Demander un salon plus près/Belgique ?

Signaler
-
Messages postés
19819
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2020
-
Bonjour,
Voilà ma fille et en contact d'apprentissage en coiffure. Elle va avoir 17 ans en août. Cela fait 1 ans qu'elle et dans ce salon.
Le souci c'est que nous avons déménagé et ma fille doie faire plus de 2h30 de route en transport en commun matin et soir. Du cou ce lève très tôt, en 2 semaines 2 malaises.
J'aimerais savoir ce que je peux faire.? Elle ne veux pas perdre son année.
Je n'ai jamais rencontré la patronne, juste une responsable. Es quil est possible de demander un salon plus pret car je c'est que la patronne en a..?
Quelle démarche doie effectuer. ?
Malaise sur le trajet, es compte comme accident de travail. ?
Merci de votre aide

3 réponses

Messages postés
3426
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 août 2020
4 576
bonjour
il faut poser la question à sa patronne et à son centre de formation.
Messages postés
5767
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
5 août 2020
2 644
bonjour
commencez par parler de ce probleme à l'employeur ,si elle a plusieurs salons cela peut peut être s'arranger .
Messages postés
19819
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2020
7 212
Es quil est possible de demander un salon plus pret
Bien sur, de la même façon que j'ai le droit d'aborder une jolie inconnue dans la rue pour lui demander de faire l'amour avec moi (pourquoi perdre du temps avec un resto, hein, on sait tous l'objectif final).
En France (et je suppose en Belgique aussi) demander est en général toujours autorisé. Avec le corolaire que l'interlocuteur peut toujours refuser.

Vous avez parfaitement le droit de demander à ce que votre fille travaille dans un salon plus proche. Votre fille a même le droit de le demander elle même. Mais son employeur n'a aucunement l'obligation d'accepter, et vous n'avez aucun recours légal pour le forcer. Surtout après que ce soit vous qui ayez crée cette situation en déménageant.

Comme il n'y a pas d'obligations, il n'y a pas de démarches particulière à suivre. Vous, ou votre fille va voir son employeur, lui explique la situation, et lui demande si une solution peut être trouvée.
Et si il réponds 'pas envie', et bien tant pis. Il ne vous restera plus qu'à prendre un studio pour votre fille à coté de son travail.

Malaise sur le trajet
C'est accident de trajet, ce qui a un intérêt uniquement en cas d’arrêt de travail.

Dossier à la une