Rupture conventionnelle abusive

Sylvie45 - 4 juil. 2020 à 22:35
 Sylvie45100106 - 6 juil. 2020 à 12:31
Bonjour,
Jai Signé une rupture conventionnelle sous la menace de me faire licencier pour faute ! Alors qu'il n'y a pas de faute...mais j'ai eu peur sur le moment. Il veut juste réduire son équipe. Si je vais expliquer ça à direccte, et qu'il refuse d homologuer cette rupture. Devront ils dire à mon employeur que c'est à cause de moi. ?ou ont ils le droit de garder le silence

1 réponse

tania57 Messages postés 36016 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2023 8 353
5 juil. 2020 à 06:07
Et que faites vous du temps de réflexion ou chacune des parties peut changer d'avis
0
Sylvie45100106 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 4 juillet 2020 Statut Membre Dernière intervention 5 juillet 2020
5 juil. 2020 à 09:27
Bonjour tatiana,
Je sais, mais je ne voulais pas de cette rupture conventionnelle. Elle m'a été présentée comme une évidence, il ont décidé que nous étions trop nombreux dans ce service. Si je refusais j'ai été menacé de licenciement pour faute ??? J'ai toujours été carrée et ils le savent !? Donc de leur part c'est acquis ! J'ai peur d'être harcelée si je m'impose, alors j'ai signé...
0
tania57 Messages postés 36016 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2023 8 353 > Sylvie45100106 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 4 juillet 2020 Statut Membre Dernière intervention 5 juillet 2020
5 juil. 2020 à 19:16
Êtes vous dans le délai de réflexion
0
Sylvie45100106 > tania57 Messages postés 36016 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2023
Modifié le 5 juil. 2020 à 20:03
Oui. J'ai signé le 02 juillet et là je solde mes congés payés. Pendant ce délai. Ça m'a surprise mais il paraît que l'on peut.
0
tania57 Messages postés 36016 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2023 8 353 > Sylvie45100106
6 juil. 2020 à 05:58
A compter de la date de sa signature par les deux parties, chacune d’entre elles dispose d’un délai de quinze jours calendaires pour exercer son droit de rétractation. Ce droit est exercé sous la forme d’une lettre adressée par tout moyen attestant de sa date de réception par l’autre partie. »

Donc faites le nécessaire
0
Sylvie45100106 > tania57 Messages postés 36016 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 janvier 2023
6 juil. 2020 à 09:21
Tania,
Je le sais, mais il vont me faire l'enfer...est-ce normal de solder ses congés alors que nous pouvons nous rétracter ? Il serait parfait pour moi, qu'une erreur de procédure fasse que direccte refuse l homologation de cette fichue rupture. Mais je ne rêve pas. Si l'initiative de retractation vient de moi, je suis bonne pour être harcelée...
0