Famille recomposé

Signaler
-
condorcet
Messages postés
32568
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
-
Bonjour,

Mon compagnon a 4 enfants et moi 2 enfants. J’ai un bien à moi et lui un bien.
On aimerait acheter un bien en commun mais sans ce marier. Quel risque on prend au décès de l’un de nous ?

Merci

2 réponses

Bonjour
Si vous restez en l'état (concubins) pas de risques concernant vos biens propres; les enfants héritant de leur seul parent et non du concubin.et les concubins n'héritant pas entre eux.
En revanche, si vous faites l'acquisition d'un bien en indivision, la situation peut s'avérer délicate par la suite car il peut arriver qu'un jour un concubin se retrouve en indivision avec les enfants de l'autre concubin prédécédé, d'où parfois une source de conflits. Tout dépend aussi de la nature de ce bien indivis et de son utilisation.
Messages postés
32568
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
12 262
Quel risque on prend au décès de l’un de nous ?
En cas de décès de l'un, ses 4 enfants hériteront de sa part dans la propriété, et, de l'autre les 2 siens.
Ainsi, au décès du premier, une indivision va surgir entre le survivant et les enfants du défunt.
N'ayant aucune raison de laisser les lieux à la disposition de ce survivant, de suite ils vont demander l'achat de leurs droits ou la vente du bien commun.

L'ennui est que vous ne vous êtes pas protégés réciproquement ,
Par testament l'un pourrait léguer à l'autre un droit d'usage et d'habitation lui permettant de rester dans les lieux.
Or sans mariage ou pacs, le bénéficiaire sera assujetti aux droits de succession au taux de 60 %.

Dans les familles recomposées l'on ne peut qu'attendre à rencontrer des difficultés.
Dossier à la une