Question par rapport aux DJ

ludo - 12 nov. 2008 à 22:19 - Dernière réponse :  Ruby
- 2 août 2009 à 16:46
Bonjour,
Un DJ amateur qui fait quelque soirée de temps en temps (maximum 150 personnes). Par exemple"10 soirées par ans" et qui se fait payer 100€ par soirée et qu'il déclare aux Impos et non a la SACEM :*est-il dans la légalité?

*Combien coûte la SACEM par ans pour un DJ ?(Il y a beaucoup de différence de prix entre plusieurs DJ).

Je comprend que les familles prennes des DJ qui coutent pas trop cher pour (des 20 ans d' anniversaire par exemple).
*Une personne qui a comme passion l'animation(dj) mais qui ne veux pas être professionnelle peut-il l' exercer de temps en temps

Merci
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
+1
Utile
2
La déclaration à la SACEM est une obligation.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Combient coute de ce déclarer a la SACEM ?
Un DJ amateut a-t-til le droit de faire des soirées à des amis tout en se faisant payer environ 100€
Commenter la réponse de ranguin
+1
Utile
Combien coûte la SACEM par ans pour un DJ environ?
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de ludo
+1
Utile
coucou a tous,
Je vien de signé un contrat Sacem,
Les contrat on changé au 15 juillet, les tarifs sont différents de ceux d'avant,
Maintenant la sacem ne compte plus comme avant, ca se calcul en fonction du nombre de place assises et du prix moyen du verre. Après vous avez droit au diffusion musique sur suport cd, djs, clip vidéeo....
renseigner vous pour changé vos contrat auprès de votre sacem;

Ex pour mon compte perso , le prix moyen du verre est a 5€, 60 place assise vers les 2 piste dancefloor + 40 environ vers le bar
ca me coute que 1600€/an
PS J'ai une réduction de 30% car suis adhérent a l'UMIH )

Musicalement
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Ruby
0
Utile
la sacem est à la charge de l'organisteur de la soirée

pour le dj charge urssaf et impot revenu
Commenter la réponse de mano
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une