Amende RSA expulsion COVID19

Signaler
-
 Loic56 -
Bonjour à tous,

Faisant parti des oubliés des derniers arrêtés liés au confinement. Je suis au RSA, j'ai aménagé dans un appartement en sous-location sans bail il y a quelques jours après une période SDF suite à une séparation, j'ai donc un besoin urgent d'une rentrée d'argent pour ne pas me faire expulser. J'étais alors en reprise d'activité (recherche active de travail, entretiens, etc) ce qui devient maintenant impossible.

Je cherche donc une solution à ma situation.
Je cherche du travail mais on n'a pas le droit de sortir de chez soi. Si jamais je désobéis aux directives pour tenter de trouver une activité rémunérée, déclarée ou non, serais-je en droit de contester en cas de répression policière? Dans tous les cas si je perds mon logement je me retrouverais dehors à temps plein. Là aussi se fait-on amender? Que vaut-il alors mieux faire...?

Où trouver un texte spécifiant si un bénéficiaire du RSA (insolvable) peut contester ses amendes et en être gracié? Particulièrement pour déambulation extérieure en ce moment.

Merci pour vos réponses.

1 réponse

Bonjour alvinaton
Fait comme tout le monde , reste chez toi , fait pas semblant de faire du zèle
Il faut bien comprendre qu'il faut être patient et dans un mois ça ira mieux , le président a dit qu'on ne laissait pas tomber les plus démunis .
c'est rien un mois même deux dans une vie et dans la vie des autres aussi
Supposons qu' une personne peut donner le virus a deux autres
Prend un jeux d'échec et essaye d' imaginer que tu met 1 grain de blé dans la première case , puis 2 dans la deuxième , 4 dans la troisième , 8 dans la quatrième , arrivé a la onzième , ça fait 1024 grain de blé , et on double a chaque fois , et ça va de plus en plus vite , je n'ose pas calculer combien il va y en avoir a la 64 ième et dernière case : 2 puissance 64 grain de blé , c'est énorme
Dossier à la une