jurisprudence ? Un collègue m'a indiqué que si au bout de 15 jrs je n'avais tjrs pas reçu de réponse écrite de la part de mon employeur, je pouvais considérer la date de départ indiquée dans la démission comme acquise. Est-ce vraiment le cas ?
Commenter la réponse de isisandre
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une