Problème avec le lycée de ma fille qui dénonce pour mise en danger

Signaler
-
 elsa62 -
Bonjour,
J ai reçu un courrier de convocation auprès d une assistante sociale mandaté part la protection de l enfance lors de cette entretien elle me dit qu'il on reçu un courrier du lycée indiquant un danger en lien avec ma fille âgée de 17 ans qui aurait des idée de suicide
Je m effronde dans ma chaise car jamais je n es était avisé de tel acte de la part du lycée ou es ma fille en internat jamais il ne m ont appeler pour m évoqué qu'elle était pas bien
Il on prit le temps t envoyé un courrier à la protection de l enfance mais de quel droit ne pas me dire
Ma fille a eu effectivement une mauvaise période sur le lycée suite à la rupture avec son petit copain ou elle était sur le temps du lycée qui la aussi non pas eu lieu de m appeler pour me dire que ma fille n allais pas bien
Ces à son retour que j ai vu qu'elle n allais pas bien et vu mon médecin traitant qui a mit un bon chagrin d amour suite la visite chez mon médecin j ai tel au lycée pour leurs dire que c'était anormal de pas être mit au courant de l état de santé de ma fille il on mit en cause les cours
A ce jours ma fille à était recu part l assistance sociale pour être entendu sur ce fameux courrier comme ma fille l A dit elle a eu un cou de blues mais n a jamais voulu nuire à ca vie de la les question lui on pas plus es n avais rien à voir avec le lycée ma fille à voulu ne pas répondre l assistance sociale lui a répondu vu que ces ca vous serait convoquée devant le juge et il décidera de la sanction pour votre mère
Je suis dévasté car je ne comprend pas que lycée puisse avoir lancé un courrier pariel sans même m avisé sachant que mes relation avec ma fille son complice
Qui peut me dire ce que je doit faire si il y a quelque chose à faire contre le lycée qui dénonce sans acte fondé sans prévenir les parents de tel acte mais surtout je risque quoi du faite que ma fille a pas voulu répondre à ces questions merci

1 réponse

Bonsoir,
Quelqu'un au lycée à du faire une information préoccupante devant le mal être de votre fille et ce n'est pas obligatoire de vous en avertir.
Si tout va bien maintenant et que votre fille a un suivi psy, il n'y aura pas de suites.
Le lycée n'a fait que son devoir.
Dossier à la une