Acompte de 30 % (prélèvement à la source) : date et montant

Posez votre question

Pour compenser le prélèvement à la source, un acompte égal à 30% des crédits d'impôt sera versé aux contribuables concernés en janvier 2019.


Fonctionnement

La loi de finances prévoit de verser aux contribuables bénéficiant de certains crédits d'impôts une avance en début d'année, le solde étant versé au mois de septembre. Cette mesure vise à alléger leur trésorerie face à la mise en place du prélèvement à la source sur leurs revenus, puisqu'elle leur permet de toucher une somme correspondant à une partie de leurs crédits d'impôts sans avoir à attendre la rentrée de septembre 2019, cf. réduction d'impôt et prélèvement à la source.


Quels crédits d'impôts

Les crédits d'impôts concernés sont :


Quand

L'avance de 30 % sera versée le 15 janvier 2019. Le reste (70 %) en septembre.

Montant

Le montant versé n'est pas fixe : il dépend du montant du crédit d'impôt auquel chaque contribuable a droit.

En moyenne, cette avance correspond à plusieurs centaines d'euros. Selon les chiffres de Bercy, les montants moyens se situent :

  • à 350 euros pour l'avance de crédit d'impôt service à la personne ;
  • à 200 euros pour l'avance de crédit d'impôt frais de garde d'enfant ;
  • à 400 euros pour l'avance de réduction d'impôt pour les résidents en EHPAD.

Si l'entrée en vigueur du prélèvement à la source a donc un impact sur le crédit d'impôt des particuliers employeurs, les revenus versés à leurs salariés ne feront, en revanche, pas l'objet de retenue à la source en 2019. Cette mesure est en effet reportée d'un an pour permettre aux centres Cesu et Pajemploi de mettre en place un nouveau service intégrant la réforme, cf. nounous, employés à domicile et prélèvement à la source 2019.

Crédits photo : 123RF - ginasanders

Dossier à la une