Verifimmo Société Générale

Signaler
-
 Stecomale -
Bonjour,

Nous avons demandé avec mon conjoint un prêt travaux à la société générale. Outre le fait que la conseillère bancaire semble clairement incompétente, elle nous annonce après avoir constitué le dossier que finalement, le siège demande de régler 470 euros pour que VERIFIMMO, organisme qui vérifie la conformité des constructions, passe vérifier les travaux après réalisation.
Ce qui nous semble très étonnant, c'est que nous soyons obligés de régler cette somme alors que les travaux portent seulement sur la rénovation de notre toiture. Il n'y a donc aucun changement dans le bâti de la maison, aucune modification de la structure du bâtiment, seulement un replacement de la couverture avec isolation par l'extérieur par un artisan qualifié RGE avec devis des travaux à l'appui.

Quelqu'un aurait-il connaissance d'une telle obligation de vérification pour ce genre de travaux?
Je me méfie car comme je l'ai dit plus haut, notre conseillère semble tout sauf compétente, elle a mis 6 mois à monter le dossier, avec des pièces manquantes à chaque fois, de gros soucis dans la communication...
Merci par avance pour vos réponses.

3 réponses

Bonsoir,
Sauf erreur VERIFIMMO concerne la construction d'une maison individuelle.
Demandez un rendez-vous au directeur de votre agence bancaire.
Cdt.
J'ai dû payé, c'est une aberration. Le directeur faisant pression en expliquant que si je n'accepte pas, mon prêt ne passera pas auprès du service prêt.
Et puisqu'on a besoin de ce prêt,on l'achète donc à 470 euros!
C'est honteux, mais aucune autre banque n'acceptait mon prêt...
> Philo1989
Au passage , ça a évidemment pris moins de 24h à Verifimmo pour vérifier puisqu'il n'y a rien à vérifier!
Bonjour, le problème a-t-il été réglé. J'ai en effet le même soucis
Bonsoir à tous,
Nous sommes dans la même situation, nous avons l'accord de principe pour le prêt , la signature chez le notaire était prévu fin de mois, et là la Société Général nous sort du chapeau cette obligation à 470€ mini !
Sans cela pas d'édition de prêt, donc pas de financement
Une vrai prise d'otage , c'est aberrant.
Aucune trace dans l'offre de cette obligation.
Pour notre cas il justifie cela par le fait que le financement des travaux représentent plus de 50% du prix du bien.
L'offre avait bien été faite dans ce sens, et pourtant pas évoqué à l'époque.
Dégouter par la SG, et je ne vous parle pas de la constitution du dossier, laborieux, toujours une nouvelle pièce à ajouter .
Si quelqu'un sait comment contourner cet soit disant obligation, je suis preneur