Quels sont mes droits de deuxieme épouse

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 11 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mars 2021
-
 Ulpien1 -
Bonjour ,
mon mari et moi sommes mariés depuis 2018 , avec contrat de mariage , sous la séparation de bien pure et simple et donation au dernier vivant .Mon mari etait veuf et avec sa première femme ils avaient acheter une maison qui vaut environ 450 000 euros .Il a perdu sa fille unique en 2017 et il lui reste 2 petits fils qui n'ont jamais prit de ses nouvelles depuis le déccès de leur maman .Mon mari a peur que ses petits fifs ne me mette des battons dans les roues lors de l'héritage , a savoir qu'il a 90 ans qu'il est handicapé et est très fatigué . C'est moi qui m'occupe de lui a plein temps et il veut s'assurer de mon avenir . Ns avons 2 comptes joints dans 2 banques différentes et tous ses livrets d'épargne sont pleins Il a prit une asurance vie dont je suis la seule bénéficière . Ont nous a dit que toutl'argent me reviendrait en totalité , est ce vrai ?Avons nous fait tout ce qu'il faut pour que je ne sois pas embètée . Et quand est il de sa pension de revèrsion ? Je compte sur vos réponses en pensant n'avoir rien oublier .
Bien a vous .

3 réponses

Messages postés
12208
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 décembre 2021
5 823
Mon mari a peur que ses petits fifs ne me mette des battons dans les roues lors de l'héritage
Sauf prédécès de l'un d'entre vous, vous bénéficierez de la donation au dernier vivant et les petits-enfants de votre époux seront ses héritiers en représentation de leur fille. A ce titre, ils ne peuvent pas être privés de leur part réservataire (la moitié de la succession).

Il a prit une asurance vie dont je suis la seule bénéficière . Ont nous a dit que toutl'argent me reviendrait en totalité , est ce vrai ?
Oui. Sauf si les petits-enfants, au terme d'un jugement, à faire réintégrer le montant de l'AV dans la succession au motif que le montant placé en AV porte atteinte à leur réserve.
Messages postés
37329
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2021
16 895
Il a perdu sa fille unique en 2017 et il lui reste 2 petits fils
Il recueilleront la succession de leur grand-père maternel ainsi que leur mère l'aurait obtenue si elle était restée en vie.

Ont nous a dit que tout l'argent me reviendrait en totalité , est ce vrai ?
"On" ? Connais pas !
Une succession étant composée de divers biens (immobiliers et/ou mobiliers) revient à qui de droit.
Si votre mari devait décéder avant vous, en votre qualité de bénéficiaire d'une donation au dernier vivant, vous devrez choisir entre :
-l'usufruit sur la totalité des biens composant sa succession ;
-le 1/4 en pleine propriété + l'usufruit sur les 3 autres 1/4 ;
-la quotité disponible = à la moitié de la succession en pleine propriété, solution la plus favorable pour vous.
L'argent suivra le même chemin, à savoir selon votre option parmi les 3 possibilités ci-dessus énumérées.

Cependant, la fille de votre mari ayant recueilli la succession de sa mère dont les droits sont actuellement en possession de ses 2 enfants (petits-enfants de votre mari), ils recueilleront obligatoirement ceux composant la succession de leur grand-père.
Schématiquement ils devraient posséder les 3/4 de la propriété de la maison et vous un seul 1/4.
Ils ne tarderont pas à vous "mettre les bâtons dans les roues" ainsi que vous le redoutez.

Au final, il ne vous restera pas grand chose, hormis l'assurance-vie vous revenant en totalité.

Avons nous fait tout ce qu'il faut pour que je ne sois pas embètée .
L'intention était belle, mais le résultat sera décevant.

Et quand est il de sa pension de revèrsion ?
Le conjoint ou ex-conjoint d'un assuré décédé peut bénéficier d'une pension de réversion s'il remplit les conditions d'obtention.
Pour bénéficier de cette fraction de la pension du défunt, une demande doit être faite auprès des caisses de retraite auxquelles ce dernier était rattaché.
Bonjour
En complément si vous deviez choisir l'une des trois options de la donation au dernier vivant, attention : faites-vous conseiller par le notaire car si le montant de l'assurance-vie est assez important, vous auriez peut-être intérêt à choisir l'option 1 (en pleine propriété)qui vous permettrait ensuite de céder votre part aux autres héritiers, part qui combinée avec l'AV, vous permettrait d'acquérir un logement pour vous et de sortir de cette indivision.