Quelle lettre de motivation choisir ?

Signaler
-
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
-
Bonjour,

Je cherche du travail et je n'ai qu'une pauvre licence de lettres, même pas le permis. J'ai du coup écrit quatre modèles pour ma lettre de motivation mais je ne sais pas trop laquelle serait la plus percutante. Merci d'avance pour votre aide.

Lettre 1 : hypocrite.
Madame, Monsieur

Je suis actuellement sans emploi et cherche à retrouver une activité salariée afin de poursuivre des projets personnels. J’ai en effet le curieux mais chronophage intérêt de vivre et il me serait tout à fait profitable de pouvoir continuer à gagner le droit de respirer, de me nourrir et de me loger.

Travailler pour Leclerc représenterait une réelle opportunité pour moi qui partage avec force les valeurs de l’entreprise. Je suis en effet cupide et je considère que seul le profit compte. Par ailleurs, je n’aime pas les gens mais je sais arborer un sourire hypocrite de façade.Je trouve que le logo de l’enseigne est magnifique, inspirant et je me dois de vous avouer que je l’ai cousu sur mes draps afin de m’imprégner de ses bienfaits jusque dans mon sommeil. Je peux confirmer, non sans en nourrir quelque fierté, qu’il m’arrive moi-même d’imprégner ce si beau logo de mes éjaculations nocturnes dont j’ose croire qu’elles sont en partie provoquées par sa réconfortante présence.

J’ai de l’expérience en caisse et j’aime par-dessus tout le bruit chantonnant qui est émis à chaque fois qu’un article est scanné. Leur succession rapide provoque chez moi un profond effet apaisant et me plonge dans un état semi-léthargique propice à la discussion avec une clientèle majoritairement stupide. Mais cela n’entame en rien ma productivité, bien au contraire, je deviens alors le robot à visage humain dont rêve tout supermarché. De plus, lorsque je travaille je me sens tellement reconnaissant envers l’employeur qui a la bonté de me jeter quelques deniers que j’en oublie toute considération pour ma personne. En clair : je n’ai plus aucune dignité et je ne vis que pour vous servir. Je dispose également d’une langue fort musclée et tout à fait apte à caresser la surface affriolante du postérieur du supérieur hiérarchique le plus exigeant.

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations.


Lettre 2 : dynamique
Madame, Monsieur

Actuellement sans emploi, je cherche à retrouver une activité salariée afin d’assouvir ma soif de possessions matérielles.

Dans un contexte économique morose, je suis conscient qu’un employé doit être capable de se surpasser et c’est exactement ce que je compte faire si vous m’embauchez. J’ai passé ces derniers mois à me toucher la nouille en regardant BFM-TV et je suis remonté comme jamais. Ce passé de branleur a fait naître chez moi un dégoût profond pour les tire-au-flanc et ma première mission, quel que puisse être le poste que j’occuperai, sera de renifler mes collègues pour débusquer d’éventuels faignasses. Je me ferai alors une joie de vous remonter l’information tout en semant la discorde afin d’isoler les plus inutiles d’entre eux.

Mes épaules sont larges et je suis prêt à recevoir le maximum de pression venant de ma hiérarchie, les insultes me motivent, les crachats en plein visage boostent ma productivité. Je dois néanmoins regretter que ce dernier cas risque d’entrer en contradiction avec les règles sanitaires actuelles, aussi vous demanderais-je de bien vouloir patienter jusqu’à la fin définitive de l’état d’urgence sanitaire avant de racler votre gorge en approchant vers moi.

Pour ce qui est de la tenue de caisse, j’ai déjà travaillé en supermarché et je connais donc sur le bout des doigts toute la procédure. J’étais un caissier gentil et agréable, ce qui me valait les sourires des grand-mères mais n’aidait pas tellement à développer le CA de l’entreprise. Si vous m’embauchez, je serai un caissier impitoyable qui ensevelira les clients sous les arguments enjôleurs visant à les convaincre d’adhérer au programme de fidélité du magasin ou à se ruer sur quelque promotion merdique pour du papier-toilette à la myrtille des neiges.

Merci de bien vouloir vous dépêcher de me répondre car je déteste attendre.
Bien cordialement.


