Pole emploi chomage

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 25 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
-
 Sam7378 -
Bonjour;

j'aimerai avoir une aide ou des informations sur mes droit.
je vous remercie par avance de vos conseils.

Information: activité professionnel depuis 2007 sans prendre en compte mes jobs d'été durant mes études.

JOB1: CDI Septembre 2007 à Mars 2011: Démission pour CDI
JOB2: CDI 16 Mars 2011 à 6 Juin 2017: Démission pour CDI
JOB3: CDI 7 Juin 2017 à 18 août 2017: DÉMISSION pendant ma période d'essaie pour UN CDI
JOB4: CDI 4 Septembre 2017 à 17 Septembre 2019: Démission pour CDI
JOB4: CDI avec période essaie: 1 Octobre 2019 au 31 octobre 2019: rupture pendant ma
période essaie à l’initiative de mon employeur durant ma période essaie

lors de mon inscription à pole emploi:
le 12 décembre 2019: je reçois un courrier "refus allocation d'aide à l'emploi"
le 25 décembre 2019: je fais une réclamation pour contesté
en janvier 2019: je reçois un courrier faisant suite à la réexamination me confirmant le rejet car je n'est pas cumulé 3 ans avant ma démission "1080 jours 2,95 ans" vous pouvez cependant passez devant la commission paritaire.

Je suis un peu perdu, car je trouve cela très injuste ! Je pense être dans mon droit.
je souhaiterai prendre un avocat ?
je sais qu"il y a de l'abus chez pole emploi concernant le chomage, pouvez vous me conseillez.

je vous remercie par avance.
Sam

2 réponses

Messages postés
11876
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 mars 2020
2 712
Bonjour

Il n'y a pas d'abus mais respect de la réglementation. Après une démission, il faut avoir travailler au moins 3 mois pour en quelque sorte "annuler" les effets d'une démission
Merci pour votre réponse .

Mais dans mon cas cest une démission légitime étant donné que j'ai démissionné pour un cdi et que c'est mon employeur qui a mis fin à ma période essaie ...
Dossier à la une