Primes assurance vie

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 21 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021
-
Messages postés
36911
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
-
Bonjour,

Quelle règle s'applique pour des montants de primes assurance vie, versées alors que l'assuré avait 87 ans et qu'elles représentaient plus de 50% du patrimoine (pour les héritiers réservataires qui ne sont pas tous bénéficiaires du contrat d'assurance) ?

2 réponses

Messages postés
12056
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
5 699
pour les héritiers réservataires qui ne sont pas tous bénéficiaires du contrat d'assurance
Il appartient aux héritiers qui se sentent lésés de s'entourer des conseils d'un avocat et de saisir le tribunal. Le juge statuera sur le caractère exagéré ou non du placement et de l'atteinte ou non à la réserve des héritiers.
Messages postés
36911
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
16 536
Quelle règle s'applique pour des montants de primes assurance vie, versées alors que l'assuré avait 87 ans
(copier-coller)
Primes versées après 70 ans
Les primes versées par le titulaire du contrat après l'âge de 70 ans font partie intégrante de sa succession. Elles doivent donc être mentionnées dans la déclaration de succession au décès du titulaire. Et les sommes versées aux bénéficiaires sont soumises aux droits de succession classiques, aux taux en vigueur et selon le lien de parenté. Après application toutefois d'un abattement de 30 500 €, abattement global à répartir entre les bénéficiaires.

En revanche, les intérêts produits par les sommes versées sur le contrat d'assurance-vie après 70 ans sont exonérés de droits de succession. On ne retiendra donc que le montant des primes versées, montant brut avant prélèvement des frais ou droits d'entrée.

Exemple : M. Martin a versé 90 000 à l'âge de 71 ans. A son décès, le contrat vaut 150 000, les intérêts produits s'élevant donc à 60 000. Les trois bénéficiaires, Pierre, Paul et Jacques, reçoivent donc chacun 30 000 au titre des primes versées + 20 000 au titre des intérêts produits.

les 20 000 d'intérêt sont exonérés de droits de succession.
l'abattement de 30 500 est partagé en trois, soit 10 166 chacun.
la part taxable est donc de 19 834, somme qui sera soumise au barème des droits de succession.

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8864436-primes-assurance-vie#newanswer
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 21 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021

Je vous remercie,
Mon interrogation ne porte pas sur la fiscalité, mais sur le rapport à la succession des primes versées par le souscripteur, qui constituaient une majeure partie de la masse successorale et portent atteinte à la réserve des héritiers réservataires.
Messages postés
36911
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
16 536 >
Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 21 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021

mais sur le rapport à la succession des primes versées par le souscripteur, qui constituaient une majeure partie de la masse successorale et portent atteinte à la réserve des héritiers réservataires.
Gayomi vous a répondu.
Voir son message n°2.