Loi concernant la déduction de la cuisine et salle de bains

LILLY77 - 14 nov. 2017 à 09:12 - Dernière réponse : roudoudou22 9742 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention
- 14 nov. 2017 à 09:36
bonjour,

Mon frère est en train de faire l'acquisition d'une petite maison de villages. Il a signé une promesse d'achat chez le notaire. Sur celle ci j'ai vu qu'il était clairement stipulé que le bien était vendu non meublé (alors qu'elle est vendue avec une cuisine toute équipée (ils ont même laissé le lave linge), avec une salle de bains équipée et également avec un barbecue (en dur) qui se situe dans la petite cour attenante à la maison.
J'ai appelé l'agence qui nous vend la maison (ils ont l'air dans le flou total...) qui me dit qu'ils pensent qu'avec la nouvelle loi (Allure ?) les choses ont changé et que les notaire n'ont plus le droit (??) de déduire les meubles de cuisine (l'agence m'a dit que le notaire considérait cela comme de "l'immobilier". En a t il le droit ?

Que puis je faire ?

merci de votre réponse,
Cordialement
Lilly
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Anemonedemer - 14 nov. 2017 à 09:35
+1
Utile
L'agence pense n'importe quoi. Il est possible de compter (pas déduire) une partie du prix de vente pour l'achat des meubles (attention un barbecue en dur n'est pas un meuble si on ne peut pas le déplacer)
Et la valeur retenue pour ces meubles doit être réaliste en cas de contrôle fiscal.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Anemonedemer
roudoudou22 9742 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 09:36
+1
Utile
l'agence m'a dit que le notaire considérait cela comme de "l'immobilier". En a t il le droit ?

Oui

Que puis je faire ?

Rien, les acquisitions de votre frère ne vous concernent pas.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de roudoudou22
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une