Livraison à vélo d'alcool sans prise de marge

Signaler
-
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
-
Bonjour,
Voilà je vous présente mon petit soucis. En fait je suis livreur à vélo depuis quelque mois déjà. J'aimerais étendre mes services à la livraison de produits alcoolisés après minuit.
Je précise que JE NE VEUX PAS PRENDRE DE MARGE sur l'alcool que je livre. L'idée est donc la suivante:
J'achète un certains nombres de produits à un certain prix. Imaginons une bouteille de rhum à 12.90€en magasin. Puis à 2h du matin, une personne fait appel à mes services pour lui livrer une bouteille de rhum. Je lui dis que le prix est de 12.90 mais que je facture une livraison à 5€.
Mon objectif n'est pas de gagné de l'argent sur la bouteille d'alcool (activité commercial) mais sur la livraison (activité de service en tant qu'auto-entrepreneur).
Qu'en pensez-vous? Cela peut il être légal? Si oui ou non, pouvez vous détaillez. Je vous remercie d'avance.

2 réponses

Messages postés
11779
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
5 313
Bonjour,

Vous achetez et revendez de l'alcool, c'est une activité commerciale. Ce n'est pas parce que l'activité n'est pas lucrative (gain 0€), qu'elle n'est pas commerciale.

CB
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
96
Personnellement je serai plus nuancé.

Vous pouvez choisir de ne fournir qu'un service de livraison.

A ce compte-là il faut faire apparaître le prix de la marchandise comme un "débours" et transmettre le justificatif d'achat à votre acheteur pour vous le faire rembourser en plus de votre livraison.

Sur votre facture il faut bien le faire apparaître comme "débours" et non pas comme un élément facturé.
Le deuxième avantage, c'est qu'un débours ne rentre pas dans votre chiffre d'affaire ce qui est particulièrement intéressant en AE car vous n'aurez pas de charges sociales et fiscales à payer dessus.

Mais vous ne pourrez bien entendu pas vous marger sur le produit sinon ça serait une activité commerciale d'achat/revente et il faudrait réintégrer cette valeur dans votre CA d'AE.
Ce ne serait ainsi plus uniquement une activité de service (livraison).

Mais ça reste possible d'indexer vos frais de livraison sur le poids de la marchandise par exemple.
C'est aussi possible de le faire en fonction de la valeur de la marchandise transportée, mais en conservant le système de débours et en ne faisant varier que le prix du "service" (livraison), la marchandise devant être refacturée à prix coûtant.

C'est un peu ce que font Ubereats, deliveroo et consors.
Ils transmettent au client une facture du restaurateur, sans se marger dessus, et une second facture pour la livraison et autres frais.
Bon après ils perçoivent en parallèle des commissions d'apporteur d'affaire ou autre intitulé en plus directement auprès du restaurateur, pour récupérer un pourcentage sur ce qui a été vendu, mais c'est encore une autre histoire.
Ce qu'il faut retenir c'est qu'à aucun moment ils achètent/revendent des plats cuisinés, ils exercent uniquement une activité de livraison / apporteur d'affaires.
Bonjour, je vous remercie de votre réponse. Je vais m'informer sur ce qu'est une débours car je ne connaissais pas. Néanmoins j'aimerais si possible garder contact avec vous si jamais jamais une question. Recevez vous les notifications sur ce topic?
Messages postés
11779
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
5 313
Bonjour,

Sauf que l'activité telle qu'elle est présentée n'est absolument pas du débours. Le débours : on achète pour quelqu'un (à qui la facture est à son nom).
Or dans l'explication, c'est le client qui commande des marchandises déjà préalablement achetés (il n'est pas possible de mettre les factures au nom du client après coup).
C'est de l'achat revente donc du commerce, cela ne relève pas du débours.

Pour que cela soit du débours, il faudrait à minima que l'achat de la marchandise soit faite après la commande et non avant.

CB
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
96 >
Messages postés
11779
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020

Il faut effectivement que la facture de l'achat soit au nom du client final.
Mais un ticket de caisse étant non nominatif, ça passe probablement, car un ticket de caisse est valable comme débours.
Mais bon, quand bien même, faire établir une facture par un commerçant partenaire au nom du client final ça ne me semble pas non plus mission impossible.
L'envoi de la facture (débours) peut aussi être différé et électronique.

C'est à priori pas les solutions à manque.

J'ai pas regardé en détail ce qu'il était ou non permis de faire, mais beaucoup semblent se contenter d'une "preuve d'achat" qu'ils transmettent à leurs clients (particuliers uniquement) et ne fournissent des factures que sur demande de ces derniers.

Et bien entendu, ça ne marche que si vous n'achetez pas les produits d'avance et ne gérez pas de stock.
Car dans ce cas-là c'est clairement de l'achat/revente et pas juste de la livraison.
C'est le genre de vérifications que l'administration fiscale pourrait effectuer et qui pourraient vous valoir un redressement.
Dossier à la une