Médiation familiale: désaccord choix médiateur

Bobinette18 - 16 sept. 2023 à 14:25
Bobinette18_29 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 16 septembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 18 septembre 2023 - 18 sept. 2023 à 10:04

Bonjour,

Mon compagnon a la garde alternée de sa fille depuis 3 ans. Les rapports avec la mère ont toujours été conflictuels et compliqués. Lors du jugement le Juge avant demandé à ce que les parents aient recours a une médiation familiale en nommant un médiateur. 

Le rdv a eu lieu avec le dit médiateur, ils ont pu discuter de certaines choses. Le point dommage c'est qu'un des seul points sur lesquels ils se sont mis d'accord en séance concernant les appels qd l'enfant est chez l'autre parent, a été cassé des la première semaine par la mère.. On savait qu'il faudrait plusieurs séances, qu'une n'aurait pas suffit. 

Pour le deuxième rdv, la maman a tout simplement annulé sans raison, sans proposer d'autres dates. 

Mon compagnon a essayé d'en discuter avec un jour où elle venait récupérer sa fille, elle a très mal réagi et s'est carrément enfermée ds sa voiture.. 

Tout ça est arrivé il y a 2 ans et depuis mon compagnon essaye de limiter au plus les contacts car chaque fois, ça se complique très vite. L'année prochaine ma belle fille rentre au collège et il va falloir qu'ils décident de l'établissement. Mon compagnon a pris les devants en envoyant un mail à la maman pour convenir d'une nouvelle médiation pour en parler. Elle a refusé la médiation avec le médiateur désigné par le juge considérant qu'il avait été incompétent, que même au premier rdv le médiateur n'avait pas réussi à les mettre d'accord. Elle trouve que le cabinet est trop loin (a 20 min pour être précis sachant qu'elle propose parfois a mon compagnon des activités pour sa fille a l'autre bout de la ville) et préfère qu'ils se parlent avant directement. 

Mon compagnon au vue des échanges précédents a refusé préférant qu'une personne neutre soit présente. La mère a ce moment a indiqué qu'elle n'accepterai qu'à condition de prendre un médiateur de son choix, mon compagnon a refusé sachant qu'il est très souvent confronté à ce genre de réaction. Il avait déjà fait la demande préalable au cabinet comme il est prescrit de le faire mnt. 

La blague c'est qu'elle a du recevoir une notification lui indiquant une proposition de rdv avec le médiateur du juge et aujourd'hui nous avons reçu une lettre identique d'un autre médiateur que son ex a contacté (sûrement suite à leur échange..) pour une médiation avec un autre professionnel. 

Que peut on faire? Le premier médiateur nous ne l'avons pas choisi, en une seule séance difficile de porter un jugement négatif et mon compagnon aurait préféré qu'il y ait une continuité avec la première séance. C'est compliqué car clairement la mère de ma belle fille change souvent d'avis, des que mon compagnon ne va pas ds son sens elle surenchéri et ça devient l'enfer . 

Si on refuse sa convocation sachant qu'il y a l'autre médiateur que ça t il se passer? Faut il directement passer par le juge? Nous serions preneurs d'avis, expériences.. 

Merci a tous 

2 réponses

kang74 Messages postés 5006 Date d'inscription mercredi 4 mai 2022 Statut Membre Dernière intervention 13 juin 2024 2 345
16 sept. 2023 à 14:48

Bonjour

Je ne vois pas l’intérêt pour vous de refuser sa proposition de médiation avec un autre médiateur , à part éventuellement vouloir lui donner raison sur le fait que c'est à cause du premier médiateur que la médiation a échoué .

Acceptez,cela prouvera que vous cherchez vraiment le dialogue en faisant des concessions, et laissez là, seule , se mettre en tort.

1
Bobinette18_29 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 16 septembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 18 septembre 2023
18 sept. 2023 à 10:04

Ce n'est pas vraiment une question d'intérêt. Mon compagnon souhaite reprendre la médiation avec le même médiateur, fait la démarche de prévenir son ex compagne, entame la procédure de demande de médiation et se voit contraint d'avertir le médiateur qu'il va finalement passer par un autre professionnel . La raison étant que son ex en a décidé autrement... 

Mais vous avez raison, ce qu'on souhaite c'est entamer le dialogue pour avancer sur un sujet important donc s'il faut faire la concession, ce sera fait. Le tout étant que cela reste équilibré et que ça ne se produise pas tt le tps, les démarches sont longues, demandent de l'énergie c'est parfois difficile. Merci pour votre retour. 

0