Lettre 3 : lettre pour susciter la pitié
Madame, Monsieur

Je vous remercie sincèrement d’avoir pris la peine d’ouvrir ma lettre de motivation et d’y jeter votre regard au risque de le contaminer par la médiocrité qu’elle contient. J’ai conscience qu’une minute de votre temps est précieuse alors que vingt ans de ma vie ne valent pratiquement rien, aussi tiens-je à m’excuser platement de vous infliger ma présence, même fugace, même virtuelle.

Je suis actuellement sans emploi et je peine à remplir le frigo, qui d’ailleurs ne va pas tarder à rendre l’âme. Mon appartement est miteux, ma vie sociale morose et mon temps passé à me palucher sur des sites interdits aux mineurs a explosé. Je souhaite que tout cela change et j’ai pensé que trouver un travail de caissier pourrait m’aider à accomplir des objectifs plus ambitieux comme accéder au crédit, m’endetter sur vingt ans, me marier avec une femme que j’ennuierai et avoir des enfants qui me laisseront mourir seul dans une maison de retraite défraîchie à l’autre bout de la France.

Je n’ai pratiquement pas d’expérience bien que j’ai déjà pu occuper un poste de caissier par le passé. Je compte sur votre bienveillance et vous enjoins chaleureusement à envisager ma candidature comme un mécène amateur de faune exotique envisagerait l’acquisition d’une limace mauve du Pérou : vous ne pourrez peut-être pas en tirer grand-chose, mais cela peut toujours être amusant de la sortir en fin de soirée pour faire marrer ses amis ou ses collègues. Je ne suis probablement pas aussi amusant qu’une limace mauve du Pérou mais je pourrais peut-être servir de bouc-émissaire afin de renforcer les liens entre vos collaborateurs ?

N’ayant aucun passe-temps, je me tiens à votre disposition nuit et jour pour tout renseignement complémentaire.

En espérant ne pas vous avoir trop dégoûté,
Cordialement


Lettre 4 : coup de poker
Madame, Monsieur

Nous n’allons point nous mentir : je n’éprouve pas le moindre début d’intérêt à l’idée de poser mes fesses sur un siège miteux pour ensuite passer mes journées à scanner des articles grotesques sous le regard bovin de clients à peine capables de lire correctement les conditions d’utilisation de leur carte de fidélité.

Je me moque éperdument des supposées valeurs de votre entreprise qui, reconnaissons-le, consistent en un gloubiboulga de mots assemblés par un service marketing dans l’unique but de produire un petit tas de merde sémantique aussi vide que non clivant.

Je n’aurai aucune considération pour ma hiérarchie et cela sera réciproque : tout sourire entre nous ne sera qu’un geste factice et hypocrite.

Ma formation est inexistante, mon expérience bien maigre. Je suis fainéant, je me fatigue vite, je fais semblant d’écouter mes supérieurs comme mes collègues que je traite tous mentalement de sacs à merde chaque fois que je les croise.

Mais je dispose d’un atout majeur, un atout que je sors de ma manche et vous jette au visage avec la nonchalance qui me caractérise : je suis dans la merde. Je n’ai plus d’argent, j’ai un crédit à rembourser, un ventre à nourrir. Bref, je suis au bord du gouffre et j’accepterai tout pour survivre. De fait je suis corvéable à merci et si je dispose de nombreux défauts, mon absence totale de fierté vous permettra de me tordre à votre guise. Voyez-moi comme un boule de pâte à modeler que vous n’avez qu’à former, déformer, jeter contre les murs jusqu’à ce qu’elles ressemblent enfin à autre chose qu’à un petit étron fumant.

Allez, sur ce, je vous laisse. Je vous épargne la sempiternelle formule de politesse, vous vous doutez bien que vous pouvez vous carrer mes salutations distinguées dans le fondement.

1 réponse

Messages postés
78264
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 juillet 2020
10 744
Beau boulot.
Très intéressant.

Mais pour donner un avis ou même pour choisir soi-même la version la plus efficace a priori, il est indispensable de connaître l'état d'esprit du destinataire....

Ce qui semble être mission impossible.
+1
Utile
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
1
Merci du retour! Vous avez raison, je vais devoir choisir un peu au hasard quel modèle envoyer à chaque fois en espérant qu'une d'entre elles trouvent son chemin.
Dossier à la une