Séparation enfants + éloignement géographique

Fermé
Signaler
-
 Rantanplan -
Bonjour,suite a une sèparation avec ma conccubine
. étant sans revenus pour le moment ;je suis chez mes parents à + de 10heures de routes de mes enfants que je n'ai pas envie d'abandonner!!! comment faire pour ne pas les changer de de leurs moeurs et ne pas les perturber psychologiquement car tout comme moi je sais qu'ils ont autant besoin de moi que moi d'eux ?je ne veux surtout pas les abandonner . je vais meme dans la mesure du possible si il y a versation de pension faire le nécessaire pour leur ouvrir ,chacun ,un compte afin qu'ils aient un jour de quoi subvenir a leurs besoins sans que leur mère ne puisse y avoir accès. mais également verser qq chose a cette dernière mais dans un but minimum car elle est très dépensière? quelles sont les solutions vis a vis de tout ç
a? car je ne veux qu'il ne manque de rien non plus, quelles sont les meilleures solutions meme d'un point de vu juridique?

6 réponses

Bonjour,
voilà moi je suis séparée depuis 2 moi de mon ex concubin / séparation pris conjointement car on se supportais plus trop de dispute bref
Là on est en train de remplir les papiers pour passer devant le juge pour fixer les droits de garde et la pension alimentaire jusque là on s est entendu à l amiable et vu qu il est retourné chez ses parents à 80 km de chez moi il le vois tous les lundis et un week end sur 2.
là il voudrai la garde partagée et du coup il; me dit que je n ai pas le droit de demenager à un certain nbre de km est ce vrai ?

MERCI DE vos réponses
123
bonjour,
je me suis séparé de mon compagnon depuis 4 mois, nous avons une petite fille de 19mois, je suis partie vivre a 70 km du pére de ma fille, j'ai trouvé un appartement, je suis a 20minute de mon travail, alor qu'avant je mettais plus de 1h15 pour m'y rendre, et c'est ma mére qui garde ma fille quand je travail,
mon compagnon demande une garde partagée c'est a dire une semaine chacun; est ce possible alor qu'on habite a 70 km l'un de l'autre?
il refuse de me donné une pension alimentaire, il veut demandé la residence de ma fille si le juge refuse la garde partagée, en sachant qu'il fait les trois poste, et moi je travail a mi-temps, il extime que le faite de mettre eloigné de lui, et un bon arguments pour que le juge lui laisse ma fille. est ce que l'eloignement est un argument valable?
si le juge m'accorde la residence , il veut sa fille tout les week end et tout les mercredi, est ce que le juge peut lui accordé ca?
si des personnes on connus cette situation peuvent t-il m'eclaircir? merci
29
Bonjour,je suis un papa séparé de son fils depuis 3 ans...
il n'y a qu'une chose a retenir sur la garde des enfants...

Un enfant appartient à la mère dans 98% des cas, et elle est en droit de faire ce qu'elle veux.
Tu deménages... tampis pour le papa...
Tu rencontres qqu qui gagne 10.000€ par mois... pas grave papa payera quasiment la même pension.

Ce n'est pas moi qui l'invente, c'est simplement des statistiques de délibéré des tribunaux.

Je me suis battus 3 ans pour mon fils... j'en ai eu pour 3000 € d'avocat et j'ai toujours eu les même réponses.

Alors avant de paniqué... vois ne serait ce qu'une fois un avocat...(75€) et il te dira la même chose que moi.
tu est la maman... tu aura toujours gain de cause.
0
Messages postés
9544
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
3 322
il n'y a pas de réponse toute faite. Le juge regarde ce que vous avez préparé comme projet de vie avec l'enfant
Si il a un plan béton pour la garde, la scolarisation de l'enfant et le temps consacré à son enfant, le juge peut tout à fait lui confier la garde de l'enfant.
Il n'y a pas , ou plus de règle. Si le papa arrive perdant devant le juge il lui sera difficile de montrer la motivation qui l'anime pour préserver l'équilibre et le bien être de l'enfant.

Il vous faudra donc vous exprimer sur vos visions sur l'avenir de votre enfant du maintien de son bien être et de ce que vous êtes prête à faire pour maintenir le lien avec le père. Ce que vous proposez comme droit de visite et d'hébergement pour l'autre parent peut tout à fait vous être proposé à vous.
Un week end sur deux et un mercredi lorsque l'enfant ne va pas en week end chez son papa par exemple.


