Banque prêt refusé

Signaler
-
 Moana-eric -
Bonjour, je suis en retraite anticipée pour douleurs chronique suite a des operations aux pieds. Ma retraite est de 90 000 frc pacifique, pour des travaux a la maison je demande a ma banque un petit pret personnel de 500 000 frc pacifique. La banque m'annonce qu'elle n'octroie ps de prêt pour un montant de retraite ne depassant pas les 100 000 frc pacifique. Est ce bien de droit ?

1 réponse

Messages postés
20087
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2020
7 640
La banque reste une entreprise dont le rôle principal est que ce soit elle qui gagne de l'argent.

Donc pour ce qui est des acceptations (ou refus) de prêt, la banque est au finale souveraine, et est en droit de refuser pour les raisons de son choix.
La banque n'est même pas obligée de donner la raison de son refus (par exemple si elle refuse parce que vous êtes un estranger.)

Donc, si la banque refuse, c'est qu'elle a le droit.
De votre coté, vous avez le droit d'aller demander dans une autre banque, puis une autre, puis une autre.
Jusqu'à ce que y'en ait une qui accepte, ou que vous en ayez marre parce qu'elles refusent toutes.

Attention aussi aux nombreuses arnaques sur le net ou des inconnus vous proposent des prêts sans s'inquiéter de vos capacités de remboursement.. Ces arnaqueurs vous demanderont de payer les frais en avance (ce qui est interdit par la loi), et bien évidemment de vous donneront jamais l'argent du prêt et disparaitront avec ce que vous avez payé.

Bjrs merci de votre reponse, surtout de sa rapidité . Je suis vraiment content d'avoir trouvé cr site. Je ne vous cache pas ma deception tout de même. Je comptais sur sur ce petit emprunt pour me donner dans la vie de tous les jours un petit mouvement en avant , un peu d'action, avec ma retraite a part manger et pauer mes petites factures je ne fais pas grand chose. Bien a vous.
Merci de votre réponse, je découvre beaucoups d'autres questions a vous poser .mais je dois mettre tout çà en ordre. A bientot. Moana-eric
Dossier à la une