Ouverture de droits

-
Bonjour,
Je pose la question pour un membre de ma famille. Alors voila, la personne a travaillé dans un autre pays de l'UE, a son retour en France, elle s'est inscrite à pôle emploi et a signé un cdi avec une boîte intérim. Le pôle emploi lui a notifié un refus de l'ARE en disant qu'elle doit travailler au moins un jours en France ( maintenant elle a déjà travaillé ce fameux jours), mais le problème c'est que sa boite interim ne lui donne que 3h de travail par semaine ( donc impossible de vivre de ce travail) et pôle emploi lui dit que pour ouvrir ses droits elle ne doit plus être en contrat, sauf que si elle démissionne elle n'aura plus droit au chômage. Donc, elle ne sait plus quoi faire, elle a besoin de son chômage en attendant de trouver autre chose. Comment elle peut faire pour faire valoir ses droits.
Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
Bonjour,

De toute façon, ça fera pas très lourd comme indemnités de chômage vu qu'elles seront en rapport avec l'emploi repris en France.
Commenter la réponse de Razlbol
C'est à dire que la durée de l'indemnisation sera fonction de l'emploi effectué dans l'UE mais par contre, le montant sera calculé à partir du salaire réalisé en France et de plus, avec 3 heures semaines, c'est très loin d'un temps complet
Moi j'avais compris qu'il lui fallait faire l'equivalent d'une journée de travail (7h) ensuite ils vont lui calculer son chomage avec son salaire au smic, c est ca'? . Mais du coup vous avez pas une idée pour qu elle puisse ouvrir ses droits?
Non, pas du tout, depuis 2010, c'est le salaire de l'emploi en France, smic ....ou plus... et effectivement, il faut au minimum une journée complète sans démission.
Vous avez récupéré le document U1 auprès de l'institution compétence du pays étranger?
Commenter la réponse de Worry
0
Merci
Oui je voulais dire le salaire au smic en France ( vu qu elle est au smic). Oui elle a deja donné le u1. Le problème c est comment faire pour que PE lui ouvre les droits.
La seule solution est d'avoir une fin de contrat légitime en France donc, rupture du fait de l'employeur
> Razlbol -
Ok, merci pour vos réponses
Commenter la réponse de Worry
Dossier à la une