Bon courage
0
JE N AI AUCUNEMENT ENVIE DE ¨PRIVER MON FILS DE SON PERE C EST JUSTE QUE JE RISQUE D ETRE MUTEE DONC VOILA ;
ok JE VOIS QUE que tu es un papa qui a eu des soucis avec ton ex conjointe faut pas tous mélanger ! c'est moi qui pousse le pere à voir son fils et de l appeler regulierement meme si le petit n a meme pas 2 ans et qu il ne parle pas!
J ai aussi du le pousser à le prendre pour les vacances!!
apres toutes mes demarches je trouve drole le fait qu il veule la garde partagée si c est pour chippoter tous le temps pour les kilometres et l essence à depenser pour venir le voir!! il fait pas bcp d effort et ses plaintes me fatigues §!! je veux bien faire des efforts mais jusque là c est quand meme moi qui l es toujorus gardé , c est moi qui ai arreté de bosser alors que c etait moi qui ramener le salaire l année où mon fils a du se faire operer!!! lui meme quand on etait ensemble ne le garder qu un jour par semaine vu que son boulot lui prenais tout son temps
On ne pense souvent qu à nos désirs et pas celui de l enfant !
il a toujours été habitué à vivre avec moi et au fait que c est moi qui m en soit occuper le plus faut il chnager d un seul coup ses habitudes parce que son papa aura fait l effort de trouver un jour un appart et un boulot pres de mon domicile ? JE TROUVE ça léger comme excuse.
Surtout pour un papa qui a quitté le foyer car il voulait faire ce qu il voulait quand il veut et il pense que le petit ne doit pas etre une priorité
10
bonjour,
divorcé dps 3 ans, mon ex femme demenage chez son copain dans un autre département a 80 km de mon domicile. Du coup, je dois faire 1h de route pour aller chercher mon fils 1 week end sur 2.
Moi, j'avais dans l'objectif d'aller m'installer avec ma copine dans un autre département mais a 150 km de chez moi, et donc a 150 km de mon fils. Seulement mon ex femme me menace que si je déménage elle m'empechera de voir mon fils un we sur deux car la loi dit que si les parents sont élognés de plus de 50 km l'un de l'autre, le pere ne peut voir son fils que pendant les vacances. Est ce vrai ?
En fait selon elle, elle a le droit de vivre ou elle veut (je dois aller chercher mon fils et me taire), mais moi si je vais vivre ou je veux je perd mon fils, ce que je ne veux pas. En bref, je suis condamné a rester seul la ou je vis actuellement, aller chercher mon fils le peu de temps que l'on m'autorise... Que puis je faire ? N'ai je aucun recours ?
De plus mon fils agé de 7 ans me demande sans cesse de vivre avec moi, puis je faire quelque chose ?
Je considere ma femme comme instable, en effet, en 3 ans elle est a son 3eme demenagement, 2eme copain, et mon fils a sa 3eme ecole.
De plus, mon ex femme est en accident de travail depuis bientot 3 ans. Aujourd'hui elle touche une partie du salaire par la sécurité sociale, et l'autre c'est le RMI qui le lui complète. je paye aujourd'hui un pension alimentaire de 200€ que j'ai fixé moi meme lors du jugement mais avec les frais kilométrique qui se rajoute désormais, je ne pourrai pas assumer. puis je faire quelque chose : baisser la pension alimentaire ou lui demander qu'elle participe au frais kilométrique ?
Merci d'avance pour les reponses que vous pourrez me donner...
9
Rassure toi j'ai déménagé a 300 KM suite a un remariage et j'ai le droit de voir mes enfants un we par mois et la moitié des vac scolaire et même plus si je le pouvais financièrement tout dépant de la demande de la mère et du juge
0
> nadir
bonjour,

En fait, je n'ai pas ta chance. Mon ex femme veut me pourrir la vie et elle y réussi bien (pas d'amenagement avec ma compagne sinon perte de mon fils)
J'ai été me renseigné auprés du JAF et en effet, j'ai été trop gentil lors de mon divorce, je voulais que tout se passe bien pour mon fils... Du coup, en restant dans le département ou on est passé au tribunal, je ne peux pas perdre mon fils (l'avoir 1we sur 2 et la moitié des vacances) donc j'attend patiemment...
Plus que quelques années et mon fils demandera de venir avec moi, et là tout ira mieux.
0

on voit du vécu là-dedans...

Le problème, c'est que t'auras 9 fois sur 10 une juge femme devant toi et là t'es mort...

Selon les statistiques 2006, quand les pères ont obtenu la garde, la mère n'a du que dans 6% des cas verser une pension alimentaire. Quand c'est la mère qui a obtenu la garde , le père a du dans 97% verser une PA.

Le sexisme ne concerne pas seulement l'enfant, cela concerne aussi l'argent.
2
c pas une histoire de pas chance c mon travail qu il l exige et ça il le savait bien avant qu on se sépare
ma boite a été racheté et il savait qu on serai confronter à se pb !!
maintenant qui me dis que c pas à cause de ça qu il est parti !! il m a laissé que des excuses bidons !!
j ai un boulot qui me plait et qui me rapporte pas mal et en etant muté j aurai un poste bien meilleur et ce qui va avec !!
je devrai donc dire non et perdre mon boulot :: oui parce que si je refuse je serai licencié monsieur !! et je peux pas vraiment me le permettre !! parfois on a pas le choix et tout ça il le savait parfaitement
VU QUE lui aussi va se retrouver son boulot d ici quelques jours je ne vois pas ce qui lui poserai pb de demenager vers lyon ou revenir dans les yvelines où je vis actuellement ( et où il vivait aussi) c' etait pourtant déjà eloigné de sa famille et de ses amis alors bon vraiment je vois pas où est le pb si vraiment il veut se rapprocher de son fils!
lui comme moi devront se refaire une nouvelle vie mais dans un autre departement
oui c sur la vie est trop injuste pour lui le pauvre !!
1
Bien entendu, si c'est lui qui partait avec ton enfant, tu ne verrais rien à redire. Bien entendu...
0