Placement abusif

Signaler
-
 127 -
Bonjour,
Mon enfant 8 ans et demi vient d être placé en foyer. Ma situation n est pas compliquée mais difficile a résumer. J ai quitté ma région d origine pour le var. Pour travailler dans le vignes. Le papa est venu 3 fois une semaine en deux ans, a chaque fois il a cassé télé, telefone, la troisième fois j ai appelé la police. Qui n a rien reproché au papa, le trouvant calme. Mais ils m ont reproché le désordre chez moi. Jusqu'à avril rien et la coup de téléphone d un psychologue de la police. Mon fils était chez mes parents pendant le Corona et son père au Portugal. Après 10min de questions, j ai craqué. Je racontais des choses très intimes a une personne invisible, je parlais de gens absents de mon quotidien et surtout je sortais d une journée de pioche ( le bagne pour une femme, 1,56m 48kg). Il m a dit Pardon c est pas le moment on vous rappellera. Étape suivante : fin août ordonnance du juge enquête sur mon fils et moi.
Enfin, dernier jour des vacances Toussaint, je perd ma CB, mon fils manque l école et direct il sont venus le chercher lorsque nous sommes enfin revenu (nous étions partis dans ma région d origine a 600km)
Pensez vous que c est normal de placer un enfant si vite? Sans nous connaître, sans rien savoir de nos vie? J ai peur de perdre pied. Le centre doit accueillir 12 enfants. Ils n en on que 9. Me le prennent ils pour toucher des subventions ? Que ce passe t il? Aidez moi svp a comprendre et a accepter

2 réponses

bonjour
votre enfant n'a pas été placé si vite car déjà vous étiez connue des services sociaux au moins depuis l'intervention de la police en avril....sans doute bien avant
un placement d'enfant est ordonné par un juge des enfants quand celui ci estime au vu des rapports sociaux que l'enfant est en danger chez lui ou ne reçoit pas l'éducation nécessaire à son bon épanouissement.....
non les foyers ne reçoivent pas de subvention au nombre d'enfants placés
de plus le placement est demandé au juge des enfants après que les services sociaux aient grandement réfléchi sur la situation de l'enfant ,après une réunion entre 5 ou 6 personnes (éducateurs ,assistantes sociales ,psychologues ,directeur....) afin de garantir la nécessité et la légalité de la demande de placement
vous pouvez vous faire assister par un avocat qui étudiera si vos droits ont bien été respectés mais il ne fera pas de miracle si les motifs du placement existent vraiment l'enfant restera placé ...
Bonjour,

Un père absent, une mère qui craque, un enfant qui manque l'école.
Un déménagement de votre région d'origine au Var, puis du Var a votre ancienne région.....

Votre situation est pas très stable, ce qui explique le placement.
Dossier à la une