Licenciement CDI

Signaler
Messages postés
20
Date d'inscription
mardi 29 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mai 2021
-
Messages postés
20836
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 mai 2021
-
Bonjour,

Le jeudi 08 avril j’ai demandé à mon employeur une rupture conventionnelle par mail étant en arrêt pour dépression dépression suite à leurs pressions depuis décembre . Celui ci n’a jamais répondu à mon mail jusqu’à ce que je le relance le jeudi d’après en me disant «  Nous avons fait parvenir un courrier pour justifier de votre absence cette semaine, en suivant nous lancerons une RC » car le dernier jour de mon arrêt était le 09 inclus et mon médecin prescripteur était présente à son cabinet qu’à partir de mardi et moi n’ayant pas eu de retour malgré mes relances je suis allé prolonger mon arrêt jusqu’au 29/04 . Son courrier recommandé pour me demander de me justifier est arrivé à mon domicile le vendredi 16 il disait qu’il fallait lui répondre dans les 24h je lui est envoyé mon recommandé lundi tampon de laposte faisant foi sauf que à laposte ils se sont trompé dans l’acheminement et à ce jour il ne l’a toujours pas reçu sachant que moi je suis en ile de France et le siège à Lyon. Aujourd’hui je reçois un recommandé date du 19 me disant que je suis convoqué à un entretien préalable le 28/04 . Sachant que selon mes collègues toujours sur place ils veulent absolument par rancune faire tout pour ne pas me payer mes CP. pouvez-vous me dire quoi faire ? Si tout cela est normal? Est ce que je suis en tords? De plus comment faire pour me faire assister afin qu’il ne puisse pas me la faire à l’envers ?

Merci d’avance

1 réponse

Messages postés
20836
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 mai 2021
8 696
Vous allez être licencié pour abandon de poste, vous allez pouvoir toucher le chômage, c'est ce que vous voulez non ?

Oubliez la rupture conventionnelle. Vous ne l'aurez jamais. L'employeur ne comprends pas pourquoi c'est lui qui doit payer alors que c'est vous qui voulez partir.

La rupture conventionnelle, faut le voir comme inviter une jolie fille au restaurant. En lui demandant de payer pour vous.
Elle n'est aucunement obligée d'accepter. Elle n'est même pas obligée de vous répondre.

Pour le reste, si votre arrêt se terminait le vendredi 09, la moindre des choses était de faire le nécessaire pour que votre employeur reçoive la reconduction le lundi 12 sur son bureau.

Votre chronologie n'est pas claire, mais si vous avez envoyé votre recommandé le 19, recommandé qui doit s'envoyer dans les 48 heures de l'absence (donc 12 au matin), même si cette arrêt était antidaté au 12, pour moi, vous avez une semaine en absence injustifiée. Et c'est suffisant pour licencier (et ne pas payer cette semaine).

A plus forte raison si votre employeur ne reçoit pas le recommandé rapidement.
Messages postés
20
Date d'inscription
mardi 29 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mai 2021

Merci pour votre réponse cependant je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous . Déjà un arrêt c’est interdit qu’il soit antidaté ou post daté. Puis comme j’ai dit j’étais en arrêt jusqu’au 09 inclus mon médecin étant absente le vendredi et le lundi je n’avais pas d’autre choix que d’y aller le mardi 13 et mon arrêt est parti le 14 par voie postale et il l’a reçu le 16/04 Quand je parlais du recommandé du 19 c’est concernant une justification d’absence qu’il m’a demandé . Et non l’exemple que vous me donner n’a absolument rien de semblable à la situation pour beaucoup de raison notamment du fait que j’ai moins d’un an d’ancienneté dans l’entreprise donc par logique il n’a rien à me payer ! Après je sais très bien que une RC est pas obligatoire mais à l’appréciation des 2 parties
Messages postés
20836
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 mai 2021
8 696 >
Messages postés
20
Date d'inscription
mardi 29 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mai 2021

j’ai moins d’un an d’ancienneté dans l’entreprise donc par logique il n’a rien à me payer
C'est faux.
Il n'aura peut-être pas des milliers d'euros à vous payer. Mais il aura quelque chose à payer.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F987
En cas d'année incomplète, l'indemnité est calculée proportionnellement au nombre de mois complets

Maintenant, effectivement, votre employeur essaye certainement de vous la faire à l'envers, en vous mettant en situation d'absence injustifiée pour pouvoir vous licencier pour vraiment pas un rond.
A première vue, il ne devrait pas pouvoir vous priver de vos congés. Mais déjà faut voir combien il vous en reste (vous ne cumulez pas de congés en arrêt maladie). Et si il ne vous en a pas déja placé sur certaines de vos absences injustifiées (il n'a pas le droit, mais au final, ça ne change rien financièrement).

Après, est-ce vraiment vous la faire à l'envers que de vous licencier pour quelque raison que ce soit ?