Acquisition de fond et stock

Signaler
-
 gitane2229 -
Bonjour,

Me voilà dans le projet d'acquisition d'un fond de commerce.

Dans le fond de commerce il n'y a aps le stock de compris.

M'a question est la suivantes le rachat de stock qui dois le financer ? Moi en tant que personne physique ou l'entité (fond de commerce)?

Vous remerciant apr avance des réponses qui me seront apporté.

2 réponses

Messages postés
12030
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
5 620
Bonjour,

Si les stocks font partie du commerce , c'est à l'entreprise de l'acheter.
Vous n'allez pas acheter à titre personnel tous stocks pour les mettre chez vous.

CB
Bas c'est ce que je me suis dis, surtout que ce stock permettra de faire fonctionner le commerce mais des amis mon fait douté je souhaiter donc confirmation
Messages postés
12030
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
5 620 > Cyacola
Si l'entreprise vend du stock qu'elle n'a pas acheté, il risque d'y avoir des problèmes au niveau des impôts à la fin de l'année.
Ex. : vous vendez une table de chevet à 100€.
  • Si vous l'avez achetez personnellement à 80€, vous serez imposé sur 100€ car l'achat du stock n'apparait pas dans les comptes de l'entreprise.
  • Si vous achetez par l'entreprise, en face des 100€ de produit vous aurez 80€ de charge en variation de stock, ce qui fait que vous ne serez imposé que sur 20€.


Désormais quand vous avez besoin de conseils pour votre entreprise, n'écoutez plus ces amis car ils vont vous couter cher.

Cependant rien ne vous interdit de mettre de l'argent personnellement dans l'entreprise notamment pour aider à l'effort de trésorerie. Cette somme en compte courant associé, vous pourrez l'a récupérer plus tard.

CB
Bonsoir.

Afin d'obtenir des réponses moins "générales", merci de préciser le type de fonds.

Cordialement
C'est un fond de commerce dont l'activité principal et de la vente mobilier et décoration.

Merci apr avance
> Cyacola
Merci. Vous répondrai demain en matinée.
Bonne soirée
> gitane2229
Bonjour.

Un fonds de commerce se compose :
a) d'éléments immatériels tels que le droit au bail, et la clientèle
b) d'éléments matériels tels que les présentoirs, les rayonnages, divers aménagements professionnels, et des matériels nécessaires à l'exercice de la profession (caisses enregistreuses, logiciels professionnels, petits matériels de bureau, etc..)
Les éléments immatériels ne donnent pas lieu à amortissements,
contrairement aux éléments matériels qui sont amortissables ; Amortissable signifie que, chaque année, une quote-part vient en déduction pour le calcul du bénéfice.
Pour l'évaluation d'un fonds de commerce, les critères premiers sont essentiellement le niveau de chiffre d'affaires hors taxes, et la capacité à dégager des bénéfices.

Pour l'évaluation du fonds en question, demander au vendeur les documents suivants :
- 3 derniers bilans et comptes de résultat,
- 3 dernières générales (comptes détaillés),
documents que vous soumettrez à un professionnel (centre de gestion, expert comptable). Ce professionnel saura vous dire si le prix de vente du fonds est cohérent d'une part, de même qu'il vous conseillera sur la faisabilité de votre projet.

Si l'acquisition du fonds est financée par un emprunt bancaire, les remboursements se font sur 7 ans maximum.

Concernant le bail commercial 3/6/9 (location des locaux professionnels), tous les effets du bail continuent, mais au nom du repreneur du fonds.

Lorsque l'on achète un fonds commercial, l'acquéreur rachète également les stocks.
Savoir que vous n'avez nulle obligation de racheter l'intégralité des stocks.
Dans l'activité mobilier & décoration, tenir compte de l'effet "mode", donc éviter de racheter les rossignols (invendables). Dans la pratique, le vendeur effectue des soldes pour se débarrasser des articles en magasin depuis de nombreuses années.
Donc vigilance pour toute la marchandise que vous rachèterez. Le montant chiffre très vite. Et vous devrez la financer par un apport financier et/ou un emprunt partiel.

Cdt
Dossier à la une