Rédaction d'un testament

madiere59 101 Messages postés dimanche 5 février 2012Date d'inscription 7 janvier 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 18:21 - Dernière réponse : condorcet 24731 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 février 2018 Dernière intervention
- 13 sept. 2017 à 22:08
bonjour,
je veux rédiger un testament olographe et le déposer chez un notaire.

j'ai une fille qui ne porte pas mon nom, car je l'ai reconnue auprès de sa mairie de naissance environs 1 an après sa maman. nous n'étions pas marié.

je n'ai pas de biens immobiliers.
je possède un véhicule sans grande valeur .
quelques affaires: petits meubles, matériel électroménager, bibelots, etc........de quoi meubler un studio.
j'ai aussi une assurance vie qui se trouve hors succession.

MA QUESTION :
quelle part en pourcentage doit légalement revenir à ma fille, hormis bien sur l'assurance vie. dois-préciser nom, adresse et année de naissance de chaque bénéficiaires.
pour ces précieux renseignements veuillez me préciser par Mail.
cordialement et merci
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
sleepy00 11407 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 18:32
0
Utile
Bonjour

Vous n'avez qu'une fille ?
légalement elle hérite obligatoirement de la moitié
et vous faites ce que vous voulez de l'autre moitié.

votre testament doit bien-sur désigner le plus précisément possible les bénéficiaires.
Commenter la réponse de sleepy00
condorcet 24731 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 février 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 22:08
0
Utile
je veux rédiger un testament olographe et le déposer chez un notaire.
Faites vous aider dans la rédaction de ce testament, par le notaire auquel vous allez en confier la garde
Il importe que vous indiquiez le maximum de renseignements concernant cette fille que vous avez reconnue et qui ne porte pas votre nom.
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une