Droit du propriétaire

Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 13 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
- - Dernière réponse : Valenchantée
Messages postés
20699
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2019
- 20 nov. 2019 à 19:49
Bonjour,


Nous venons d'acquérir un bien (une maison ) par le biais d'une vente aux enchères.
Ce bien est actuellement loué avec un loyer très modeste (600€ pour 165M2)
Quels sont nos droits en tant que nouveau propriétaire (une sci)

Dans l'attente de votre retour.

Merci par avance.
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
3238
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2019
1587
0
Merci
Bonjour,

Quels sont nos droits en tant que nouveau propriétaire (une sci)

De quels droits parlez vous ? Pour une augmentation de loyer ?
tellechrist
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 13 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
-
Oui éventuellement mais l'idéal serait de récupérer le bien pour cet été afin de faire de gros travaux
maylin27
Messages postés
26061
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7206 > tellechrist
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 13 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
-
Bonjour,
vous ne pouvez pas donner congé au locataire pour ce motif. Seuls, vente reprise pour y loger et pour motifs legitimes et graves (absence assurance, non paiement des loyers) sont des motifs legaux. On ne peut pas donner congé a un locataire pour faire des travaux.
Cdt
djivi38
Messages postés
30569
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2019
6581 > tellechrist
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 13 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
-
.../... et pour y loger en tant que résidence principale https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929
Commenter la réponse de AN.Banker
Messages postés
30569
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2019
6581
0
Merci
bonjour,

et de plus :

Si le nouveau propriétaire du bien acquis à titre onéreux, donc pas consécutivement à la transmission du bien par voie successorale ou par donation/ legs,… https://www.huissiersdeparis.com/conge-suite-a-acquisition-dun-bien-loue/, veut donner congé au locataire de son bien (uniquement pour une location NUE), il aura à respecter non seulement le délai de réception de son congé avant les 6 derniers mois du bail, mais aussi des délais spécifiques énoncés dans l'article 15-I de la loi du 6 juillet 1989 :

Article 15-I de la loi du 6 juillet 1989 au § « En cas d'acquisition d'un bien occupé en location nue » :

« - lorsque le terme du contrat de location en cours intervient plus de trois ans après la date d'acquisition, le bailleur peut donner congé à son locataire pour vendre le logement au terme du contrat de location en cours ;

- lorsque le terme du contrat de location en cours intervient moins de trois ans après la date d'acquisition, le bailleur ne peut donner congé à son locataire pour vendre le logement qu'au terme de la première reconduction tacite ou du premier renouvellement du contrat de location en cours ;

- lorsque le terme du contrat en cours intervient moins de deux ans après l'acquisition, le congé pour reprise donné par le bailleur au terme du contrat de location en cours ne prend effet qu'à l'expiration d'une durée de deux ans à compter de la date d'acquisition. »



La seule chose que vous pourriez faire éventuellement c'est une "réévaluation" du loyer (différente d'une "révision" de loyer) :

Voici un extrait d'un de mes topos intitulé « De la location d’une résidence principale en France », dont vous pouvez lire l'intégralité ici :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8379252-france#4

§ IV - B) RÉÉVALUATION DE LOYER :

Art.17-2 de la loi 6/7/1989 : en cas de loyer sous-estimé, le bailleur dispose de la possibilité de le réévaluer à la date anniversaire du bail ET en suivant une procédure très stricte ; à défaut du respect de la procédure, le loyer reste inchangé.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028778233&cidTexte=LEGITEXT000006069108
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1312


cdt.
Valenchantée
Messages postés
20699
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2019
4278 -
Djivi,

" ... donc pas consécutivement à la transmission du bien par voie successorale ou par donation/ legs" : cette dernière assertion est fausse. En effet, d'après la dernière jurisprudence, si ce que tu dis est vrai en cas d'héritage, cela ne l'est pas en cas de donation ou de legs.

https://www.cabinet-sabbah.com/le-mort-et-le-conge-du-bail-dhabitation-sous-la-loi-alur/

Cordialement,
Val
djivi38
Messages postés
30569
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2019
6581 > Valenchantée
Messages postés
20699
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2019
-
OK. Merci. Correction de mon topo faite.

Pour le sujet qui nous occupe ici, il s'agit d'un bien acheté aux enchères, donc ni héritage ni donation ni legs, donc le respect du délai des 6 mois ainsi que les délais de l'art 15 sont dus... C'est bien ça ?

cdt.
Valenchantée
Messages postés
20699
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2019
4278 -
Oui, effectivement, l'article 15 s'applique.

Cdlt
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une