Covid 19 - ma présence respecte-t-elle les consignes du gouvernement ?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 19 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mars 2020
-
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
-
Bonjour,

J'ai consulté avant de réiger ce post cette publication du Ministère du Travail mais n'y comprend pas de réponse présice... https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/coronavirus_entreprises_et_salaries_qr_17032020.pdf

Je travaille comme technicien HelpDesk, dans un centre d'appel. Nous assurons le support informatique de certaines entreprises clients, pas de particuliers.

Suite au confinement demandé par le gouvernement et aux déplacements restreints, ma société n'a pas autorisé tout le monde à travailler depuis chez eux, et je ne suis pas sûr que ça respecte les conditions décrites.

Je reprends la dérogation de déplacement : " déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle, lorsqu'ils sont indispensables à l'exercice d'activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail "

1) Ma société compte entre 400 et 500 salariés, plus les agents d'entretien, plus les autres société aux premiers étages du bâtiment

2) Notre profession et par définition du télétravail, nous faisons du support informatique à distance. Il ne s'agit pas d'une petite startup, mais d'une société qui si elle s'organisait aurait eu les moyens de nous faire travailler sur des PC portables depuis chez nous

3) Nous n'avons pas été réellement consultés (concernant notre état ou le matériel/ l'espace disponible chez nous) pour évaluer nos capacités à télétravailler, mais plutôt désignés de manière arbitraire

Pensez-vous que ce cas de figure respecte les consignes officielles alors que nous serions tout à fait en mesure de télétravailler si ça avait été organisé correctement ?
De plus, notre activité n'est pas indispensable : nous ne sommes pas du domaine de la santé, de l'alimentaire, ou dans une quelconque production nécessaire. Dans cette période exceptionnelle, beaucoup de secteurs tournent au ralenti.

Pour finir, cela me concerne plus d'une manière personnelle, mais je reviens d'une opération chirurgicale et même si je ne suis pas handicapé, j'aurais nécessité même sans cette pandémie de plus d’accommodation quant aux conditions de travail ou d'un arrêt prolongé (que j'ai du mal à obtenir car le chirurgien n'est plus accessible en cette période).

Merci d'avance pour vos retours.

1 réponse

Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
4
Bonjour,
Sans être experte de ce cas, je pense que si les conditions de sécurité ne sont pas remplies, sortant d'une intervention, vous ne pouvez pas vraiment être considéré comme protégé, après voir ce qui est mis en place dans votre société comme "barrières".
Si votre travail peut être fait de votre domicile, je pense que la mesure de confinement peut s'imposer comme du bon sens…
Effectivement rien n'est clair, entre les médecins qui insistent pour que les mesures soient respectées et les employeurs qui font un peu tout et n'importe quoi…
Personnellement je suis auxiliaire de vie, mon employeur m'a mis en chômage partiel sinon j'aurais usé de mon droit de retrait. Travailler chez des personnes fragiles sans protection va à l'encontre des mesures de sécurité.
Après cela n'engage que moi, peut-être que l'avis de votre médecin traitant serait le bienvenu.
Bon courage.
Dossier à la une