Quid des sommes versées depuis le décès de mon époux

Marie - 9 nov. 2019 à 18:41
Gayomi Messages postés 17695 Date d'inscription dimanche 17 mars 2013 Statut Membre Dernière intervention 23 juin 2024 - 9 nov. 2019 à 19:32
Bonjour,
Veuve depuis 10 ans ( 65 ans), je désire vendre ma maison, pour en racheter une plus petite, dans un environnement mieux desservi par les services courants. J'ai eu la mauvaise surprise de découvrir que, contrairement à ce qu'ils affirmaient au moment du décès de leur père, mes deux enfants (en couple à présent..ceci explique cela...), exigeront leur part ; si j'ai bien compris, j'ai une moitié de la valeur de la maison et 40 % des 50 % restants (sur la part sucessorale de leur père), ce qui ne me permettra pas de racheter un autre bien.
Or, j'ai tjrs entretenu terrain et maison, seule ( en plus : grosses dépenses pour un mur et une cheminée qui présentaient des risques structuraux). J'ai, aussi aidé mes enfants, en versant par chèques des sommes non négligeables ( me suis tjrs privée... vacances et autres..), puis-je faire valoir ces sommes au moment où le notaire procèdera au partage ?
Mes enfants hériteront un jour, je n'ai pas eu une vie facile et j'aimerais avoir une retraite sereine, sachant que j'ai tjrs été là quand ils avaient besoin, et que je n'ai jamais failli à mes devoirs de mère ; j'ai mm assuré la charge de ma petite fille, enfant d'un divorce conflictuel.
D'avance, merci bcp.

3 réponses

Gayomi Messages postés 17695 Date d'inscription dimanche 17 mars 2013 Statut Membre Dernière intervention 23 juin 2024 9 624
9 nov. 2019 à 19:00
J'ai eu la mauvaise surprise de découvrir que, contrairement à ce qu'ils affirmaient au moment du décès de leur père, mes deux enfants (en couple à présent..ceci explique cela...), exigeront leur part
Vos enfants n'ont pas besoin "d'exiger" leur part. Celle-ci leur appartient depuis le décès de leur père. Le.notaire à pour obligation de verser chacun sa part du prix de vente.

J'ai, aussi aidé mes enfants, en versant par chèques des sommes non négligeables ( me suis tjrs privée... vacances et autres..), puis-je faire valoir ces sommes au moment où le notaire procèdera au partage ?
Non, il ne s'agit pas de prêts à rembourser mais de cadeaux ou, si les sommes sont élevées de dons à déclarer en tant que tel.
0
Il est dommage que la loi française ne donne pas plus de temps pour étudier les différentes options laissées au conjoint survivant ; en optant pour le quart de la moitié sucessorale, cela m'aurait coûté moins cher. Quand je les "aidais" mes enfants m'ont tjrs assurée qu'ils en tiendraient compte, mais les compagnes ou compagnons ont une influence très gourmande.
Moralité : blindez vous ! et ne faites confiance à personne, mm pas à vos propres enfants..
merci de m'avoir répondu.
0
roudoudou22 Messages postés 13626 Date d'inscription vendredi 11 janvier 2013 Statut Membre Dernière intervention 29 mars 2023 4 624
9 nov. 2019 à 19:03
puis-je faire valoir ces sommes au moment où le notaire procèdera au partage ?

Réponse négative, ces sommes n'ont pas de rapport avec les droits de vos enfants dans l'immeuble.

Essayez de convaincre vos enfants de procéder à une cession avec remploi au moins partiel du produit de la vente dans l'acquisition d'un immeuble moins de valeur vénale inférieure.
0
Il est dommage que la loi française ne donne pas plus de temps pour étudier les différentes options laissées au conjoint survivant ; en optant pour le quart de la moitié sucessorale, cela m'aurait coûté moins cher. Quand je les "aidais", mes enfants m'ont tjrs assurée qu'ils en tiendraient compte, mais les compagnes ou compagnons ont une influence très gourmande.
Moralité : blindez vous ! et ne faites confiance à personne, mm pas à vos propres enfants..
merci de m'avoir répondu.
0
Gayomi Messages postés 17695 Date d'inscription dimanche 17 mars 2013 Statut Membre Dernière intervention 23 juin 2024 9 624
9 nov. 2019 à 19:32
Il est dommage que la loi française ne donne pas plus de temps pour étudier les différentes options laissées au conjoint survivant ;
Le seul délai est celui de 6 mois pour le dépôt de la déclaration de succession.
0