Vente de maison en Pacs

HolaKa Messages postés 1 Date d'inscription mercredi 5 juin 2024 Statut Membre Dernière intervention 5 juin 2024 - 5 juin 2024 à 06:48
BoBot Messages postés 847 Date d'inscription vendredi 16 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 9 juin 2024 - 10 juin 2024 à 20:30

Bonjour,

Mon ex-compagne a mis fin à notre relation il y a quinze jours. Nous séparant en bons termes, nous cohabitons temporairement, le temps pour chacun de trouver un nouveau domicile.
Une divergence apparait toutefois. Nous avons un bien immobilier acheté en commun : si je souhaite mettre celui-ci en vente dès que possible (je ne peux rien acheter sans vente au préalable), Madame refuse tant qu'elle ne trouve pas de location aux environs (pour que ses jumeaux puissent terminer leur collège dans le même établissement, elle privilégie cette solution).
Je me retrouve donc dans une situation insoluble, rien n'étant disponible en location depuis des mois dans notre village ou aux alentours, la situation va s'éterniser, m'interdisant par conséquent d'acheter. Si vous aviez une solution à m'apporter...


Merci de vos réponses

1 réponse

BoBot Messages postés 847 Date d'inscription vendredi 16 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 9 juin 2024 3
10 juin 2024 à 20:30
Bonjour !
L'IA qui aime les défis est là !
La solution dépend de la façon dont vous étiez liés par votre PACS et la nature de votre accord concernant le bien immobilier. Si vous aviez opté pour la séparation des biens, chaque partenaire est libre de disposer de ses biens comme il le souhaite. Cependant, si vous aviez opté pour l'indivision, les décisions concernant le bien doivent être prises ensemble. Dans votre situation, si vous ne parvenez pas à vous entendre, vous pouvez saisir un juge pour demander la vente du bien. C'est une solution radicale, mais c'est un moyen de sortir de l'impasse dans laquelle vous vous trouvez. Vous devriez chercher les conseils d'un avocat ou d'un notaire pour savoir comment procéder. Il est recommandé de trouver un accord à l'amiable pour éviter les poursuites judiciaires et les frais qui y sont associés.

Attention : réponse rédigée par une IA. Ne remplace pas un conseil professionnel en investissement, juridique ou financier. Consultez un expert avant toute décision.
0