Licenciement coronavirus

Signaler
-
 rirififiloulou -
Bonjour, je vient de recevoir une lettre de licenciement, mon recommandé ni accusé de réception de la part de steak n shake mon employeur. Je suis en période d'essai pour 2 mois depuis le 14 fevrier .Ont me dit que je n'ai pas donné satisfaction et que la periode de fin d essai est fixée au 16 mars,et que je ne ferais plus partie de l entreprise au terme d d'une durée de 48 h est-ce légal en ce moment? Merci d d'avance pour votre réponse

3 réponses

Messages postés
127
Date d'inscription
mercredi 18 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
41
Bonjour

L'employeur peut rompre la période d'essai y compris en ce moment.
Cependant cette rupture ne doit pas résulter de la crise sanitaire mais d'une appréciation objective de vos qualités professionnelles et de votre adaptation au poste.

Bon courage
Messages postés
19574
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 avril 2020
6 593
Si vous pensez sincèrement que le problème vient de la crise du coronavirus et non de vos compétences, je ne pourrait que vous inviter à représenter votre candidature une fois la période de confinement terminée.
En un mois, l'employeur à une bonne idée de vos compétences, et gagner un mois de formation, c'est toujours bon.
En fait, l'employeur pourrait même vous recontacter de lui même.

Si ça se passait comme ça, vous auriez sûrement la possibilité d'assigner votre employeur au prud'homme pour la rupture de la période d'essai car le fait qu'il vous réembauche est la preuve que ce n'était pas vos compétences qui étaient en cause et vous pourriez ré obtenir salaire et ancienneté pour les mois ou vous n'étiez pas en poste.
Personnellement, je vous le déconseillerai, de bonnes relations avec l'employeur (et une bonne image auprès des autres employeur) sont généralement largement préférable à deux mois de salaire.

Si l'employeur choisit de ne pas vous reprendre à la fin du confinement, si il choisit d'embaucher quelqu'un d'autre, alors c'est que la fin de votre période d'essai était justifiée.

"Si ça se passait comme ça, vous auriez sûrement la possibilité d'assigner votre employeur au prud'homme pour la rupture de la période d'essai car le fait qu'il vous réembauche est la preuve que ce n'était pas vos compétences qui étaient en cause et vous pourriez ré obtenir salaire et ancienneté pour les mois ou vous n'étiez pas en poste."

Bonjour,
je trouve cette affirmation quelque peu aventureuse. Vous pourriez l'étayer d'une jurisprudence ?
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 25 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020

Bonjour,
Quelle est la date d'envoi du courrier (cachet de La Poste) ? Savez-vous si d'autres salariés sont concernés ? Il s'agissait d'un CDD de quelle durée ?
Cordialement,
Bonjour le cachet de la poste est date du 17 mars et il s agissaitd un cdi .
Cordialement
> Berga64
En début vous dites 2 mois d'essai...
Pendant ces 2 mois, chacun peut rompre le contrat. En cette période de crise beaucoup seront dans votre cas
> Geo
Merci pour votre reponse
Dossier à la une