Droit de la famille, héritage des filles en Algérie

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2020
-
 Ulpien1 -
bonsoir,
nous venons de perdre notre père il possédait un compte bancaire en Algérie, nous avons demandé au notaire en Algérie d'établir une frédha pour pouvoir hériter de notre père en disposant de son argent. Nous sommes que des filles sans frère pas de garçon, à notre grande surprise le notaire nous demande de lui donner le nom d'un oncle ou d'un cousin pour pouvoir faire la frédha. en 2020 en Algérie si vous êtes une fille si votre père n'a pas eu de garçon vous ne pouvez pas hériter ? comment faire le code de la famille est archaïque moyenâgeux, fait pour avantager les hommes.
Messieurs nous pourrions être votre mère votre sœur votre femme votre fille... nous avons besoin de vous pour nous sortir de cette impasse, normalement vous êtes là pour nous venir en aide pour nous secourir, pour nous protéger pour nous faire exister à part entière, alors en attendant que le nouveau code de la famille progresse faites en sorte de trouver une solution une technique (radd) ce que vous voulez à vous de trouver pour que l'on puisse avoir les mêmes droits que vous sinon c'est l'ahechouma pour vous de nous déshériter, nous sommes comme beaucoup d'autres femmes nées en France et vivants en France depuis des décennies nous n'avons pas de contact avec le peu de famille qui reste.
comment pouvons nous faire, connaissez-vous un Notaire digne de ce nom doué d'intelligence et d'équité qui accepterai de nous faire cette frédha pour nous permettre de prétendre à ce qui nous revient de droit ! c'est l'héritage de notre père, ce n'est pas un bien immobilier ou des terres, juste un compte bancaire (qui servirait beaucoup plus à une de ses fille malade, qu'à la banque où il se trouve actuellement). En droit universel les héritiers de première lignée sont les enfants et les petits enfants, il se trouve que mon père à que des filles mais ses filles ont des fils, 5petits enfants masculin qui pourraient prétendre aussi à cette argent, mais non dans la loi islamique c'est oncle ou cousin mais pas fille et fils de fille... c'est juste une aberration, merci pour vos réponses.

1 réponse

Bonjour
Dans quel pays résidait votre père et où est-il décédé?
Dossier à la une