Annulation vente voiture dépassement délais

Signaler
-
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
-
Bonjour,
Nous avons commandé une voiture chez un mandataire auto le 31/01/2020. Le contrat stipulait un délai moyen de 2 à 5 mois et une livraison au plus tard le 31/07/2020
Nous avons contacté le mandataire pour savoir où en était notre commande. En retour, nous avons reçu une lettre recommandée le 10 juin 2020 et un mail le 19 juin 2020 nous indiquant que la crise du COVID avait engendré des retards sur les commandes, que notre voiture n’était pas fabriquée, qu’ils n’étaient pas en mesure d’indiquer une date de livraison et il proposait d’examiner des solutions alternatives consistant à nous orienter vers d’autres véhicules de leur catalogue disponible plus rapidement.
Le véhicule n’étant pas fabriqué et n’étant pas intéressé par un autre modèle, nous avons envoyé une lettre recommandée le 29 juin 2020 demandant l’annulation de la vente et le remboursement intégral des sommes déjà versées (environ 2000 €).
Nous avons ensuite acheté le même véhicule chez un autre concessionnaire (vente conclue le 17/07/2020).
Nous avons cherché à avoir des nouvelles de notre remboursement et après plusieurs relances, nous avons reçu une lettre recommandée le 20/07/2020 nous indiquant que notre demande était irrecevable. Le mandataire invoque le cas de force majeur lié à l’épidémie de COVID et nous annonce une livraison semaine 37 (alors qu’il nous indiquait précédemment que la voiture n’était pas fabriquée et nous orientait vers d’autres véhicules).
Voici ma question : Si le mandataire campe sur sa position, risquons-nous de perdre uniquement les 2000 € ou peut-t-il nous obliger à conclure la vente ? Le véhicule coûte environ 30 000 €. Nous venons d’acheter le véhicule chez un autre vendeur et n’avons ni l’argent, ni l’utilité d’un deuxième véhicule.
Je vous remercie par avance pour votre réponse.

1 réponse

Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
784
Bonjour,

Vous lui répondez qu'ayant reçu les lettres recommandées du xx et du xx stipulant que le véhicule n'était plus fabriqué, vous demandez le remboursement IMMEDIAT de l'acompte versé et que si vous ne le recevez pas par retour du courrier, vous déposerez votre dossier avec ces deux lettres recommandées devant le tribunal judiciaire avec dommages et intérêts.

Conservez une copie.
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
784 > candide1
Relisez depuis le début et vous constaterez que ce n'est pas moi qui ai inventé cette histoire de non fabrication. Je ne fais que répondre en fonction de ce qui est écrit.
>
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020

Après vérification , dans sa réponse le mandataire emploie bien le mot " pas" et non " plus " .
Même une virgule , ou son absence peut changer le sens d'une phrase .
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
784 > candide1
Et en dehors de reprendre mes écrits, vous proposez quoi comme solution ?

La critique est facile, l'art est difficile.
>
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020

Je n'ai pas repris vos écrits , je vous ai fait remarquer que vous avez changé un mot essentiel .
Sans le contrat sous les yeux , contrairement à vous , je ne me prononce pas .
Messages postés
2451
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
784 > candide1
Trop facile de critiquer sans rien apporter.
Dossier à la une