Fin de préavis impossible à effectuer

- - Dernière réponse :  nico33 - 6 oct. 2019 à 14:39
Bonjour, Je travaille dans une Entreprise de sous-traitance aéronautique et j'ai été recruté par une importante Société.
J'ai envoyé ma lettre de démission le 19 Septembre et je dois commencer le lundi 14 Octobre impérativement. Mon Employeur me demande d'effectuer mon préavis jusqu'aù 18 Octobre (date calendaire). Quels sont mes droits sachant qu'il me reste 15 j de CP et que je dois intégrer mon nouveau poste le 14 Octobre. Je ne pourrai pas effectuer la fin de ce préavis
Je vous remercie d'avance de votre aide
Recevez mes sincères salutations
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
31817
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
5337
1
Merci
Bonjour vous n'avez aucun droit

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25880 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonsoir Merci de votre réponse
Commenter la réponse de tania57
Messages postés
1518
Date d'inscription
mercredi 6 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
237
0
Merci
Bonsoir,

Je suis plutôt du côté respect du droit du travail mais cela a ses limites.

Vous conseiller de renoncer à un meilleur avenir pour 4 jours de préavis est bien peu responsable.
Vous pouvez quitter votre emploi actuel quand vous le souhaitez. Le servage n'existe plus en France depuis le Moyen-Age. Je conseille de prévenir à l'avance de son départ anticipé.
Par contre, vous risquez de devoir une contrepartie à votre employeur pour les 4 jours non effectués. Il doit normalement saisir les Prud'hommes. Pour 4 jours, il ne fera pas. Bien qu'il n'en ait pas le droit, il voudra peut-être les retenir sur votre solde de tout compte. Là, c'est vous qui pourriez aller aux Prud'hommes mais cela ne vaudra pas le coup.

En conclusion, allez vers votre avenir mais en prévenant.

Cordialement.
hoquei44
Messages postés
10670
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2019
4014 -
Bonjour,

Le servage n'existe plus, donc le nouvel employeur peut parfaitement entendre l'existence du code du travail qui impose des règles.
Si le salarié n'est pas en mesure de venir à une date, mais seulement 4 jours après en raison d'une règle indépendante de sa volonté, et que l'employeur n'est pas en mesure de le comprendre, alors cela sent le mépris du code du travail.

Pas bon signe pour l'avenir.

CB
xplom
Messages postés
34450
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
713 -
bonsoir
désolé hoquei mais je rejoins l'avis de veilleur, on claque la porte quand on veut
source ma chérie expert comptable
préavis et Cie c'est du blabla
merci de me contredire :o)
Veilleur62
Messages postés
1518
Date d'inscription
mercredi 6 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
237 -
Le code du travail, je le pratique tous les jours.
Ce n'est pas un livre rouge qui s'applique sans réfléchir et sans tenir compte de l'humain.
Le but du droit du travail est de parvenir à un équilibre entre l'employeur et le salarié.

Quand un salarié effectue son préavis moins 4 jours, l'employeur ou le responsable RH doit avoir l'intelligence de le libérer.
Le salarié partira avec une belle image de son ancien employeur.
xplom
Messages postés
34450
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
713 > Veilleur62
Messages postés
1518
Date d'inscription
mercredi 6 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
-
tu parles comme ma chérie , mais c'est bon pour moi ta réponse, perso j'en étais a 0 jours o heure, o minute pour claquer la porte, et y'a jamais de suite... t'es ok ?
Merci de votre judicieuse réponse
Bien Cordialement
Commenter la réponse de Veilleur62
Dossier à la une