Donation rapportée à la succession

Signaler
-
Messages postés
35478
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
-
Bonjour,
Ma mère m'a laissé la quotité disponible par testament sachant que je n'ai qu'un frère avec qui elle avait rompu totalement les liens. Elle m'avait également fait une donation pensant bien faire car elle voulait éviter que son fils hérite..
Le notaire me dit que la donation est rapportée à la succession. Quoi faire pour éviter cela??
Vous remerciant par avance..

3 réponses

Quoi faire? Rien, c'est normal.
Vous avez la quotité disponible, vous avez été favorisée (tout a fait normal, vous avez été présente pour votre mère)
Mais on ne peut déshériter un enfant...
La donation doit donc être rapporté à la succession, c'est la loi.
Messages postés
35478
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
15 335
Le notaire me dit que la donation est rapportée à la succession.
Ce rapport est obligatoirement ajouté à la masse successorale pour calculer la "réserve" des 2/3 revenant aux héritiers réservataires que sont les 2 enfants.
Ce rapport est simplement comptable.
Votre part dans la succession sera réduite, mais vous conserverez le bien reçu par donation.
Compte-tenu de cette donation, au final vous aurez 1/3 de la réserve + 1/3 de la quotité disponible, soit les 2/3 et votre frère le 1/3 de sa réserve.
Que se passe t'il si je renonce à la succession au profit de mes enfants? La donation doit-elle également être rapportée?
Merci
Ne cherchez pas, vous ne pourrez pas évincer totalement votre frère
Il a le droit à sa part réservataire quoiqu'il arrive
Messages postés
35478
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
15 335
Que se passe t'il si je renonce à la succession au profit de mes enfants?
Rien ne change.
Le rapport reste dû.
(copier-coller)
Héritier bénéficiaire d’une donation vous préférez renoncer ?
Ayant bénéficié d’une donation, vous songez à renoncer à la succession car vous ne souhaitez pas que la donation soit réintégrée à la masse partageable (masse des biens laissée par le défunt au jour du partage). Sachez que votre renonciation n’aura pas toujours l’effet escompté !
À certaines conditions définies précisément par le Code civil, la donation que vous avez reçue sera prise en compte dans le partage et viendra diminuer vos droits dans celui-ci. De fait, pour éviter de devoir rapporter le bien donné ou son équivalent en argent, certains héritiers envisagent de renoncer à la succession, pensant ainsi garder le bénéfice de ce qu’ils ont reçu. Toutefois, ce n’est pas forcément la bonne solution !


En effet, bien que renonçant à la succession, vous pouvez être obligé de rapporter la donation :
Soit lorsque vous êtes représenté (par exemple par l’un de vos enfants qui viendrait alors prendre votre place dans la succession),

Soit si la donation contenait une « clause de rapport » (la donation est alors une avance sur vos droits dans la succession et doit être rapportée au moment du partage).
Lorsque vous êtes représenté, le représentant doit rapporter la donation qui vous a été faite. En revanche, si une clause de rapport a été prévue, bien que représenté, c’est à vous de rapporter la donation.

https://www.avocats-picovschi.com/renoncer-a-une-succession-quelles-consequences-pour-les-heritiers_article-hs_123.html