Licenciement économique après mise au placard pdt 1 an

Signaler
-
Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 août 2020
-
Bonjour,
Je viens d'apprendre que j'étais licenciée économiquement (avec 7 autres personne de ma société).
Je suis un peu sous le choc, celui fait 8 ans que je travaille pour eux. Je suis coordinatrice retail marketing... a la base mes missions étaient de m'occuper du merchandising de nos magasins, du parc mobilier, de l'ouverture de nos nouveaux magasins et de l'image visuelle (vitrines) de nos magasins en europe.
Il y a un an, on m'a enlever la mission de merchandising pour la confier à une nouvelle personne embauchée. A l'arrivée de cette nouvelle personne, je me suis sentie completement laisée et mise de coté au sein de mon département et surtout par mon manager... il ne se sousiait plus du tout de ce que je faisait et il ne me donnait rien à faire comme travail. Je me suis sentie très mal, j'étais mal à l'aise, la boule au ventre, je me sentais clairement mise à l'écart, je pleurait pour un rien ... j'ai donc été voir la medecine du travail pour faire un point... et j'en ai aussi parlé avec la direction.
Les choses se sont un peu amélioré niveau relation humaines et surtout moralement pour moi, mais ce sentiment qu'on me poussait vers la sortie est resté.
et la hier (un an donc apres tout cela) on m'annonce que je pars avec le licenciement economique ! je ne m'étais donc pas trompée... je suis virée après 8 ans car on me dit que mon poste sera suprimé ... mais la nouvelle embauchée avec mes anciennes missions, elle, reste.

Je ne sais pas trop quoi faire, il vont surement me proposer les indemnité classiques et un CSP mais j'ai l'impression d'avoir été le dindon de la farce et j'ai pas envie de me laisser faire et de partir en disant amen à leur offre.

QU'en pensez vous ? es ce qu'un recours aux prud'hommes tient la route ? est ce que je peux réclamer des dommages et intérêts plus importants ?
merci de vos conseils

4 réponses

Messages postés
78925
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 août 2020
11 256
" réclamer des dommages et intérêts plus importants ? " : pour quel motif ?
En quoi avez-vous été lésée ?
Pouvez-vous le prouver ?

Pour les prud'hommes, oui, à vous de voir si vous y êtes prête, parce que ce n'est pas vraiment une partie de plaisir, en général, et si l'entreprise a fait les choses dans les règles, ce qui semble être le cas, ça ne vous servira à rien sauf à dépenser du temps, de l'argent et de l'énergie.

Quant à prouver une "placardisation", ça va être tout sauf simple.... car c'est souvent très subjectif comme impression, et, oui, ce licenciement devrait vous permettre de vous débarrasser de cette oppression, réelle ou supposée, et enfin pouvoir aller de l'avant à nouveau.

Enfin, tout reste à savoir si vous voulez absolument venger votre honneur prétendument bafoué ou prendre votre liberté vers de nouveaux horizons, avec un petit coup de pouce financier et envisager d’autres perspectives ...

Mais c'est vous qui voyez ...
Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 août 2020
7 233
Je rejoins l'avis général.. Si vous avez subit 1 ans de placard, vous n'aurez pas les épaules pour les prud'hommes... Si vous pensiez subir des pression cette dernière année, attendez de voir ce que ça va donner si vous voulez passer par les prud'hommes.

Pour moi ce qui s'est passé est simple.
L'entreprise a estimé que vous ne faisiez plus l'affaire en tant que coordinatrice marketing (c'est eux qui l'ont fait comprendre, c'est pas moi qui le dit). Ils vous ont donc logiquement retiré de ce poste pour mettre quelqu'un d'autre.
Comme ils ne pouvaient pas vous licencier pour faute et n'avaient pas envie de payer une rupture conventionnelle, ils vous ont mis sur un autre poste. Placard ou pas, nous n'avons pas assez de recul pour juger (surtout avec uniquement votre point de vue).

Après un an, ce nouveau poste s'est avéré inutile/inefficace et est donc supprimé, et vous êtes licencié pour raison économique. C'est légitime.

Personne ne pourra prédire la décision des prud’hommes. Un avocat payant, un syndicaliste, vous feront des promesses. Mais la réalité est que personne ne sait (surtout en prenant en compte appel et cassassions).

Donc à vous de voir.
Si vous êtes certaine de trouver un autre poste dans les 15 jours, vous pouvez tenter de négocier une rupture conventionnelle avec du supra légal à la place, en mettant en avant qu'avec une rupture conventionnelle vous ne pourrez pas les assigner au prud'hommes (pas tout à fait vrai, mais vous n'aurez plus envie de toute façon).

Mais attention, comme l'a souligné laconiquement tania. Si vous obtenez une rupture conventionnelle et ne trouvez pas d'emploi tout de suite, vos indemnités pole emploi seront décalée jusqu'à 6 mois, sur la base des indemnités supra légales (et supra-conventionelles), et donc par transitivité, toutes vos primes iront dans la poche de pole emploi.

Si par contre, vous voulez vous 'retourner', peut-être faire des formations, vous reposer quelques mois, ou simplement n'êtes pas sure de vos chances de trouver un emploi rapidement, le licenciement économique reste la meilleure solution.
Messages postés
33880
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2020
6 800
Si vous etes prête à aller aux prud'hommes
Messages postés
12253
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 août 2020
3 118
Bonjour

Après un an de placard, cela devrait plutôt vous soulager....
Très constructif ce commentaire !
L’idée n’est pas de sauver mon poste mais de partir avec une belle enveloppe ! Merci qd même !
Messages postés
33880
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2020
6 800 > Carl40
Cherchez indemnités supra légales et si jamais vous en avez pole emploi va vous faire un gros câlin
Dossier à la une