Maison en donation

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 9 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
- - Dernière réponse : Mavie2006
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 9 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
- 10 nov. 2019 à 23:09
Bonjour ,

Avant mon mariage , j’ai acquis une maison en mon nom propre et mon compagnon ( pas divorcé à l’époque) qui est devenu mon mari quelques années plus tard , était caution de mon prêt immobilier à la signature ,

Après notre mariage , nous avons fait un contrat de mariage avec séparation de biens ,
mon mari a des enfants , moi non et nous n’avons pas eu le bonheur d’en avoir en commun ,

Aujourd’hui j’aimerais savoir quelle est la marche à suivre pour que mon mari devienne pour moitié le propriétaire de notre maison , puisqu'il a largement partagé les paiements de notre maison principale ,

Que doit on faire pour être serein ensemble pour notre avenir en cas du départ de l’un ou d’autre , en sachant que nous avons toujours partagé à deux les mauvais et les bons moments ,

Pour l’instant j’ai l’impression que mon mari est lésé ...

Est il préférable d’avoir deux comptes bancaires séparés ?

Serait il envisageable de transformer notre contrat de mariage en communauté universelle ?

Merci de vos réponses

Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
12173
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 novembre 2019
2810
0
Merci
Serait il envisageable de transformer notre contrat de mariage en communauté universelle ?


C'est la solution, et si vous le faites rapidement (avant le 31 décembre 2019) cela vous coutera moins cher.
Prenez rapidement rendez vous avec un Notaire.
Commenter la réponse de roudoudou22
0
Merci
Bonjour
Pour que votre mari possède la moitié de votre bien propre, il faut lui en faire donation par acte notarié.Vous bénéficierez d'un abattement de 80725 euros pour le droit de donation.
Ensuite, changez de régime matrimonial pour la communauté universelle , seulement valable s'il n'y a pas de clause d'attribution intégrale. En effet; s'il y a cette clause, et que votre mari décède le premier, ses enfants seront perdants , leur part étant limitée aux 2/3 de la succession du père avec la procédure de
l'action en retranchement.
Si vous restez en régime de séparation de biens, , toujours dans la même hypothèse, les enfants recevront les 3/4 de la succession de leur père , au lieu des 2/3.
Bien entendu, si c'était l'inverse-vous décédez la première, les enfants de votre époux seraient gagnants avec l'attribution intégrale. Mais il s'agit là d'un aléa.
Il convient donc d'aménager votre situation juridique en fonction de vos situations. Pour cela il faut consulter votre notaire pour rechercher la meilleure solution, mais l'aléa est toujours là.
Avec un régime de séparation de biens, il faut deux comptes séparez avec en plus un compte joint pour faciliter la comptabilité du couple.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 9 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
0
Merci
Merci très sincèrement de vos réponses ,

nous allons contacter notre notaire pour envisager toutes les solutions , nous avions déjà fait un contrat avec séparation de biens mais cela ne résout pas le problème de la maison , c’est bien ce qui me trouble ..
Commenter la réponse de Mavie2006
Dossier à la une