Avantages et inconvenients de travailler a l'usine

jennifer218930 - Modifié le 2 févr. 2021 à 14:38
 Geo - 4 févr. 2021 à 11:12
Bonjour,
Il y a deux ans, j'avais travailler durant 3 mois dans une usine, les debut étaient dur, comme beaucoup de chose, puis j'avais fini par m'y faire, de travailler en position debout durant 8h, en ayant une pause de 10 minutes, une pause de 30 minutes et une pause de 10 minutes.

J'ai commencer il y a deux jours, dans une usine a laquel on me fait travailler 10h par jours, en ayant qu'une seule pause de 30 minutes, ca me parait intenable et insoutenable, a tout moment j'ai l'impression que je vais m'effondrer. Je voulais donc savoir, si c'est légale de faire 5h d'affilé avant d'avoir le droit a une pause? Quand des heures supplementaires se rajoutent aux heures de travail, est-il pas possible de rajouter au moins une pause? Cela fait deux jours, que j'y suis, j'ai deja l'impression de passer ma vie a l'usine, je fait 10h par jours, pour 30 minutes de pause

L'avantage, c'est que je vais me faire un bon salaire, mais a quel prix? en me bousillant la santé en faisant des heures a gogo sans avoir un minimum de pause?
A voir également:

6 réponses

dna.factory Messages postés 25073 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 28 juin 2024 12 567
3 févr. 2021 à 11:16
Et moi assis sur une chaise devant un pc avec accès internet, je touche quasiment 4 fois plus...
Vous voulez qu'on décide à votre place si ce boulot est bien où pas ? Pour moi non, ce boulot est pourri, et vous ne devriez pas l'accepter...

Une fois répondue la question de la légalité (au vu des informations que vous nous avez fourni), il n'y a pas de réponse toute faite sur les avantages et inconvénients.
J'ai connu l'usine, en 3x8. En fromagerie en plus (température moyenne : 5 degrés), les avantages ne sont pas nombreux par rapport à mon emploi actuel (ai-je précisé qu'au bureau j'ai la clim).
Par contre, comparé au RSA... c'est autre chose. Comparé à un boulot de tri des déchets qu'a fait un ami (et qui a trouvé un chat mort parmi les déchets)... y'a match.

C'est à vous de décider si ce boulot est bien ou pas, si il vous plaît ou pas, si vous avez le choix ou pas.
J'ai envie de dire, même l'aspect légal est bien souvent secondaire. C'est de l'intérim, si on vous dit que l'employeur n'a pas le droit, il va juste mettre fin à votre mission et choisir quelqu'un d'autre.
Et en fonction de vos décisions, c'est à vous de décider si vous voulez continuer dans ce boulot ou pas. Dans ce type de boulot ou pas.
2
jennifer218930
3 févr. 2021 à 15:23
J'avoue que j'ai du mal a comprendre pourquoi certains job sont mieux payer que d'autre, alors que la pénibilité n'es pas la meme. J'ai une soeur qui bosse dans une usine de dechet, elle se fait 1 500 euros par mois en bossant 7h par jours, son ex bosse dans la meme société avec les memes horaires mais étant chef d'équipe il se fait 1 900 par mois. Plus haut, on me dit dans les commentaires, en enlevant les pauses cela fait 38h hors sur mon contrat c'est marqué 35h.

