Filiation et droit de visite [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
-
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
-
Bonjour

Mes parents se sont séparés en 2008. Le divorce a été conflictuel (par avocats interposés mon père était très fermé au dialogue) prononcé qu’en 2014 et la liquidation patrimoniale en 2018. Mon père n’est pas un homme de dialogue je ne lui parle plus depuis 2009. Il me renie complètement. Pourtant les avocats avaient prévu un. Déjeuner entre père enfants : il n’est pas venu. J’ai fait l’effort d’aller vers lui il répond par un visage rempli de haine me parlant à peine. Je suis actuellement en couple. J’envisage un avenir avec mon compagnon. Nous aurons des enfants. J’ai envie de les protéger. J’ai peur qu’il me réclame un droit de visite. Que puis je faire ? Je n’ai pas envie de couper mes enfants de leur grand père mais dans leur intérêt je souhaiterai les protéger.

2 réponses

Messages postés
464
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021
154
Si un jour vous avez des enfants, vous et votre compagnon (qui sera peut-être votre conjoint d'ici là) aurez l'autorité parentale et ça sera vous qui déciderez des contacts entre votre père et vos enfants.

En France, les grand-parents n'ont aucun droit. Ce sont les enfants qui ont le droit d'avoir des relations avec leurs ascendants.

Vous n'avez aucun obligation d'informer votre père d'une potentielle grossesse ou de la naissance de vos enfants. Si vous le faites, vous n'avez aucun obligation de le laisser décider de quand, où et comment il voit votre ou vos futurs enfants.

Si vous avez vraiment peur qu'il demande un droit de visite auprès du Jaf, vous pouvez l'inviter chez vous une fois par mois ou tous les deux mois après la naissance pour des visites de 1-2 heures. Vous faites ces invitations par écrit (email, sms ou recommandé) que vous gardez précieusement. Si il vient, vous prenez des photos à chaque visite. Si il refuse de venir chez vous, vous gardez ses réponses écrites pour une potentielle procédure.

ça ne sera pas à vous de contacter le JAF comme dit par Perle. Si il veut un droit de visite, ça sera à lui d'entreprendre les démarches pour et à lui de prouver que vous cherchez à couper le lien entre lui et les enfants. Je vous déconseille de dire à un JAF si votre père décide d'aller jusque là "il ne verra pas mes enfants parce qu'il n'a pas été un bon père". Le JAF vous répondra qu'il n'a peut-être pas été un bon père mais qu'il peut être un bon grand-père.

Je vous conseille surtout de vivre votre vie pour vous. Une procédure pour un grand parent est longue et coûteuse. Si il ne s'intéresse pas à vous, ne vous intéressez pas à lui et ne lui annoncez pas que vous allez devenir mère.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

Merci pour ces informations. Ma crainte est qu’il l’apprenne par un de mes frères. J’ai peur qu’un jour il fasse appel à un jaf
vous devrez alors contacter le JAF en expliquant la situation et avec les preuves du délaissement de votre père