Mise sous tutelle d'une personne âgée sans famille en EHPAD

- - Dernière réponse :  Gil - 25 nov. 2019 à 23:04
Bonjour,
Je serais reconnaissante de recevoir des conseils éclairés sur la situation suivante qui me dépasse. Je suis la dame de compagnie et la personne de confiance d'une dame très âgée résidant en maison de retraite. Il s'agit d'une personne de caractère à qui il arrive de ruer dans les brancards lorsqu'elle sent qu'on lui manque de respect ou de considération. Or, depuis six ans que je fréquente quotidiennement cette maison de retraite, j'ai pu remarquer très fréquemment à quel point on manage les personnes en même temps qu'on les chosifie. Ce qui se passe dans cette maison de retraite ne correspond pas à la charte dont elle se targue. J'ai moi-même fait l'objet de tentatives d'intimidation. Par deux fois, on m'a signifié que je ne suis rien, à savoir que la personne de confiance n'est rien ni n'a aucun pouvoir. A ce titre, je suis volontairement ignorée et on m'a même mise à la porte contre l'avis de mon amie. Tout me fait douter des intentions louables des décideurs. Aujourd'hui, je prends connaissance de la mise sous tutelle de mon amie dans une semaine. Elle n'en a pas fait la demande et nous sommes toutes les deux mises devant le fait accompli. Est-il possible qu'en France, un ou plusieurs tiers puisse décider de la vie d'autrui sans qu'il y ait recours. Nous n'avons jamais eu accès au dossier médical de mon ami bien que nous en ayons fait la demande maintes fois oralement et par écrit. De sorte que nous n'avons aucun élément médical pour défendre mon amie contre quelque chose qu'elle refuse. Je peux juste témoigner que je la trouve cohérente. Je lance donc un SOS
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bjr

Elle peut écrire pour demander à voir le juge des tutelles mais seule sans famille sans avocat, ce n'est pas gagné. Vous pouvez demander à être sa tutrice. Il va falloir de toute façon gérer ses affaires si elle devient très très âgée et n'a pas de famille.
Appelez le 117 pour voir s'ils peuvent vous donner plus d'informations.
Sinon même en étant de la famille, n'être rien ou être sortie peut se produire aussi, le médecin voit le malade le matin en dehors des heures de visite des parents, de la famille, et la procédure est partie via les assistantes sociales.
Il suffit qu'elle ne puisse pas répondre, qu'elle râle trop, que vous ne soyez pas venue depuis plusieurs jours, pour qu'on juge qu'elle est abandonnée.
BC

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24461 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Gil
Dossier à la une