Finalisation de prêt immobilier SANS mon avis d'impôts Possible ?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Messages postés
6264
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Bonjour,
JE me retrouve dans une situation très embêtante.
J'ai fais une demande de prêt immobilier qui vient d'être acceptée par ma banque (génial) Sauf que, cette année j'ai oublié de déclarer mes impots en ligne..J'ai donc rectifié cela il y a presque 1 mois (le 23 octobre) et bien evidemment le dernier justificatif demandé par la banque pour débloquer les fonts est bien MON DERNIER AVIS D IMPOSITION...(que je n'ai toujours pas). je n'arrive pas a trouver de solution sans devoir attendre 3 ou 4 mois (comme on me l'a expliqué) avant de recevoir mon avis d'impots , car evidemment il y a des délais (banques, notaires etc...) Existe t-il un justificatif pouvant "remplacer" l'avis d'impôt ? est-il possible de se le procurer pendant que ma déclaration est traité ? (car j'ai appeler le centre des impots qui me dit que mon dossier est toujours en cours de traitement) existe t-il une solution pour prolonger le délais d'attente du coté de la banque afin de pouvoir compléter mon dossier ?
je vous remercie..

3 réponses

Messages postés
6264
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
3 927
Bonjour,

Vous pouvez toujours négocier un délai supplémentaire avec votre banque mais elle n'est pas obligé d'accepter.

Et aucun autre document que l'avis d'imposition ne peut le remplacer. C'est uniquement ce dernier qui atteste de votre situation selon vos déclarations.
Bonjour,

Non, aucun moyen.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020

???? Donc la suite logique c est qu a la fin du délai la banque annule son accord sans trouver de solution entre temps ? Je suis dépitée.. Merci d avoir repondu.
Ce n'est pas à la banque de trouver une solution au "problème" qu'il y a entre vous et les finances publiques.
Dossier à la une