Succession en Irlande (Eire)

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 9 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2019
- - Dernière réponse :  Ulpien1 - 9 oct. 2019 à 21:24
Bonjour, je viens vers vous afin d'obtenir quelques informations concernant les successions en Irlande du Sud (EIRE).
Mon époux y possède une maison avec son frère. Tous deux résident en France. les 2 frères étaient non mariés au moment de l'acquisition. Maintenant ils le sont. Ils ont également chacun 2 enfants de précédentes unions.
En cas de décès de l'un des deux, comment se règle la succession? droit irlandais, droit français, où se font les démarches?
Est-il judicieux que le plus âgé procède à une donation de son vivant à son frère?
ou bien de rédiger un testament?
Ai interrogé notre notaire en France, visiblement pas compétent en la matière.
Merci pour vos réponses. Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
31507
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
10960
0
Merci
En cas de décès de l'un des deux, comment se règle la succession?
Un règlement européen en vigueur depuis le 1° août 2015 permet de choisir la loi applicable au règlement de sa succession entre celle du pays de résidence ou du pays dont le sujet possède la nationalité.
Dans votre cas, la succession s'ouvrant en France, la loi française sera appliquée.
Mais si l'un d'eux devait fixer son domicile en Irlande, il serait important qu'il fasse son choix.
(copier-coller)
Un règlement européen, adopté le 4 juillet 2012, permet à toute personne de choisir la loi qui régira sa succession.
lire la suite en suivant le lien ci-après :
http://paris.notaires.fr/fr/actualites/succession-choisir-sa-loi-successorale-cest-enfin-possible

Est-il judicieux que le plus âgé procède à une donation de son vivant à son frère?
Les 2 frères étant mariés avec enfants, une donation entre frère serait susceptible de réduction si les droits d'héritiers réservataires des enfants n'étaient pas respectés.

ou bien de rédiger un testament?
Par testament chaque frère peut choisir la loi applicable à sa succession et, en même temps, léguer à son frère ses droits dans cette maison en indivision située en Irlande du Sud.

La loi peut être choisie notamment dans un testament , quelle que soit sa forme (olographe , mystique, authentique ou international) ;

Ai interrogé notre notaire en France, visiblement pas compétent en la matière.
Pourtant ce règlement européen a été amplement diffusé en France.
Mettez-vous en rapport avec un autre notaire.
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Merci infiniment pour votre réponse. Il me semblait avoir lu que ces accords signés en 2015 avaient été ratifiés par les 28 excepté l'Irlande, la grande Bretagne et le Danemark. Désolée mais je ne comprends pas bien votre explication concernant cette possibilité de donation...
Si je résume. Ils sont français. Vivent en France. Ils peuvent donc choisir que ce soit la loi française sur les donations ou succesion qui s'applique. Plus besoin de passer par un cabinet de solicitors irlandais. (la barrière de la langue est un problème) Un cabinet notarial en France s'occuperait de toutes les démarches ?
Cordialement
condorcet
Messages postés
31507
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
10960 -
Désolée mais je ne comprends pas bien votre explication concernant cette possibilité de donation...
Ce n'est pas important.
Si les enfants n'obtiennent pas leurs droits d'héritiers réservataires, la donation devrait être réduite.

Ils peuvent donc choisir que ce soit la loi française sur les donations ou succession qui s'applique.
Les successions uniquement.

Un cabinet notarial en France s'occuperait de toutes les démarches ?
Ce n'est pas cela du tout.
Un notaire français ne peut pas opérer à l'étranger;

Ce règlement européen a été adopté pour faciliter le règlement des successions de façon que (par ex.)un belge demeurant en France puisse choisir la loi belge et non française pour régler sa succession.
Si ce citoyen belge ne prend pas de décision, étant domicilié en France, la législation française sera appliquée (loi du sol )

Ensuite, les formalités juridiques sont accomplies dans chaque Etat par le notaire local.
Commenter la réponse de Crobou
0
Merci
Bonsoir
Attention, l'Eire ou Irlande du sud n' a pas adhéré à la convention européenne en matière de succession. Cette dernière n'est pas applicable en l'espèce sur son territoire.
Si ces personnes ont la double nationalité , elles peuvent ,par une professio juris , désigner la loi française pour régler leur succession., bien que leur résidence en France let leur double nationalité leur assurent l"application de la loi française pour leur succession en France.
Mais pour ce qui concerne le bien situé en Irlande, l'Irlande appliquera la convention franco-irlandaise -si elle existe , je n'ai pas eu le temps de le vérifier- ou à défaut la procédure de son droit international privé.
Le notaire n'est pas compétent, j'en doute; c'est plutôt que l'affaire ne l'intéresse pas étant donné le travail supplémentaire -sans rémunération_ qu'entraine le règlement de ces successions internationales, surtout-excusez-moi-avec les ressortissants d'outre-manche.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une