Archivage des bordereaux de retrait à la Banque Postale

Signaler
-
 robic29 -
Bonjour,
dans le cadre d'un divorce très compliqué ( je me fais escroquer par mon époux depuis des années), il me serait nécessaire de savoir combien de temps la Banque Postale conserve le double des bordereaux de retrait au guichet. En effet, mon époux a déposé des bordereaux de ce type, datant de 2006, auprès du juge.Ces bordereaux concernent son compte, sur lequel j'avais procuration: c'était moi qui me rendais à la Poste pour lui retirer de l'argent que je lui remettais ensuite. Il prétend n'avoir jamais été au courant de ces retraits.
Or, si j'arrivais à prouver qu'il a toujours été en possession de ces bordereaux ( et non pas qu'il les a réclamé après coup, environ dix ans plus tard), je parviendrais par la même occasion à prouver qu'il ment.
Je sais que les banques sont censées garder leurs archives pendant dix ans, concernant les relevés de comptes; mais qu'en est-il de ces bordereaux?
Merci d'avance de votre réponse qui pourrait, véritablement, changer le cours de ma vie!

3 réponses

Messages postés
20294
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juillet 2020
13 105
Bonjour,

Peu importe le délai d'archivage de ces documents, vous n'obtiendrez jamais d'une banque des documents concernant un compte qui n'est pas le vôtre, puisque vous n'avez plus aucune procuration aujourd'hui.
Messages postés
11768
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
5 293
Bonjour,

C'est bien pensé, mais il existe des dates minimales mais pas de dates maximales. Hors dans votre affaire se sont les dates maximales qu'il vous faudrait, ce à quoi il n'est pas possible de vous répondre.

CB
Je vous remercie de votre réponse rapide. Cependant, je ne cherche pas à me procurer ces bordereaux ( j'en ai un double, via mon avocat). Je cherche à savoir si lui, a eu la possibilité de se les procurer après tant de temps. Je crois qu'il les a toujours eus sous la main: si je pouvais le prouver, je serais sauvée...
Dossier à la une