Crédirentier qui meurt dans les 20 jours suivant signature

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 15 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2020
-
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
-
Bonjour,

Si le Crédirentier ( vendeur ) meurt dans les 20 jours suivant la signature de l acte authentique et que la vente soit annulée selon Article 1975 du code civile alors question :

1- L Agence Immobilière a encaisser 26000 € de commission , Peut on se faire rembourser et comment ? Doit on mettre une clause ? Y a til un article de loi qui parle de cela ?

2- Si l administration fiscal annule la vente les frais d enregistrements ( impot, publication foncière , notaire .... ) Sont til remboursés dans ce cas Et dans quelle proportion ?

Enfin le bouquet paye’ ?

Cordialement !

6 réponses

Bonjour,

Vous parlez de bouquet, donc c'est une vente en viager ?
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 15 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2020

Bonjour ,
Oui il s agit d une acquisition d un viager occupe !
Messages postés
79584
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2020
11 871
Était-il connu que le défunt était malade déjà au moment de la signature ?
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 15 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2020

Bonjour ,
Le venderesse étant Tres âgée , j ai demande un certificat de bonne sante’ en rapport a son age . Si Celui ci ne relève aucun problème Mais elle décède comme meme que se passe til ? La vente eat elle annulee dans tous les cas ?

Merci
Messages postés
9501
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
4 069
La vente en viager est nulle lorsque le vendeur décède dans les 20 jours suivant la date de la vente d’une maladie dont il était atteint au moment de la vente (art. 1975 du Code civil). Peu importe si l’acheteur ignorait ou non l’existence de cette maladie.

En principe, le délai de 20 jours cours à compter du compromis de vente et non l’acte authentique.

Pour que le contrat de vente soit annulé, deux conditions doivent êtres réunies simultanément:
- Le vendeur doit être décédé dans les 20 jours suivant la signature de l’acte.
- Le vendeur doit être décédé d’une maladie dont il était atteint au moment de la vente. Un décès accidentel ne remet pas le contrat en cause.


Source : https://www-viager-com.cdn.ampproject.org/v/s/www.viager.com/annulation-contrat-de-vente-en-viager/amp/?amp_js_v=a6&_gsa=1&usqp=mq331AQFKAGwASA%3D#aoh=16029406800853&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s&share=https%3A%2F%2Fwww.viager.com%2Fannulation-contrat-de-vente-en-viager%2F

j ai demande un certificat de bonne sante’ en rapport a son age . Si Celui ci ne relève aucun problème Mais elle décède comme meme que se passe til ? La vente eat elle annulee dans tous les cas ?
Compte tenu du certificat médical, la nullité de la vente ne pourrait, a priori, pas être invoquée.
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813
'En principe, le délai de 20 jours cours à compter du compromis de vente et non l’acte authentique.'

En principe... mais pas toujours...

https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/elle-meurt-six-jours-apres-signe-son-viager-la-vente-de-l-appartement-est-annulee
Messages postés
9501
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
4 069 >
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020

En principe... mais pas toujours...
"pas toujours" est la signification même de "en principe"^^
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813 >
Messages postés
9501
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020

Pour moi 'en principe' veut plutôt dire 'habituellement' ou 'théoriquement', ce qui se rapproche davantage de 'toujours' que de 'pas toujours'... Tout est dans la nuance...
Messages postés
79584
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2020
11 871
Là-dessus : avez-vous un quelconque intérêt à ce que la vente soit annulée et/ou souhaitez-vous que cette vente soit annulée ?
Messages postés
28504
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 octobre 2020
7 012
bonjour BmV

à mon avis ce sont plutôt les héritiers qui auraient un intérêt à l'annulation de la vente
Messages postés
79584
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2020
11 871 >
Messages postés
28504
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 octobre 2020

En toute logique ....

Mais sauf erreur, on ne connait pas la position du demandeur par rapport au défunt ...
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 15 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2020

merci pour vos réponses précieuse .
non j ai pas d 'intérêt a rompre le contrat sinon j achèterai pas, mais juste peur de payer des frais d enregistrement cumules a une commission d agence pour un total de 60000 euros puis si dece arrive dans les 20 jours cette partie ne serra pas reccuperable meme si le bien es restituer aux héritiers après procedure si toute fois ils decident pour une raison quelconque de me poursuivre .
faudrait il aussi qu elle décède dans les 20 jours suivant la signature de l acte authentique et d une maladie dont je suis au courant en meme temps .
le fait d avoir un certificat médicale indiquant une santé normal par rapport a l age me couvre sur l aspect médicale normalement ?
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813
' d une maladie dont je suis au courant en meme temps .'
Il n'est pas nécessaire que vous en soyez au courant, le secret médical est de mise !

Un certificat médical n'empêche pas les héritiers de contester.
Dossier à la une