Divorcé d u' agent edf

Signaler
-
Messages postés
77363
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 mai 2020
-
Bonjour, divorcé dcun agent EDF ,avec lequel j ai eu la garde de nos 2 enfants avais je droit au avantage EDF?

3 réponses

Messages postés
77363
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 mai 2020
10 220
Bien le bonjour,

Rappelons que sur ce forum, des formules minimales de politesse basique (en-dehors du "Bonjour" préimprimé gratuitement) - ‘’Bonjour (au moins)’’ - "S'il vous plait" - "Merci par avance" - "Cordialement" ??? et toute autre variante sur le même thème sont très appréciées.

Et ce, pour au moins une bonne raison s'ajoutant à la notion de civilité universelle : les gens qui répondent ici sont des bénévoles à qui on vient demander un service gratuit.

Pour les détails, cliquer
sur >> http://www.commentcamarche.net/ccmguide/ccmcharte-respect-autrui.php3#politesse

Merci par avance.
Et bonne continuation ici.

Bien sûr que non!! Et puis quoi encore!
Vous etes divorcée cet homme ne vous est plus rien et ne peut vous apporter aucun avantage!
Alors pourquoi me le juge hubert avait il prescrit que je maintenais la garde des 2 enfant et les avantage edf? Et dailleur il n a meme pas respectee la pention alimentaire et sa mere teavaillabt envtant que secretaire medical fesais en sorte que l on perde mon dossier, et des facture de 800 euro en plus des 70 anuell.bref merci pour votre jugement un idem diabolique
Messages postés
77363
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 mai 2020
10 220
¿

" votre jugement un idem diabolique " : qu'est ce que c'est qu'un "idem diabolique" ?


" et les avantage edf " : lesquels ?
Et si vous disposez d'un jugement qui dispose que vous gardez les "avantages edf", pourquoi venir poser ici une question pour laquelle vous avez déjà une réponse officielle et juridique ?

S'il y a des soucis pour l'application de ce jugement, vous le signalez immédiatement au juge qui l'a prononcé, si nécessaire par l'intermédiaire de votre avocat.
C'est le juge qui vous donnera la vraie réponse.
Ne tardez pas.
Dossier à la une