Rupture d'un commun d'accord chômage technique.

Signaler
-
tania57
Messages postés
33160
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2020
-
Bonjour,

Hier mon patron m'a fait signer une rupture d'un commun accord sans spécification. Mon contrat se terminait normalement le 31 mars. Ca c'est passé pareil avec 2 collègues. Il avait dit c'est comme ça qu'on passe au chômage technique.

Sans corona mon contrat serait garantie prolongée. Je travaille depuis plusieurs années la bas et devrait revenir travailler toute de suite après enlèvement des restrictions de restauration et hôtellerie. On fournisse.

Si j'ai bien compris ce n'est pas du tout comme ça qu'on passe au chômage technique. Quoi faire? Le chômage technique aurait se prolonger après le 31 mars ou serait je en chômage simple après?

Si quelqu'un pourrait m'expliquer un peu plus et surtout les différences financiers serait très bienvenus

1 réponse


Bonsoir

J'ai bien l'impression que vous vous êtes fait avoir.
L'activité partielle est réservée aux salariés titulaires d'un contrat de travail, CDD ou CDI, peu importe.
Il est préférable de se renseigner avant.
Inscrivez vous à pôle emploi en espérant que vous aurez des droits...

Merci pour votre reponse,

Si j'ai bien compris j'ai le droit au chômage si le patron coche rupture conventionnelle (de memoire). Je me suis déjà inscrit au pôle emploi. Malheureusement je me suis aussi vite rendu compte que je ne suis plus sous contrat.

Ma question est surtout sur la différence en revenu. Mon contrat se terminait le 31 mars...Si je serait au chômage technique ca se termine aussi le 31 mars? Ou vu les circonstances après enlèvement des restrictions ? Le 15 avril?
tania57
Messages postés
33160
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2020
6 361 > Mountaingoat
La rupture conventionnelle n'existe pas pour un cdd
Dossier à la une