Je pense faire une formation, j'ai un bep secretariat, j'aimerais faire une remise a niveau
0
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 445 > jennifer218930
3 févr. 2021 à 16:05
C'est la loi de l'offre et de la demande dans les déchets peu de candidats
1
jennifer218930 > tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024
3 févr. 2021 à 16:12
Ca doit dépendre des usines et des emplacements, car la ou ma soeur et son ex bosse, ils recherchent souvent. Mais bon, c'est comme n'importe quel usine, ils cherchent beaucoup parce que beaucoup ne veulent pas faire et puis on es souvent considéré comme des larbins. Dans la première usine ou j'était, ce n'était pas les horaires qui me déranger, c'est la mentalité des gens, c'était marche ou creve. Durant les pauses, ca blagués, ca rigolé, ca faisait genre que nous sommes leur pote et arriver sur la chaine, ca nous parlais comme des chiens, ca nous agresser a tout va, limite fallait avoir la science infuse pour devenir quand les machines aller tombé en panne...
0
dna.factory Messages postés 25073 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 28 juin 2024 12 567 > jennifer218930
4 févr. 2021 à 10:27
j'ai du mal a comprendre pourquoi certains job sont mieux payer que d'autre, alors que la pénibilité n'es pas la même
Comme l'indique ma collègue, principalement l'offre et la demande.

J'ai personnellement été dans la situation suivante :
-futur employeur : vous commencez lundi
- moi : je peux pas, je vous ait dit que j'avais un préavis.
- futur employeur: on augmente le salaire de 2000 euros (par an).
- moi : (pause) : au revoir monsieur.


Le salaire minimum est imposé par la loi, au delà de ça, on est dans la négociation. Quand on parle de 'job', de 'boulot', la négociation est souvent unilatérale à l'initiative de l'employeur. Quand on parle de métier. Les choses peuvent changer.

Des tas de choses peuvent impacter le salaire : l’intérêt du travail, la pénibilité du travail, la facilité d'accès de l'entreprise, la complexité du travail, le niveau d'étude souhaité, les compétences nécessaires, le décolleté de la candidate(pas très légal), la couleur de peau (pas légal du tout, mais on va se gêner), l'expérience, l'ancienneté, etc...
Et bien sur on parle du salaire brut. A cela peut venir se rajouter des primes et bonifications, en particulier en usine pour le travail de nuit, de dimanche et jours fériés.

Comme sous entendu rapidement dans un autre message, la convention collective peut jouer aussi, et imposer des salaires minimums supérieurs à ce que la loi impose, en se basant sur l'expérience, l'age, l'ancienneté et/ou le niveau d'étude. Pour exactement le même travail dans les mêmes conditions, le salaire minimum pourra être différent dans la métallurgie ou dans la gestion de déchets. Et comme les français considèrent la démission comme un échec, jamais ceux qui travaillent dans les usines qui payent moins ne tenteront de trouver une usine qui paye mieux, donc les usines qui payent moins n'auront pas d'obligations 'morale' de s'aligner.

La solution à tout ça, elle passe par ce que j'ai décrit dans la conversation plus haut, elle passe par la possibilité de refuser un emploi (que ce soit en refus de recrutement, ou en démission). Non pas que l'entreprise tentera à chaque fois de vous rattraper en proposant plus, mais parce que refuser veut dire choisir.
Dans une situation comme la votre, en attendant de rattraper l'équivalent d'un BTS, ça veut dire contacter toutes les usines de la région directement (vous embêtez même pas avec l'intérim) et leur demander si ils ont des postes. Et quand on vous propose, vous comparez avec ce que vous avez (ou que vous savez/pensez pouvoir avoir), le salaire n'est pas forcément le seul élément de choix, la qualité de travail et la distance à la maison peuvent compter.

Et j'insiste à nouveau sur le point que la question légale est souvent une fausse question. C'est dur à admettre sur un forum de droit, mais on en revient à la question de l'offre et la demande. Si vous ne pouvez pas vous permettre de refuser un poste parce qu'il n'est pas assez intéressant, vous ne pourrez pas le refuser par ce qu'il n'est pas complètement légal. Et tant que vous ne serez pas en CDI, vous ne pourrez pas vous permettre de faire de vagues parce que ça se traduira par la fin de votre contrat. Et même une fois en CDI, tenter de faire le nécessaire nécessitera beaucoup d'implication tout en vous exposant à du harcèlement pouvant aller jusqu'à des licenciement illégaux.
1